Dossards : 71-78 Direction sportive : M.Orlando Maini

        

 
Tirreno-Adriatico #7 - Adriano Malori au top, Michele Scarponi 3e du classement général final

Depuis que l’on suit l’équipe Lampre sur ce site, je ne cesse de dire que le jeune Adriano Malori deviendra un très grand du contre-la-montre dans les années à venir. Le bambino a une fois de plus confirmé ma pensée aujourd’hui sur l’ultime étape de la Tirreno-Adriatico, un chrono individuel long de 9,3 km.

L’Italien a fait fort, il termine à la 3e position de cet exercice avec un retard de 19 secondes sur un certain Fabian Cancellera ! Croisons les doigts pour que l’ancien champion du monde espoir du contre-la-montre termine champion d’Italie dès cette année ! L’actuel champion, Marco Pinotti, a prit la 6e place + 24’’. Lars Boom, premier leader de la course, termine 2nd.

Venons-en à Michele Scarponi, 2nd du général, qui devait reprendre 9 secondes à Cadel Evans s’il souhaitait remporter cette 46e édition de Tirreno-Adriatico. Michele s’est bien battu, 21e, mais c’est insuffisant pour battre l’australien. Scarpo perd même une place au général puisque Robert Gesink, 9e, s’empare  de la 2nde place.

Damiano Cunego perd deux places au classement général pour se retrouver finalement 8e à 50 secondes d’Evans.

C’est donc la fin de cette belle édition de Tirreno-Adriatico. On a prit beaucoup de plaisir nos roses qui ont réussit à remporter une étape (à Chieti par Scarponi) mais aussi de nombreuses places d’honneur, 2 secondes places avec Petacchi et Cunego et 4 troisièmes places avec Cunego, Scarponi (étape + général) et Malori. Michele Scarponi remportant au passage le maillot rouge du classement par points.

Place désormais à LA classique de la saison, c’est Milan-Sanremo, et nous avons jusqu’à samedi pour parler de la classicissima !


>> Les résultats de la Lampre-ISD
 
1.Fabian Cancellara (Swi) Leopard Trek 10:33
2.Lars Boom (Ned) Rabobank Cycling Team + 0:09
3.Adriano Malori (Ita) Lampre - ISD + 0:18

Classement général

1.Cadel Evans (Aus) BMC Racing Team
2.Robert Gesink (Ned) Rabobank Cycling Team + 0:11
3.Michele Scarponi (Ita) Lampre - ISD + 0:15


Les fiches :
     &   

Tirreno-Adriatico #6 - Michele Scarponi 3e, perd tout espoir de victoire finale

Pour la Lampre-ISD, il faut absolument faire la différence aujourd’hui si elle souhaite remporter la Tirreno-Adriatico par l’intermédiaire de Michele Scarponi ou de Damiano Cunego.

Avec Borut Bozic et Ralf Grabsch en tête de course, le peloton des favoris n’avait aucune crainte à avoir quant à ses chances de succès, d’autant que la Lampre-ISD, avec Petacchi notamment, a roulé très fort derrière pour revenir.

La principale difficulté de cette journée est l’ascension de la Macerata, une cote avec un passage maximal à 18 % à franchir à 3 reprises.

Le premier passage au sommet offre des points pour le classement grimpeur, sans importance pour la Lampre. En revanche le second est bien plus important puisqu’il offre des secondes de bonifications.

Emmenés par Przemyslaw Niemiec, les roses ont assez mal négociés cette offrande, car le polonais, dans son élan, a prit les 3 secondes de bonifs, et Scarponi en a prit seulement 2 ! Une performance qui permettait tout de même à l’italien de remonter à la 3e place du classement général provisoire dans le même temps que Cunego.

Mais il faut encore franchir cette Macerata une dernière fois et c’est ici, sur la place de la Liberté, que les grands favoris vont se jouer la gagne.

Damiano Cunego lance les hostilités à 1800 mètres du final mais les cadors le reprennent.

Michele Scarponi tente à son tour à 700 mètres de l’arrivée, seul Nibali peut le suivre mais le vainqueur de la Tirreno 2009 en a peut-être trop fait, l’accélération de Giovanni Visconti l’oblige à se replacer. Il est déjà trop tard, Evans a fait l’effort pour revenir et a lancé son sprint. Il remporte cette 6e étape et conserve le maillot de leader.

Un maillot qu’il devrait garder demain puisqu’il possède 9 secondes d’avance sur son dauphin au classement général, Michele Scarponi. Il sera quasiment impossible pour ce dernier de reprendre 9’’ à l’australien sur le contre-la-montre de 9 km.

Dami Cunego perd quelques places au général, il se retrouve 6e à 24’’ d’Evans.

Petit lot de consolation pour Michele Scarponi qui devient le nouveau leader du classement par points. Il prendra donc part au chrono avec le maillot rouge.

A noter qu'Alessandro Petacchi n'a pas terminé cette équipe. Pas plus d'information concernant cet abandon, qui semblait être programmé puisqu'on a vu un Peta assez en forme aujourd'hui, travaillant régulièrement en tête de peloton. Le prochain rendez-vous du Jet, c'est bien sur Milano-Sanremo, et c'est samedi ....

 
1.Cadel Evans (Aus) BMC Racing Team 4:37:58
2.Giovanni Visconti (Ita) Farnese Vini - Neri Sottoli
3.Michele Scarponi (Ita) Lampre - ISD
DNF.Alessandro Petachi (Ita) Lampre - iSD

La fiche :

Tirreno-Adriatico #5 - Damiano Cunego 3e du jour et 3e du général

Encore une étape de Tirreno-Adriatico longue de 240 km et remplie de suspense.

Pourtant, sur le papier, on pouvait s’étonner de voir la principale difficulté, le Sasso Tetto, située à plus de 90 kilomètres de l’arrivée à Castelraimondo.

Finalement, ce tracé a permit à tous les types de coureurs de se démarquer.

Avec une avance de 2 minutes à 20 km du but, Andrey Amador et Davide Malacarne, les deux derniers échappés, avaient toutes les chances de se jouer la victoire au bout de cette difficile étape. D’autant que le peloton n’était composé que de favoris.

Seul Niemiec, qui a fournit un travail incroyable, était présent pour aider Michele Scarponi et Damiano Cunego.

C’est dans les deux petites bosses situées dans les derniers 8000 mètres que tout s’est joué. Danilo Di Luca, Scarponi et Cunego ont attaqué et piégé le maillot bleu Robert Gesink.

Dès lors, l’écart entre les deux hommes de tête et le reste du peloton a fondu. Michele Scarponi tentera de nouveau à 1,5 km mais sans succès.

La victoire se joue dans le faux plat final qui sacre le belge Philippe Gilbert (Lotto).

Le vainqueur des Strade Bianche le week end passé, s’impose devant Poels et Damiano Cunego, qui prend une nouvelle place sur le podium ainsi que quelques secondes de bonifications.

Des bonifs qui permettent au Piccolo Principe de monter sur la 3e marche du podium du classement général à 3’’ de Cadel Evans le nouveau leader.

Cette 46e édition de Tirreno-Adriatico est très serrée puisque les 5 premiers se tiennent en 5 secondes ! On retrouve Ivan Basso à la seconde place (+ 2’’), Michele Scarponi, qui a fait la mauvaise affaire du jour en perdant 2’’, 4e à 5’’ et enfin Robert Gesink, 5e également à 5’’ de l’australien.

C’est chaud sur la Tirreno-Adriatico !


>> Les résultats de la Lampre-ISD

 
1.Philippe Gilbert (Bel) Omega Pharma-Lotto 6:43:23
2.Wout Poels (Ned) Vacansoleil-DCM Pro Cycling Team
3.Damiano Cunego (Ita) Lampre - ISD
103.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD + 31:00
 
La fiche :

Tirreno-Adriatico #4 - Doublé Lampre-ISD à Chieti ! Victoire de Michele Scarponi devant Damiano Cunego !

C’est avec une profonde pensée pour le Japon qu’a été donné le départ de la première grosse étape de la Tirreno-Adriatico ce matin à Narni.

Pas de moins de 240 km étaient au programme du jour avec un parcours très difficile puisque les coureurs devront franchir la mythique cote de Chieti qui avait permit à Michele Scarponi de briller l’an passé.

Venons-en tout de suite aux faits avec cette cote. Cancellara et Visconti ont tenté de déjouer les pronostics en attaquant avant la montée de Chieti. Mais dès les premiers pourcentages, Michele Scarponi décide de pointer le bout de son vélo jaune et place une violente attaque.

Seuls son coéquipier Damiano Cunego et Philippe Gilbert partent à la recherche de l’italien, vainqueur d’étape sur le dernier Tour de Sardaigne.

La tâche est difficile pour le belge tandis que Scarponi conserve une avance suffisante. Un revenant, Danilo di Luca, tentera aussi de rejoindre le coureur de la Lampre mais sans succès.

L’équipe Lampre-ISD réalise une performance extraordinaire puisque Michele SCARPONI s’impose, après plus de 6 heures d’effort, sur cette 4e étape de Tirreno-Adriatico devant … son coéquipier et copain Damiano CUNEGO qui a battu au sprint Cadel Evans.

Superbe image sur la ligne avec la joie de Scarponi et Cunego qui célèbrent ici la première victoire World Tour de la saison pour le Team Lampre-ISD … sans doute pas la dernière. Il s’agit aussi du premier succès italien sur cette 46e édition de Tirreno-Adriatico.

Robert Gesink s’empare du maillot bleu de leader. Il devance de 10 secondes Cadel Evans, de 12’’ Ivan Basso. Michele Scarponi est 4e à 15’’ et Dami Cunego 5e à 19’’.

Alessandro Petacchi est tranquillement resté dans le grupetto à 17' de Scarponi. A noter pour la petite histoire que Peta a franchit la ligne en compagnie d'un de ses poissons pilote historiques, Alberto Ongarato, désormais chez Vacansoleil. Peta et Onga ont passé 6 saisons ensemble sous 3 maillots différents ; Fassa Bortolo de 2003 à 2005, Milram de 2006 à 2008 et enfin LPR-Farnese en 2009.

Réaction de Michele Scarponi sur teamlampreisd.com : «  Une victoire très difficile, mais que je voulais fortement, je l’ai obtenus grâce à l'appui de toute l'équipe et par un champion comme Cunego. Je pense que Lampre-ISD a effectué une étape parfaite, je me sentais bien et j'ai donc attendu le meilleur moment pour effectuer l'attaque. Merci à mes coéquipiers et aux sponsors, parce que le groupe auquel je me suis joint est fantastique. »


>> Les résultats de la Lampre-ISD
 
1.Michele Scarponi (Ita) Lampre-ISD) 6:10:59
2.Damiano Cunego (Ita) Lampre - ISD
3.Cadel Evans (Aus) BMC
124.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD + 17:35

La fiche du vainqueur :



Peta-News du 12 mars spécial Tirreno-Adriatico

La famille Petacchi en visite sur Tirreno

    Mercredi, avant le départ du contre-la-montre par équipe, Alessandro Petacchi pouvait compter sur ses deux plus grands supporters, Anna Chiara, sa femme et Ale junior, son fils qui va sur ses 3 ans.

Alessandro se souvient certainement que c’était à la Marina di Carrara et lors de la Tirreno-Adriatico, qu’Alessandro Jr était monté sur le podium avec son père pour célébrer la victoire de ce dernier.


Tirreno-Adriatico #3 - Heado vainqueur surprise, Ale-Jet 4e

C’est avec le maillot rouge du classement par points qu’Alessandro Petacchi a prit part à cette étape. Après avoir retrouvé de la confiance hier, l’italien souhaite maintenant retrouver le goût de la victoire.

Cette troisième étape était parfaite pour vivre un sprint massif même s’il fallait passer quelques difficultés comme la montée de Pérouse à 20 kilomètres de l’arrivée.

Bien entouré par ses coéquipiers, Petacchi passait cette bosse sans encombre, contrairement à d’autres coureurs comme Mark Cavendish.

L’équipe Saxo-Bank emmenait le peloton vers la ligne tandis que des duos se tirer la bourre derrière le team de Riis. Petacchi et Hondo, Farrar et Hushovd, Cavendish et Renshaw tentaient de prendre les meilleures places pour le sprint final.

Thor Hushovd désorganisera le groupe en plaçant une violente accélération à 700 m de l’arrivée. Farrar pouvait à peine suivre son poisson pilote-champion du monde et seuls 5 coureurs pouvaient encore espérer la victoire.

Tyler Farrar allait s’envoler vers un nouveau mais c’était sans compter sur l’argentin Heado qui débarque de très loin et vient chercher cette victoire surprise.

Daniel Oss termine 3e devant Alessandro Petacchi qui a encore prouvé qu’il avait une bonne forme malgré cette 4e place.

Tyler Farrar conserve la tête du classement général.

 
1.Juan José Haedo (Arg) Saxo Bank Sungard 4:39:45
2.Tyler Farrar (USA) Team Garmin-Cervelo
3.Daniel Oss (Ita) Liquigas-Cannondale
4.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

La fiche :
 
Peta-News du 11 mars spécial Tirreno-Adriatico

Alessandro Petacchi porteur du maillot rouge

    Comme nous le pensions hier, Alessandro Petacchi s’est bel et bien élancé ce matin de Terranuova Bracciolini, avec le maillot rouge du classement par points.

C’est bien évidemment Tyler Farrar qui domine ce classement avec 12 points. L’espagnol Aramendia, échappé la veille, et l’italien Petacchi étaient tous deux seconds avec 10 points. Mais au classement général Ale devance le coureur de la Euskaltel.

Il faudra donc penser Rouge et non Rose aux alentours de 16h00 pour le sprint massif !

A noter que Tyler Farrar a déjà grappillé quelques points ce vendredi en prenant la 3e place du premier sprint intermédiaire.


Peta-News du 10 mars spécial Tirreno-Adriatico

Réaction d'Ale-Jet sur le site teamlampreisd.com

    « Etre en mesure de se battre pour la victoire au sprint est déjà une bonne chose signe et me donne le moral pour l'avenir. Le sprint a été très rapide, j’ai perdu quelques mètres sur Farrar que je ne et je ne pouvais pas récupérer. Les sensations étaient bonnes, même en montée où j’ai pédalé mieux que d'autres sprinters. La forme augmente de jour en jour et c'est vraiment important »

Pour cyclingnews.com, Alessandro Petacchi revient sur ses déboires du début de saison

    « J'ai manqué 15 ou 16 jours de course, j’ai faillis tout abandonner en pensant que j’avais perdu tout mon printemps. Plutôt que d’aller au Qatar, j'étais à l'hôpital souffrant d'asthme bronchique et de graves problèmes respiratoires. Plus grave que vous pouvez le penser.

Le moral n’est pas forcément au beau fixe, je souffre physiquement puisque je n’ai que 8 jours de course. Mais la Tirreno-Adriatico est une course parfaite sur le papier, avec deux étapes longues et difficiles samedi et dimanche
. »

Des étapes qui aideront Alessandro à retrouver le rythme dans l’optique de Milano-Sanremo. «  Vous savez ce que San Remo signifie pour moi, je l'aime, je veux faire de mon mieux avec mes possibilités, quelles qu’elles soient. Je veux atteindre samedi 19 en paix avec ma conscience. »


Revoir les meilleurs moments de cette seconde étape de Tirreno-Adriatico (Gazzetta TV)



Tirreno-Adriatico #2 - Victoire de Farrar devant Alessandro Petacchi

Ce soir on peut dire : Ouf ! Notre Alessandro Petacchi a pleinement retrouvé sa forme après un début de saison gâché par des problèmes respiratoires. Ale-Jet a en effet terminé 2e de la 2nde étape de Tirreno-Adriatico derrière Tyler Farrar, une performance plus qu’honorable.

Contrairement à Paris-Nice, il est difficile de voir une échappée aller à son terme sur Tirreno-Adriatico étant donné que le gratin du sprint mondial est présent en Italie. Aramendia, Giordani et Kaisen ont vécu cette expérience en étant repris à plus de 40km de l’arrivée à Arezzo.

Il faut dire que le peloton a essayé de jouer avec les conditions climatiques, à savoir le vent, pour déstabiliser certains coureurs comme Mark Cavendish, un temps piégé par une bordure.

Sur la Gazzetta dello Sport Alessandro Petacchi avait bien dit que le finish de cette étape ne serait pas si aisé que cela. De fait, cette arrivée a fait mal aux jambes mais n’a pas empêché le sprint massif.

Thor Hushovd en poisson-pilote dix étoiles a parfaitement emmené Tyler Farrar vers la victoire, sa troisième de la saison. En seconde place on retrouve donc notre Peta, qui a effectué une grande partie du sprint sur la selle! Un résultat qui nous satisfait évidemment après toutes ses galères.

Quel plaisir de retrouver Alessandro au niveau, mais aussi l’entente avec Danilo Hondo, encore extra aujourd’hui. Les deux bonhommes prouvent qu’ils peuvent encore faire de belles choses malgré leurs 37 ballais.

La troisième position revient à Heado de Saxo-Bank. Mirco Lorenzetto, ex Lampre, termine 7e.

Tyler Farrar succède à Lars Boom à la tête du classement général. Petacchi devrait porter le maillot rouge du classement par points demain. Info toutefois en attente de confirmation puisque Aramendia possède le même nombre de points que le sprinteur de la Lampre, 10.

Espérons que la première victoire de Peta' intervienne dès demain ! Forz'Ale-Jet !

 
1.Tyler Farrar (USA) Team Garmin-Cervelo 4:56:06
2.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
3.Juan José Haedo (Arg) Saxo Bank Sungard

La fiche :

Tirreno-Adriatico #TTT - Lars Boom premier leader, Lampre 10e 

Départ correct mais sans étincelles pour l’équipe Lampre-ISD sur la Tirreno-Adriatico. Ce mercredi avait lieu le contre-la-montre par équipe inaugural dans les rues de la Marina di Carara.

Les petits rose et bleu ont parcouru les 16,8 km en 18’45, ce qui les classe en 10e position, pile au mieux du classement.

Partie en première position, l’équipe Rabobank termine à cette même place ! Elle devance les équipes Garmin et HTC.

Le néerlandais Lars Boom est le premier maillot bleu de cette Tirreno 2011.

 
1.Rabobank 18:08
2.Garmin-Cervelo + 0:09
3.HTC-Highroad + 0:10
10.Lampre - ISD + 0:39

Tirreno-Adriatico - J-1 - En bref ...

Tirreno-Adriatico, c’est parti !

    La liste de départ de la Tirreno-Adriactico est désormais officielle. L’équipe Lampre-ISD partira avec les dossards 71 à 78 – (71 Cunego, 72 Scarponi, 73 Petacchi, 74 Bertagnolli, 75 Hondo, 76 Malori, 77 Mori, 78 Niemiec)

Un contre-la-montre par équipes pour débuter


    Une fois n’est pas coutume, un contre-la-montre par équipes ouvrira cette Tirreno-Adriatico. Un parcours plat, long de 16,8 km, dans les rues de la Marina di Carrara permettra d’en savoir un peu plus sur les forces en présence. Ce contre-la-montre par équipes est d’ailleurs le premier grand rendez-vous de ce genre de la saison.

Petacchi-Hondo, une première cette saison


    Pour la première fois de la saison, Alessandro Petacchi et son petit frère d’un jour, Danilo Hondo, seront réunis sur la même course. L’allemand est plus en forme que l’italien puisqu’il a participé au Tour of Qatar et au Tour of Oman au mois de février. Hondo s’est battu avec ses moyens et avait attrapé quelques places d’honneur.

Marina di Carrara, Peta connaît bien !


    La Toscane est la région d’adoption d’Ale-Jet qui habite à Lido di Camaiore. Celui-ci s’était distingué à la Marina di Carrara sur la Tirreno 2009 en remportant au sprint une victoire d’étape devant Daniele Bennati. Peta’ portait à l’époque le maillot de la LPR-Freni Farnese. Revoir l’étape.

L’an passé sur le Giro d’Italia, Petacchi avait attaqué, sans succès, sur une route qui descendait vers la Marina di Carara, ville d’arrivée de l’étape. Malheureusement Hondo avait terminé 3e en croyant avoir gagné et le spezian avait abandonné quelques jours plus tard.

Lampre-ISD, top départ à 15:31


    Lampre-ISD prendra le départ du contre-la-montre par équipes à 15h31 entre Astana et Lotto.

« Franco sempre con noi »


    «  Franco sempre con noi » (Franco toujours avec nous) une phrase marquante, qui figure dans les premières pages du Press-Kit de la course. Le journaliste de la Gazzetta dello Sport, Marco Pastonesi, qui a écrit un long hommage sur l’ancien sélectionneur italien, Franco Ballerini. Franco sera dans nos pensées tout au long de la course puisque son prénom ainsi que son nom seront inscrits sur le col du maillot bleu de leader de la course. Comme sur le Tour d’Italie, le maillot du classement par points sera rouge, le classement grimpeur vert et le meilleur jeune blanc.


Tirreno-Adriatico

Dream team rose et bleue pour la Tirreno-Adriatico. L’équipe Lampre-ISD alignera ses trois leaders, Damiano Cunego, Alessandro Petacchi et Michele Scarponi, sur le premier grand rendez-vous de la saison italienne.

Michele Scarponi a une grosse revanche à prendre sur cette course. Vainqueur de l’édition 2009, Scarponi avait du se contenter de la 2e position en 2010 en perdant son maillot de leader lors de l’ultime étape, au profit de Stefano Garzelli.

Pour retrouver la tunique bleu, Scarpo pourra compter sur un Damiano Cunego en grande condition. Le vainqueur du Giro 2004 vient de terminer 3e des Strade Bianche ce week-end.

La grosse inconnue concerne Alessandro Petacchi, qui n’a disputé que 5 jours de course, et n’a participé qu’à un seul sprint (5e). Il assure retrouver la forme petit à petit, mais le Jet ne doit absolument plus perdre de temps s’il souhaite s’imposer sur Milan-San Remo. Mais qu’on se le dise, Ale-Jet est toujours le plus fort lorsque l’on ne l’attend pas…

Quel sera Le leader de la Lampre-ISD sur cette Tirreno ? On va dire que ces garçons feront offices de « capitaines ». Toujours est-il que l’ambiance demeure excellente entre ces 3 champions qui se respectent. Damiano Cunego n’a pas hésité à féliciter toute son équipe pour s’être totalement dévouée pour lui en Sardaigne, Scarponi quant à lui, félicitait Petacchi de l’avoir emmener dans d’excellentes conditions, également en Sardaigne.

Bref tout devrait bien se passer pour les rose-et-bleu, qui compteront également dans leur effectif le poisson pilote de Peta, Danilo Hondo, le coéquipier de Scarpo, Leonardo Bertagnolli, le fidèle de Cunego, Manuele Mori, le grimpeur Przemyslaw Niemiec ainsi que le jeune rouleur Adriano Malori.

La 46e édition de la Tirreno-Adriatico débute mercredi avec un contre-la-montre par équipes à la Marina di Carrara … tient tient, Alessandro n’avait-il pas gagné dans cette ville lors de la Tirreno 2009 ? …

Forz’Ale-Jet !!!

Retrouvez les fiches des coureurs participants à cette course en cliquant sur les photos ci-dessus.



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement