Amstel Curaçao Race

Le soleil est la chaleur étaient de retour ce dimanche à Curaçao pour cette mini-Amstel Curaçao Race. Cette course reprenait en partie le parcours du Jan Thiel Criterium disputé vendredi.

Alessandro Petacchi, 5e de ce critérium, connaissait donc bien les routes et pouvait espérer la victoire. Mais c’est un habitué de Curaçao, Frank Schleck, qui s’est imposé devant notre champion !

Nouveau podium, certes anecdotique, pour le maillot vert, mais qui fait plaisir à voir puisque cela prouve qu’Ale-Jet a toujours envie de gagner ; et on n’en doutait pas.

Niki Terpstra, 3e, complète ce podium de champions.

A noter que Danilo Hondo, 9e de la course, a remporté le classement des sprints intermédiaires et Peta le classement par points.
 
1.Frank Schleck (Lux) Saxo Bank
2.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini
3.Niki Terpstra  (Ned) Milram

9.Danilo Hondo (All) Lampre-Farnese Vini

 
----------------------------------

Amstel Curaçao Race

Non non Andy Schleck ne sort pas de la belle eau turquoise de Curaçao ! Il vient juste de se prendre une bonne saucée sur la tête ! Cela n’est qu’un avant goût du temps catastrophique sur l’île des Antilles néerlandaises, et pour conséquence l’Amstel Curaçao Race, qui devait avoir lieue hier, a été annulée.

En novembre à Curaçao on a l’habitude de voir nos cyclistes au bord de l’eau, sous un soleil magnifique en train de prendre du bon temps. Soyons honnête, on les envie les bougres ! Mais cette année le temps est capricieux. Une violente tempête avec orage et fortes pluies a obligé les organisateurs de « décaler » la course. « Nous n'avions pas d'autre choix. Et si certains des 291 participants avaient été hospitalisés avec des blessures graves ? Il s'agit d'une île tropicale. De telles précipitations à cette époque de l'année est toujours possible » a expliqué l’organisateur Leo van Vliet sur Sportwereld.be, repris par cyclingnews.com.

Une course de substitution se déroulera dimanche matin. Elle devrait durer une heure.

----------------------------------

Jan Thiel Criterium

En ouverture de l’Amstel Curaçao Race, qui aura lieue samedi, se déroulait ce jeudi le Jan Thiel Criterium.

Une course sur laquelle des vieux se sont mis en valeur. C’est le futur retraité Koos Moerenhout qui s’est imposé devant le directeur sportif du team Sky Steven De Jongh.

L’allemand Danilo Hondo a prit la 3e place et son coéquipier Alessandro Petacchi la 5e. Entre eux s’intercale le néerlandais Niki Terpstra.

Le troisième coureur de la Lampre-Farnese Vini présent sur la course, Matteo Bono, s’est adjugé la 8e position.
1.Koos Moerenhout (Ned) Rabobank ProTeam
2.Steven De Jongh (Ned) Team Sky
3.Danilo Hondo (All) Lampre - Farnese Vini
5.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - Farnese Vini

 
----------------------------------

Curaçao

Soleil, repos mais vélo, tel est le programme d’Alessandro Petacchi, Danilo Hondo et Matteo Bono, qui ont, aujourd’hui 3 novembre, prit la direction des Antilles néerlandaises et Curaçao.

Rappelons que la course aura lieue le 6 novembre prochain.

Lampre, 6e force mondiale ?

Si la licence Pro-Tour de la Lampre n’a pas été officialisée (cela devrait être fait très prochainement), l’UCI a présenté un classement, basé sur le critère sportif, par équipes (PT et continentales pro) dont la Lampre figure au 6e rang.

Et si la Lampre-ISD est si bien classée, c’est en partie grâce à Michele Scarponi, car il permet au team « d’engranger » ses points UCI. Ce classement fictif nous donne donc un avant-goût de ce que l’on pourrait voir en 2011.

Espérons maintenant que cela soit réalité !

Lampre-ISD s’associe avec zerorh+

Giuseppe Saronni et la Lampre-ISD ont conclu un accord avec la marque de lunettes de soleil zerorh+ pour la saison prochaine.

«La marque zerorh+ a une dynamique très active, ce qui est synonyme de qualité » a déclaré Beppe sur le site lampre-farnese.com.
« Alors je pense que ces produits sont adaptés pour une équipe renouvelée et ambitieuse comme la Lampre. Les lunettes sont un élément important pour le cycliste moderne, nous pensons que nous avons trouvé en zerorh les meilleurs produits possibles pour satisfaire nos athlètes »

----------------------------------

Un giro très difficile pour les sprinteurs

Samedi dernier avait lieu la présentation du Tour d’Italie 2011. L’occasion pour nous de voir réuni les 3 futurs leaders de l’équipe Lampre-ISD, Damiano Cunego, Michele Scarponi et Alessandro Petacchi.

Si les deux premiers devraient s’en donner à cœur joie (encore faut-il que D.Cunego y participe), Alessandro Petacchi devrait en baver un peu plus !

Sur cyclingnews, l’homme aux 26 victoires d’étapes sur le Giro exprime son sentiment : « Je crois que j'ai couru 11 Giri et celui-ci doit-être mon 12ème. Ils ont toujours été difficiles, mais les choses semblent être de pire en pire ! »

« Le livre officiel dit qu’il y a sept étapes pour les sprinters mais il y a seulement deux étapes vraiment plates où nous sommes sûrs de finir au sprint. »

Néanmoins quelques difficultés présentes en fin de certaines étapes pourraient être à l’avantage d’Ale-Jet qui a encore prouvé cette saison qu’il faisait toujours parti des meilleurs sprinteurs-grimpeurs du peloton : « Si je suis en forme, les finitions difficiles peuvent être un avantage pour moi parce que les purs sprinters pourraient laisser tomber alors que j’essayerai de m’accrocher pour le sprint ».

Alessandro en avait fait la démonstration en février dernier sur la difficile 3e étape du Tour de Calabre, en attaquant dans la bosse finale. Il échoua malheureusement à la seconde place.

Concernant son avenir, Ale reste toujours sur la même longueur d’onde, à savoir courir jusqu’à 40 ans « Je voudrais faire encore deux, trois ou même quatre Giri. Tout cela est possible et dépend uniquement de la motivation. Je ne vais pas être aussi fort ni aussi rapide qu’à 25 ans, mais j’aurai l'avantage de l'expérience de mon côté. »

Alessandro clôturera sa saison 2010 le 6 novembre prochain sur l’Amstel Curaçao Race.

----------------------------------

Ale à Curaçao en novembre

Contrairement à ce que j’avais annoncé l’autre jour, la saison 2010 d’Alessandro Petacchi n’est pas tout à fait terminée.

Le sprinteur spezian a en effet ressorti ce week-end son beau maillot vert afin de participer au critérium d'Alcobendas en Espagne. Comme souvent cette saison Ale-Jet a du se contenter d’une seconde place !

C’est son ami et ex-coéquipier Ivan Basso qui s’est imposé et Vincenzo Nibali a prit la 3e place. C’était la première course de Peta’ depuis son abandon lors du Tour d’Espagne.
 
1.Ivan Basso (Ita) Liquigas-Doimo
2.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini
3.Vincenzo Nibali (Ita) Liquigas-Doimo

Dans quelques jours Alessandro devrait prendre la direction de Curaçao afin d’y disputer une nouvelle édition de l’Amstel Curaçao Race.

Danilo Hondo devrait être à ses cotés -c’est en tout cas ce qu’annonce le site de l’organisateur-. La course aura lieue le 6 novembre. Andy et Frank Schleck, Robert Gesink, Jurgen Vandenbroeck ainsi que Tony Martin seront les têtes d’affiches de ce critérium aux cotés de Peta et de Danilo.

 
----------------------------------

Saison terminée pour Ale-Jet

Alessandro Petachi l’a lui-même confirmé : Il ne courra plus cette saison. Suite à sa chute sur le Tour d’Espagne -et sa non sélection aux mondiaux (sic)- Alessandro a essayé de récupèrer afin d’être prêt pour Paris-Tours. Mais après une saison pleine de galères mais aussi de beaux succès, Peta’ préfère s’arrêter là.

On espère le retrouver en 2011 pour de nouvelles aventures !

Forz’Ale-Jet

---------------------------------


Alessandro

Quelques nouvelles d’Alessandro Petacchi. Le sprinteur spezian avait abandonné lors de la 9e étape du Tour d’Espagne suite à une chute. Depuis il n’a pas encore repris la compétition et ne sera même pas à Melbourne dans le cadre des championnats du Monde. Alessandro n’a en effet pas été sélectionné par Bettini… On ne reviendra pas sur sa sélection parce que j’aurai trop de choses à dire.

Bref, Ale-Jet été présent lundi à Padoue au stand Gaerne afin de participer à la foire Expobici. Rappelons que Gaerne est le partenaire chaussure de la Lampre-Farnese Vini et c’est aussi avec ce sponsor que le gentiluomo a débuté sa carrière pro en 1996. Lors de cette exposition la gamme Gaerne 2011 a été présentée, et sera disponible mi-octobre. Espérons que le Jet puisse les chausser l’an prochain.

Ale a passé ces 2 derniers jours à Las Vegas afin de participer à l’Interbike 2010 dont vous pouvez retrouver une interview sympathique ci-dessous. On y voit un Peta’ très décontracté et souriant qui évoque notamment son avenir. Et à l’entendre, le vieux n’est pas près de s’arrêter.

 

On ne sait pour le moment rien de la suite de sa saison ni -officiellement- rien concernant son avenir. Mais bon Forz’Ale-Jet !!

Damiano, une dernière pour une première !

Dimanche sur le Tour de Toscane Damiano Cunego participera à la dernière course de saison. Une dernière pour espérer glaner le premier succès de sa saison. Il Piccolo Principe partira avec le dossard 1 puisque c’est son coéquipier Alessandro Petacchi qui s’y été imposé l’an passé avec le maillot LPR-Farnese Vini.

Le parcours a été modifié et semble mieux convenir à un puncheur. Damiano comptera sur l’appui de Andrey Kashechkin, Manuele Mori, Daniele Pietropolli, Diego Ulissi ainsi qu’Enrico Magazzini, Alfredo Balloni et Vitaliy Buts.

Notre nouveau coureur Przemysław Niemiec a remporté cette course en 2006.

Mémorial Marco Pantani

Samedi aura lieu le Mémorial Marco Pantani. L’équipe Lampre-Farnese : Vitaliy Buts, Mauro Da Dalto, Angelo Furlan, Adriano Malori, Marco Marzano, Daniele Pietropolli, Simone Ponzi et Matteo Rabottini

Nouveau site pour Francesco Gavazzi

Seul représentant de la Lampre-Farnese Vini à Melbourne, Fransesco Gavazzi a ouvert cette semaine son nouveau site Internet comme le relate tuttobiciweb.it. Pour retrouver toutes les infos sur Francesco, une seule adresse : http://www.francescogavazzi.it/ !
 
----------------------------------

Tour d'Espagne

Décidemment Ale-Jet est maudit. Depuis 5 ans, et malgré 63 victoires engrangées, Alessandro Petacchi ne peut jamais être tranquille durant une « longue » période. Sa Vuelta a Espana est là pour confirmer cette p*** de règle. Comme sur le Tour de France, Alessandro a chuté au lendemain d’une étape remportée. Malheureusement Petacchi a du mettre pied à terre, son deuxième abandon de la saison, le premier ayant eut lieu … sur le Tour d’Italie.

Après 47 kilomètres de course, le Spezian a dû quitter ses partenaires, pour la dernière fois peut-être. Touché au bras et coude droit, ainsi qu’à la fesse et au dos, le vieux ne pouvait plus supporter la douleur, surtout après une nuit très courte. « Je suis vraiment très triste de quitter la course en ce moment alors que je sentais que mes jambes tournaient mieux. La chute m'a beaucoup handicapée. Certaines blessures sont si grandes que je n’ai pu me faire masser hier soir et je n’ai pas dormi de la nuit. Mon bras est tellement enflé qu’il m’est difficile de tenir correctement le guidon. Il me reste comme seule consolation d’avoir pu remportée une étape avant cette chute » lampre-farnese.com

Une bien maigre consolation pour notre Peta national qui devrait vivre une nouvelle semaine galère suite à cette histoire (ou cette blague, appelez la comme vous le souhaitez) de dopage, dont on ne sait -je le répète- pas Où ? Quand ? Avec quelle équipe ? elle s’est déroulée.

Pour la Gazzetta dello Sport, le vainqueur des 3 classements par points de Grands Tours est revenu sur cette affaire hier. Comme je l’imaginais et comme je l’avais dit dans mon article consacré à sa victoire, Alessandro Petacchi a actuellement « la tête ailleurs » et prend « chaque jour comme si c’était [son] dernier ».

"J'espère qu'ils me diront quelque chose dès que possible, je cours chaque fois comme si c'était le dernier et c'est effrayant." déclarait-il. Toujours est-il que le Jet « n’aura pas la force de vivre un nouveau procès ». Nous non plus, mais notre soutient pour l’immense champion italien est infaillible. Forz’Ale-Jet.
 
----------------------------------

Tour d'Espagne #8

Villena - Xorret del Cati, première grande étape pour grimpeurs.

Et l’un des favoris à ce Tour d’Espagne, Vincenzo Nibali, a démontré aujourd’hui qu’il était capable de s’imposer sur ce grand Tour. Vincenzo franchit la ligne en 6e position en compagnie du groupe des favoris composé de Rodriguez et Anton.

Second à Xorret del Cati en 2009, Marco Marzano n’a pu rééditer sa performance. Il termine 48e à 3’ minutes des principaux protagonistes de cette Vuelta. Andrey Kashechkin se place juste derrière, 53e.

Vincenzo conserve le maillot blanc du classement du combiné avec 30 pts. Au général l’italien est 3e, son retard n’est que de 2’’ sur Anton et Rodriguez.

La journée a été moins réjouissante pour Alessandro Petacchi qui a malheureusement chuté. Il a terminé l’étape avec le bras droit bandé comme le montre l’image. Il prend la 124e à 15’ de Moncoutié, vainqueur du jour, ce qui est tout de même mieux que les autres sprinteurs qui terminent à 20’.

 

1.David Moncoutie (Fra) Cofidis, le crédit en ligne 5:14:32
2.Serafin Martinez (Spa) Xacobeo Galicia 0:00:54
3.Johann Tschopp (Swi) Bbox
6.Vincenzo Nibali (Ita) Liquigas-Doimo + 1:29

48.Marco Marzano (Ita) Lampre-Farnese Vini + 4:17
124.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini + 15:46

 
----------------------------------

Tour d'Espagne #7

Pour être honnête, j’étais un peu inquiet du début de Vuelta de notre Peta. 4e et 5e des différents sprints massifs, Ale-Jet n’était pas celui que l’on connaît depuis tant d’années alors qu’il se trouvait dans des positions plutôt favorables. Cette inquiétude était assez légitime puisque l’on pouvait imaginer qu’après tous ses déboires, Petacchi ait la tête ailleurs.

Mais le Peta ne meurt jamais.

Il l’a prouvé à tous encore aujourd’hui. Malgré ses 36 ballais et demi, le Jet a dominé d’une façon déconcertante ses jeunes coéquipier. Et en ces temps de rentrée scolaire, on pourrait même dire qu’il leur a donné un joli cours particulier de sprint.

Alessandro Petacchi s’est imposé devant … Mark Cavendish et Heado. Tyler Farrar et ses verres, terminant 5e. C’est la 20e victoire de l’ancien coureur de la Fassa Bortolo sur la Vuelta.  

Et la Lampre. Que dire de la Lampre, si ce n’est : Quelle équipe de ouf !! Au risque de me répéter, le team italien a encore réalisé un travail monstrueux et exceptionnel pour son patron. Un patron qui a récompensé ses amis de la plus belle des façons : la victoire, la 177e de sa carrière, la 52e sur Grand Tour, la 20e sur la Vuelta, la 8e de sa saison, la 19e de l’équipe de Beppe.

Aujourd’hui on a vue un Peta différent des autres jours. Je m’explique. Souvent sobre lors du franchissement de la ligne, Alessandro Petacchi est aujourd’hui apparu rageur. Cette victoire, elle est pour toi Monsieur le Coni. Sur le podium, Ale-Jet est pour la plupart du temps sage et peu souriant. Et aujourd’hui le spezian semblait soulagé … soulagé d’un poids, celui de pouvoir courir, de pouvoir gagner. Il sait que chaque matin, on peut lui empêcher de prendre le départ. Mais personne n’arrêtera le Peta, croyez moi, personne ! Grande Peta, Forz’Ale-Jet !!!!!!!

1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini 4:36:12
2.Mark Cavendish (GBr) Team HTC-Columbia
3.Juan-Jose Haedo (Arg) Team Saxo Bank

 
----------------------------------

Tour d'Espagne #2

Il y aura sans doute un peu de déception du coté de la Lampre-Farnese Vini après cette première étape en ligne du Tour d’Espagne.

L’équipe Lampre avait, une fois de plus, travaillé du pour son leader Alessandro Petacchi afin de le préparer au mieux pour le sprint. Le team italien avait même prit l’ascendant sur le team HTC de Mark Cavendish.

Dans la roue de son célèbre compère Danilo Hondo, Petacchi était en position favorable pour l’emporter mais l’allemand a eu du mal à s’effacer pour ouvrir la porte au Peta. Trop tard, Cavendish et Farrar avait déjà débuté leur effort.

Mais c’est Huttarovich qui s’impose devant le britannique et l’américain. Alessandro Petacchi ne pouvant faire mieux que 4e, ce qui n’est évidemment pas trop mal à la vue des circonstances de ces derniers jours.

Au classement général Mark Cavendish conserve la première place. Alessandro ne glane pas de secondes de bonifications mais remonte de six places, il est maintenant 21e.

1.Yauheni Hutarovich (Blr) FDJ 4:35:41
2.Mark Cavendish (GBR) Team HTC-Columbia
3.Tyler Farrar (USA) Garmin-Transitions
4.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini

----------------------------------

Alessandro Petacchi et Lorenzo Bernucci devant le CONI ce mardi

Prévue le 3 août dernier, l’audience d’Alessandro Petacchi devant le CONI avait finalement lieue ce mardi 24 août. La date du 3/08 n’étant sans doute pas assez proche du Tour d’Espagne - qui débute samedi- pour emmerder le Spezian d’une histoire de dopage - qui ne date pas de cette saison - apparue miraculeusement durant le Tour de France où le Jet avait remporté deux étapes ainsi que le maillot vert du classement par points.

Au terme de cette audience, on n’en sait malheureusement pas plus. Pas de sentence officielle pour Bernucci, ni pour Petacchi. Attendons samedi 12h après l’apéro ou le lendemain des championnats du monde ou encore, comme l’appelle le site cyclismag, le mois de mai prochain qui est la fameuse période du passeport biologique pour avoir un résultat concret !

Sur le site repubblica.it, Alessandro Petacchi s’est, très peu, exprimé : «  J’ai répondu à toutes les questions que l’on m’a posées, je n’ai rien d’autre à ajouter ». Concernant à sa participation à la Vuelta, la situation est très floue «  Ma participation ne dépend pas de moi ».

Au sujet de Lorenzo Bernucci, l’histoire commence à s’éclaircir. Toujours selon la repubblica.it, Bernucci aurait -on emploi le conditionnel car il n’y a rien d’officiel- « avoué son entière responsabilité dans l’histoire en admettant sa culpabilité dans son intégralité. »

Une fois encore rien d’officiel. Patientons mesdames messieurs, patientons …

Et pour une dernière fois peut-être : Forz’Ale-Jet

----------------------------------

Criterium Bad Homburg - 01.08.10

On prend les mêmes et on recommence -ou presque-. Alessandro Petacchi a remporté hier après-midi son 3e critérium d’après Tour de France.

Et comme vendredi c’est en Allemagne que le Jet s’est imposé, à Hambourg plus précisément. Tony Martin termine une fois de plus sur le podium, mais à la 2e place cette fois ci, et c’est le coéquipier de Petacchi, Danilo Hondo, qui se place sur la 3e marche du podium.

Alessandro Petacchi occupe la 1ère place d’un classement très fictif des critériums, réalisé par le site radsport.ch (3 pts pour le 1er, 2 pour le 2e et 1 pour le 3e). Avec 3 victoires, une 2e place et une 3e, Ale-Jet compte 12 points, tout comme Jurgen Van Den Broeck. Andy Schleck est 3e.

C’est donc la 10e victoire de la saison pour le spezian (7 officielles), et si les comptes sont bons, il s’agit du 176e succès de la carrière de Peta.

Par ailleurs les médias allemands ont profité de la présence des 2 gaillards pour réaliser une interview croisés, que vous pouvez retrouver ici. On y apprend notamment que l’amitié entre Danilo et Alessandro est vraiment très forte, tellement forte que Dany a demandé au Jet de s’associer avec lui afin de participer à des 6 jours, mais l’italien lui a répondu qu’il n’était pas assez expérimenter pour faire cela ! Aless’ a prolongé son contrat avec Lampre-Farnese Vini jusqu’en 2012 – La suite de sa saison devrait être assez chargée avec Hambourg, Plouay, 15 jours de Vuelta a España, Championnat du monde si sélection et Paris-Tours.

Tout cela dépend tout de même de beaucoup de paramètres. Mais cette histoire ne peut s’arrêter maintenant et de cette manière. Forz’Ale-Jet !!!!!

Alessandro sera finalement convoqué par le Coni le 24 août, 4 jours avant le début du Tour d’Espagne…

1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini
2.Tony Martin (Ger) HTC-Columbia
3.Danilo Hondo (Ger) Lampre-Farnese Vini

Criterium Wolvertem-Meise - 31.07.10


Photo : Belgia
 
Et nouvelle victoire pour Alessandro Petacchi cette nuit au Pays-Bas ! Dans le cadre du Criterium Wolvertem-Meise, il s’impose devant le belge Jurgen Van den Broeck et le vainqueur du dernier Giro d’Italia, Ivan Basso.

1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini
2.Jurgen Van den Broeck (Bel) Omega Pharma-Lotto
3.Ivan Basso (Ita) Liquigas-Doimo

Criterium Bitburger City - 30.07.10
 

Photo : central-rhede.de/

 
Ale-Jet retrouve le gout de la victoire en Allemagne. Il remporte le Critérium Bitburger Cityen devançant au sprint Greipel et Tony Martin.

1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - Farnese Vini 2:36:04
2.Andre Greipel (Ger) Team HTC-Columbia
3.Tony Martin (Ger) Team HTC-Columbia

Criterium Wateringse Wielerdag - 29.07.10

1 Koos Moerenhout (Ned) Rabobank
2 Martijn Maaskant (Ned) Garmin-Transitions
3 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini

Tour de Neuss - 28.07.10
 
A domicile Danilo Hondo s’est distingué sur le Tour de Neuss.

Il termine ce critérium en 3e position derrière deux autres allemands, Tony Martin et le champion national Christian Knees.

1.Tony Martin (Ger) HTC-Columbia 1:54:29
2.Christian Knees (Ger) Team Milram
3.Danilo Hondo (Ger) Lampre-Farnese Vini

Criterium Aalst - 26.07.10
 

Photo : Belgia

Encore une seconde place pour Ale-Jet ! Mais celle-ci est sans importance. Alessandro Petacchi et Danilo Hondo étaient présents hier en Belgique pour participer au critérium d’Aalst.

Fabian Cancellara s’est imposé avec 5’’ d’avance sur un Petacchi offensif, qui a remporté son duel face à Barredo.

 
1.Fabian Cancellara (Sui) Saxo Bank 2:29:10
2.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini + 0:05
3.Carlos Barredo (Esp) Quick Step
 
----------------------------------

Tour de France
 
Voici le second et ultime article consacré au Tour de France. Celui-ci sera plus centré sur cette formidable équipe Lampre-Farnese.

Qu’il gagne où qu’il perde, Alessandro Petacchi n’a cessé de dire et de redire « Merci » à tous ses coéquipiers pour leur travail en faveur de leur capitaine. C’est la marque de fabrique du gentleman italien.

Les remerciements du maillot vert du Tour de France 2010 ont été tout de même plus accentués envers l’allemand Danilo Hondo, dernier lanceur du Jet. Lui-même le dit, il n’est plus tout à fait un pur sprinteur, il se considère désormais comme un baroudeur-sprinteur. Alors, pour aider son chef, Danilo use de nouvelles stratégies comme lors de la 4e étape où il a attaqué sous la flamme rouge. Une offensive qui a totalement déstabilisé le train de Mark Cavendish, et qui a pu permettre à Peta de remporter sa 2e victoire sur cette grande boucle. Un grand bravo à ce coéquipier exemplaire de 36 ans qui a prolongé son contrat de 2 années avec l’équipe de Beppe.

Tous les autres sont à féliciter avec Mirco Lorenzetto et Grega Bole, qui pourtant méritent leur chance également. Le très sympathique Mauro Da Dalto, toujours là pour apporter son expérience et sa bonne humeur. Simon Spilak, un peu moins en vue que prévu mais touché par une trachéobronchite, le polyvalent Francesco Gavazzi présent aux cotés de Peta et de Damiano.

Un grand coup de chapeau à Adriano Malori, plus jeune coureur de ce Tour de France suit à l’abandon de Fabio Felline. Malo a terminé son premier Tour de France à la place de Lanterne rouge, mais son courage est à souligner. Il n’a rien lâché malgré ses deux coudes et deux genoux bandés suite à différentes chutes. Il aura démontré qu’il jouera bien dans l’avenir les premiers rôles lors des chronos en réalisant une performance remarquable lors du prologue, 12e. Respect Adri !

Et enfin Damiano ! Lui aussi nous a fait plaisir à voir sans pour autant pouvoir atteindre son but : la victoire d’étape. Il Piccolo Principe a été dans tous les bons coups offensifs mais il lui a manqué « ce petit quelque chose » qui aurait pu rendre son Tour de France très positif. Dami termine à la 29e place du général ce qui est plutôt pas mal lorsque l’on souvient qu’il a perdu près d’une demi-heure lors de la première semaine. Soulignons également que Damiano termine premier italien du général et 4e du classement grimpeurs. Certes il a peut-être moins roulé que certains dans les échappées mais rappelons que LUI a essayé de jouer la gagne lors des classiques du début de saison ainsi que lors du Giro d’Italia, n’en déplaise au pseudo-commentateur absurde et franchouillard de France Télé. Bravo Damiano pour ce Tour.

Giuseppe Saronni s’est déclaré très satisfaits du Tour de ses ragazzi sur lampre-farnese.com. Il donne d’ailleurs pas mal de bonnes nouvelles concernant le futur de l’équipe. A lire sur le site officiel : ici

 
La rivalité Cav'-Peta'

Ce n’est un secret pour personne, il y a beaucoup de respect entre Alessandro Petacchi et Mark Cavendish. Le premier cité avait même avoué qu’il serait fier de travailler pour un tel coureur à la fin de sa carrière.

Depuis le début de sa carrière Cavendish est « facile » et n’a quasiment jamais eu de forte concurrence. Normal, c’est tout simplement le meilleur. Mais lorsque Petacchi est présent sur une course où le Cav’ y est également, les choses ne sont plus si simple puisque le spezian domine toujours au moins une fois le coureurs de l’Ile de Man. L’an passé sur la Tirreno ainsi que sur le Giro et cette année sur le Tour de France.

Ale n’hésite d’ailleurs pas à conseiller le protégé d'Erik Zabel comme il l’a déclaré sur walesonline lors de sa première victoire : « J'ai discuté avec Peta dans le peloton hier et il m'a dit « Mark, ton problème, je ne pense pas que c'est dans tes jambes, c'est dans ta tête. » Ce n'est pas souvent que vous pouvez parler de vos problèmes avec un rival, mais il a la classe de le faire, c’est un très bon gars. Cela signifie beaucoup pour moi »

 
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 28 juillet 2010 - 19h20

----------------------------------

Ale-Jet

Encore une seconde place pour Ale-Jet ! Mais celle-ci est sans importance. Alessandro Petacchi et Danilo Hondo étaient présents hier en Belgique pour participer au critérium d’Aalst.

Fabian Cancellara s’est imposé avec 5’’ d’avance sur un Petacchi offensif, qui a remporté son duel face à Barredo.

 
1.Fabian Cancellara (Sui) Saxo Bank 2:29:10
2.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini + 0:05
3.Carlos Barredo (Esp) Quick Step

Voici la traduction d’une interview (sympa et émouvante)  parue aujourd’hui sur le site ilgiornale.it.

Un maillot vert du Tour a une grande valeur pour un sprinter. Alessandro Petacchi a rapporté ce maillot en Italie qui l’attendait depuis 42 ans. Ce matin Alessandro est de retour en Italie et est de nouveau réuni avec sa femme AnnaChiara et le petit Ale junior 2 ans.

Heureux le petit Ale Junior pour son maillot vert ?

- Oui très heureux, pour lui je suis maintenant l’Incroyable Hulk, Ale m'a surtout demandé une chose.

Laquelle ?

- Le casque vert. Cela a peu d'intérêt pour lui, mais il est fasciné par les casques verts.

Comment te sens-tu après une telle tournée de 3 semaines ?

- Eh bien, très bien. Obtenir à 36 ans deux étapes et le maillot vert n’est pas une mince affaire. Surtout que 11 points derrière il y a Mark Cavendish, qui a 11 ans de moins que moi, c'est vraiment une merveille de la nature. Quinze victoires en 3 trois Tours : ce sont des performances de martiens.

Des remerciements ?

- A toute mon équipe, du premier au dernier, mais un en particulier à Danilo Hondo. C’est vraiment un professionnel exemplaire.

Tes futurs objectifs ?

- Je vais courir le Grand Prix de Hambourg ainsi que la Vuelta. Ensuite, nous verrons s'il y aura une convocation en bleu pour les championnats du monde de Melbourne.

Entre-temps, toutefois, tu dois aller demain à Florence à cause de cette enquête …
 
- Je vais en effet demain à Florence afin de clarifier ma position. J'espère passer à autre chose assez rapidement afin de pouvoir continuer à faire mon travail en toute tranquillité.

D'un côté tu vis un moment magique en remportant le maillot vert, de l'autre il y a une histoire de dopage.  Quelle est ton état d’esprit?

- Le président français, Nicolas Sarkozy a invité les cinq coureurs qui ont donné à leur pays six victoires d'étapes sur le Tour. Moi j’en ai gagné 2 et j’ai ramené le maillot vert à l’Italie 42 ans après Bitossi, je n’ai pas été appelé par Président de notre République, mais par le procureur de Padoue…. Quel pourrait être mon état d’esprit ?

http://www.ilgiornale.it/


FORZ'ALE-JET pour demain !!!!
----------------------------------

Tour de France #20

En début d’année j’écrivais dans la partie du site « Biographie Alessandro Petacchi » que Petacchi démarrait une nouvelle histoire avec la Lampre-Farnese Vini dans l’espoir de réaliser ses derniers rêves. En ce Tour de France 2010, Ale-Jet a remporté le maillot vert du classement par points. Une des dernières choses qui manquait à son impressionnant palmarès.
 
Alberto Contador maillot jaune et Alessandro Petacchi maillot vert.

La lutte au maillot vert du Tour de France est tous les ans un rendez-vous passionnant, plein de suspense, surtout lors de cette 97e édition où 3 grands coureurs étaient dans un véritable mouchoir de poche. Alessandro Petacchi, sourire crispé lors du défilé du départ comptait 10 points d’avance sur Thor Hushovd et 16 sur le meilleur sprinteur du monde Mark Cavendish.

47 points sont à prendre au maximum sur les Champs Elysées. Et comme d’habitude, c’est sur la plus belle avenue du monde que cette ultime étape s’est enfin animée, et la Lampre a réalisé un travail absolument parfait.

 
Malgré les enjeux importants, le respect est toujours de mise entre Peta et ses adversaires.

Un scénario rêvé même. Des coureurs échappés se sont joué les sprints intermédiaires. Une escape, assez dangereuse, s’est même formée avec Danilo Hondo à son bord. On pouvait se poser des questions sur la présence de Danilo aux avant-postes, mais le coup était très bien joué en imaginant que cette dizaine de coureurs aille au bout, il ne resterait plus beaucoup de points à distribuer aux adversaires d’Alessandro Petacchi…

Mais comme souvent les sprinteurs ont eut le dernier mot. La Lampre et la HTC se sont encore joué un duel musclé comme on les aime.

Lors du sprint Mark Cavendish dépose tous les autres sprinteurs et remporte l’étape des champs Elysées comme l’an passé. Alessandro s’est une fois de plus excellemment bien défendu puisqu’il termine 2e derrière le sprinteur de l’Ile de Man ! La Lampre et Aless’ peuvent souffler, ils viennent officiellement de remporter le maillot vert PMU du Tour de France !

 
Cav' s'impose, le Jet termine encore 2e mais c'est tout bon pour lui : Maillot Vert acquis !

Quel exploit pour Ale qui a fait tant d’effort pour gagner, prendre et défendre ce beau maillot. Comme je le disais dans mon précédent article, Alessandro Petacchi réalise une performance assez rare puisqu’il remporte là, le seul maillot de classement par points de Grands Tours qui lui manquait ! Le dernier à avoir fait cela est Laurent Jalabert, il a 11 ans. Le Spezian est -seulement- le quatrième coureur à accomplir cet exploit.

De plus, cela faisait 42 ans qu’un Italien n’avait plus gagné le Classement par points du Tour de France. Il s’agissait de Franco Bitossi en 1968, Petacchi n’était même pas encore né !

 
Le vert va si bien à notre champion !

Grâce à sa performance Ale-Jet a pu monter sur le prestigieux podium final du Tour. On s’attendait à voir Alessandro être en compagnie d’Alessandro Jr mais ce dernier n’a pu faire le déplacement en France. La papa a tout de même eu une grosse pensée pour son petit de 2 ans en mettant autour de son cou les premières chaussures de Junior qui lui servent de porte bonheur !
 
Quel beau podium, avec en prime un beau cadeau pour Ale-Jet Jr !

Andy Schleck maillot blanc, Alberto Contador maillot jaune, Alessandro Petacchi maillot vert et Anthony Charteau les « 4A » représentent le beau palmarès de ce Tour de France 2010.

Merci à Ale-Jet pour toutes les émotions qu’il nous a offerte durant ces trois semaines. C’est évidemment toujours un plaisir de le suivre au quotidien même si il y a beaucoup de moments difficiles depuis cinq ans. De quoi sera fait son avenir ? Le Tour de France est-il son dernier rendez-vous cycliste ? Pour le moment on n’en sait rien. Quoi qu’il arrive ici on le soutiendra toujours. Si vous venez sur ce site et que vous appréciez Alessandro Petacchi, sachez que c’est notamment pour vous que Peta’ dédicace ce maillot vert. Forz’Ale-Jet

A suivre.

1.Mark Cavendish (GBr) Team HTC - Columbia  2:42:21
2.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini
3.Julian Dean (NZl) Garmin - Transitions
10.Daniel Oss (Ita) Liquigas-Doimo

Classement général

1.Alberto Contador Velasco (Spa) Astana 91:58:48
2.Andy Schleck (Lux) Team Saxo Bank + 0:39
3.Denis Menchov (Rus) Rabobank + 2:01
9.Roman Kreuziger (Cze) Liquigas-Doimo + 11:54
29.Damiano Cunego (Ita) Lampre-Farnese Vini + 56:53
150.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini + 3:44:38

170.Adriano Malori (cap'tain courage!) (Ita) Lampre-Farnese Vini + 4:27:03

Classement par Points

1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini 243 pts
2.Mark Cavendish (GBr) Team HTC - Columbia 232 pts
3.Thor Hushovd (Nor) Cervelo Test Team 222 pts
GRAZIE MILLE GRANDE ALESSANDRO PETACCHI.
----------------------------------------------------------------------------------
Photos : Bettini & Daylife.




~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le Tour d'Ale-Jet
~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Nombre d'étapes parcourues
21
~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Victoires : 2
2ème place : 2
3ème place : 3

MAILLOT VERT PMU
----------------------------------

Tour de France #20

La lutte au maillot vert est la dernière incertitude de ce Tour de France 2010, et tout se jouera dimanche à Paris, sur les Champs Elysées.

47 points maximums sont en jeu. 12 lors de sprints intermédiaires et 35 lors de l’arrivée. Quatre coureurs peuvent mathématiquement espérer succéder à Thor Hushovd :

-    Alessandro Petacchi, le vétéran toujours vaillant       -> 213 points
-    Thor Hushovd, le régulier norvégien                        -> 203 points
-    Mark Cavendish, le meilleur sprinteur du monde       -> 197 points
-    J. Joaquin Rojas Gil, entre la 1ere et la 2nde zone     -> 167 points

Alessandro Petacchi fait figure de favori quant au gain du maillot vert. Son avance est de 10 points sur Thor Hushovd qui n’est plus le pur sprinter qu’il était il y a quelques années. Il faut dire que le norvégien a été arrêté un peu plus d’un mois après s’être cassé la clavicule. Bien que cette blessure ne soit pas la plus grave qu’il soit, elle reste assez problématique pour un sprinteur pour retrouver des sensations dans un sprint.

Sur ce Tour de France Mark Cavendish a fait fermer beaucoup de grandes bouches, y compris celles de certains de ses coéquipiers. Si tout ce passe comme prévu, Mark devrait remporter l’étape des Champs, mais arrivera-t-il à faire la différence sur Petacchi ? Son retard est de 16 points.

Quant à Rojas Gil il devra absolument Tout gagner en espérant que Thor, Peta’ et Cav’ ne prennent le moindre point. Mission impossible.

Les sprints intermédiaires

Les deux sprints intermédiaires se situent à 44 et à 25 kilomètres de l’arrivée. Petacchi, Hushovd et Cavendish vont-ils se battre pour ces points ?

Bonne question. On sait que sur les Champs Elysées le peloton est toujours très nerveux et va à vive allure. Des échappées de français et de coureurs d’équipes que nous n’avons pas beaucoup vues sur ce Tour pourraient annuler ces sprints intermédiaires.

Il est peu probable que Cavendish et Petacchi mettent leur équipe à leur disposition à plus de 40 kilomètres du but ultime. Thor Hushovd est sans doute le sprinteur le plus habitué à jouer les intermédiaires.

Toujours est-il que si l’occasion se présente, les trois gaillards n’hésiteront pas à se tirer la bourre une nouvelle fois.

L’expérience et la "surprise du chef" des Champs

Stefan Zanini, JP Nazon, Alexander Vinokourov, Steegmans, Bennati (si un peu quand même !) sont les différents vainqueurs surprises de l’étape Paris-Champs Elysées de ces 10 dernières années. Une avenue où les favoris sont souvent trop préoccupés par les placements de leur principaux adversaires et se font piégers. De fait tout le monde veut gagner sur la plus belle avenue du monde !

Sur le papier Thor Hushovd, Mark Cavendish et surtout Robbie McEwen ont avantage certain sur Alessandro Petacchi.

Ils connaissent très bien cette arrivée et s’y sont déjà imposé. Robbie a gagné 2 fois dans la capitale française. Thor et Mark, à une reprise.

Alessandro n’a franchit la ligne d’arrivée finale des Champs Elysées qu’à une reprise. C’était en 2001 et c’est le coureur de la …. Lampre, Jan Svorada, qui s’était imposé devant le maillot vert Erik Zabel. Un certain Petacchi, 27 ans, avait tout de même prit la 5e place de cette étape et avait terminé cette année là 4e du classement par points.

Alessandro Petacchi, 11 ans après Laurent Jalabert ?

Demain Alessandro Petacchi pourrait bien entrer encore un peu plus dans l’histoire du cyclisme. Il ferait en effet parti des coureurs ayant gagné les classements par points des 3 Grands Tours. Une chose assez rare finalement.

Laurent Jalabert est le dernier à avoir réalisé cet exploit. Le panda a remporté le dernier classement par points qu’il lui manquait en 1999 sur le Tour d’Italie.

Maillot vert ou pas, comme le dit Alessandro Petacchi, il en sortira quoi qu’il arrive avec les honneurs pour s’être battu jusqu’à la fin. Et parce qu’à 36 ans, respect. FORZ’ALE-JET !!!!!
 
1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini 213 pts
2.Thor Hushovd (Nor) Cervelo Test Team  203 pts
3.Mark Cavendish (GBr) Team HTC - Columbia 197 pts
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 24 juillet 2010 - 17h00
----------------------------------

Tour de France #19

Avec sa combinaison verte, qui n’est pas sans nous rappeler Jacques Villeret dans la Soupe aux Choux, Alessandro Petacchi a réalisé un très bon contre-la-montre individuel. Il prend la 60e place de cette étape !

Demain le résumé ne sera pas en ligne juste après l’étape comme à l’habitude, cause déplacement sur les Champs. Donc à demain dans la soirée !

Forz’Ale-Jet !!!

 
1.Fabian Cancellara (Swi) Team Saxo Bank 1:00:56
2.Tony Martin (Ger) Team HTC - Columbia + 0:17
3.Bert Grabsch (Ger) Team HTC - Columbia + 1:48
32.Danilo Hondo (Ger) Lampre-Farnese Vini + 5:30
45.Daniel Oss (Ita) Liquigas-Doimo + 6:20
60.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini + 6:54

 
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 24 juillet 2010 - 17h00
----------------------------------

Tour de France #18

La lutte au maillot vert continuera jusqu’au final de ce Tour de France 2010. Aujourd’hui, lors du potentiel avant-dernier sprint massif, notre champion Alessandro Petacchi a réussit à reprendre le maillot vert PMU. Si le gain de ce maillot n’est pas toujours pas officiel, force est de constater que le Jet a fait un bon pas quant à l’obtention du classement par points.

Maillot cyclamen (Giro d’Italia), Peta connaît, il l’a gagné à deux reprises. Maillot bleu (de cette couleur sur la Vuelta a espana 2005), Ale-Jet le connaît également. Le maillot vert du Tour de France Alessandro l’a porté 7 jours dans sa carrière, mais ne l’a jamais remporté. Cela sera peut-être chose faite dimanche.

Aujourd’hui à Bordeaux Alessandro Petacchi s’est battu comme il l’a pu. Le peloton était très désorganisé durant les derniers kilomètres et le spezian était en bien mauvaise position sous la flamme rouge.

Mais par l’intermédiaire d’un de ses coéquipiers, Petacchi a réussit à revenir en tête de course pour défendre ses chances. Comme d’habitude il a tenté de déboiter de très loin mais ce diable de Mark Cavendish le guetter du coin de l’œil et Ale est devenu un poisson pilote 5 étoiles pour Cav’ qui remporte sa 4e victoire sur ce Tour de France ! Le britannique est sans aucune contestation le meilleur sprinteur du monde.

Finalement le sprinteur de la Lampre-Farnese Vini doit se contenter de la 3e place. C’est d’ailleurs la troisième fois que Peta termine 3e sur cette Grande Boucle.

Une fois de plus Petacchi aura été récompensé de ses efforts puisque Thor Hushovd terminant seulement 14e laisse son maillot vert au bel italien !!

Il Peta a presque fait le trou. Son avance est de 10 points sur le norvégien et est de 16 unités sur le sprinteur de l’Ile de Man. Tout se jouera dimanche sur les Champs Elysées qu’Ale-Jet franchira avec le maillot vert, et peut-être avec son vélo vert ICI et ICI (Merci à Anaelle pour les photos) qu’il a utilisé lors de l’étape de Pamiers lundi dernier. Quoi qu’il arrive je serai présent sur place pour crier FORZ’ALE-JET !!!!
 
A noter que la Lampre-Farnese Vini remporte le classement par équipes de cette 18e étape.
 
1.Mark Cavendish (GBr) Team HTC - Columbia 4:37:09
2.Julian Dean (NZl) Garmin - Transitions
3.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini
9.Grega Bole (Slo) Lampre-Farnese Vini

19.Alexander Kuschynski (Blr) Liquigas-Doimo

Classement par points

1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini 213 pts
2.Thor Hushovd (Nor) Cervelo Test Team  203 pts
3.Mark Cavendish (GBr) Team HTC - Columbia 197 pts

Réaction d'Alessandro sur le site lampre-farnese.com : «  J'ai effectué le sprint avec deux objectifs : celui d’essayer de lutter contre Mark Cavendish, qui est maintenant le meilleur sprinteur du peloton, l'autre était de reprendre le maillot vert. Lorsque j'ai remarqué que Hushovd n'était pas en bonne position avant le sprint, j'ai décidé d'anticiper et donc j'ai commencé à accélérer: Cavendish a réagi de manière rapide malgré le fort vent de face et il m'a passé au bon moment, alors j’ai concentré mon attention sur Hushovd. Je souffre d’une bronchite depuis quelques jours et mes résultats ne sont pas aussi brillants que lors des 10 premiers jours du Tour. Mais une fois de plus Grazie à mes coéquipiers pour leur précieux soutien qui me permet de reprendre la tête du classement par points. Je sais que le la bataille se termine à Paris et Hushovd et Cavendish ne renonceront pas à cet objectif »
 
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 23 juillet 2010 - 17h50
----------------------------------

Tour de France #15

Cette 15ème étape est partie sur un rythme très rapide, avec un peloton nerveux. Le sprint intermédiaire du kilomètre 55 était la principale cause de cette nervosité. Pour preuve Alessandro Petacchi a attaqué …

Et Peta n’était pas le seul à passer à l’offensive, son principal adversaire au vert aussi ! Thor et Alessandro ont même prit respectivement 2 et 1 pts … dans une côte de 4e catégorie !

La Lampre avait fait le travail pour le sprint intermédiaire de Clermont mais quelques coureurs échappés ont prit les points. Du coup statut-quo en tête de classement, toujours 2 points d’écart en faveur d’Ale-Jet.

L’équipe de Beppe Saronni aura été discrète aujourd’hui, Diamiano Cunego terminant 59e. Dami pourrait bien être à l’attaque demain …

Comme d’habitude Alessandro termine en tête du gruppetto et dans les délais. Il portera demain le maillot vert pour la 3e journée consécutive.

Au classement général Alberto Contador prend le maillot jaune à Andy Schleck, victime d’un bien malheureux incident mécanique.

 
1.Thomas Voeckler (Fra) Bbox Bouygues Telecom 4:44:51
2.Alessandro Ballan (Ita) BMC Racing Team 0:01:20
3.Aitor Perez Arrieta (Spa) Footon-Servetto
10.Brian Vandborg (Den) Liquigas-Doimo +2:50
59. Damiano Cunego (Ita) Lampre-Farnese Vini + 13:08
115.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini + 28:49


Classement par points

1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre Farnese Vini 187 pts
2.Thor Hushovd (Nor) Cervelo Test Team
185 pts

3.Mark Cavendish (Gbr) Team HTC 162 pts
4.
Joaquim Rojas Gil (Esp) Caisse d'Epargne 144 pts
5.
Robbie McEwen (Aus) Katusha 138 pts

 
Photo : Bettini- Ecrit par Xavier le 19 juillet 2010 - 18h20
----------------------------------

Tour de France #14

Les leaders de la Lampre-Farnese Vini sont vraiment exceptionnels sur ce Tour de France. Aujourd’hui dans la montagne c’est Damiano Cunego qui s’est mis en évidence. Alessandro Petacchi est quant à lui resté sagement dans le grupetto, mais conserve son maillot vert !

La Lampre a été vigilante en début d’étape pour éviter une attaque de Thor Hushovd, seulement à 2 points de Petacchi au classement par points. Mais le norvégien n’a pas été entreprenant aujourd’hui, une bonne nouvelle pour l’équipe italo-suisse.

Damiano Cunego parvient à rester au contact des favoris dans le Port de Pailhéres (HC) et répond même à l’attaque de Charteau pour espérer prendre quelques points au classement grimpeur. Dami y arrive et glane 7 unités.

La belle descente du petit italien lui permet de revenir sur un groupe en compagnie de Carlos Sastrer. Damiano peut ainsi débuter l’ascension d’Ax 3 Domaines avec une cinquantaine de secondes d’avance sur les favoris.

Cunego réalise une montée correct, et une fois reprit, il parvient à se caler dans les roues de Contador & co.

Devant, Christophe Riblon est héroïque est s’impose en solitaire. Une belle récompense pour l’équipe Ag2r La Mondiale, sans aucun doute l’équipe française la plus intelligente.

Dami termine cette étape en 9e position, à seulement 40 secondes du maillot jaune Andy Schleck ! Petite déception sur un point tout de même : Une place supplémentaire (la 8e) lui aurait fait gagner 10 nouveaux points au classement grimpeur, la 9e n’offrant absolument rien.

Mais Damiano n’a rien à se reprocher, il aura été très performant, et on le félicite pour ça.

Alessandro Petacchi franchit la ligne 37 minutes plus tard, aux avant-postes du grupetto, sans soucis dans les délais. Et pour la première fois de ce Tour, Ale-Jet reste en tête du classement par points pour la 2e journée consécutive ! Certes, Alessandro avait porté le maillot vert lors des 2e et 3e étapes, mais il n’était pas leader du classement Pmu lors de la 3e étape.

Autre bonne nouvelle, la Lampre-Farnese Vini lâche enfin la dernière place du classement par équipes aux dépends de l’invisible Milram.

 
1.Christophe Riblon (Fra) AG2R La Mondiale 4:52:42
2.Denis Menchov (Rus) Rabobank  0:00:54    
3.Samuel Sánchez Gonzalez (Spa) Euskaltel - Euskadi

9.Damiano Cunego (Ita) Lampre-Farnese Vini+ 1:49
21.Ivan Basso (Ita) Liquigas-Doimo + 2:30

122.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini + 36:56

Classement par points

1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre Farnese Vini 187 pts
2.Thor Hushovd (Nor) Cervelo Test Team
185 pts

3.Mark Cavendish (Gbr) Team HTC 162 pts
4.
Joaquim Rojas Gil (Esp) Caisse d'Epargne 144 pts
5.
Robbie McEwen (Aus) Katusha 138 pts

 
Photo : Bettini- Ecrit par Xavier le 18 juillet 2010 - 17h50
----------------------------------

Tour de France #13

Et le match continue ! On se croirait presque au tennis lors du match interminable Mahut – Isner ! Non peut-être pas, mais un quatrième changement consécutif en tête du classement par points à l’entrée de la troisième semaine, c’est assez rare.

Et au terme de cette treizième étape : Avantage Alessandro Petacchi !

6 points de retard pour Ale ce matin, 2 d’avance ce soir. Il a fallut être costaud pour aller chercher des points puisqu’il fallait être très fort pour imaginer à l’avance le scénario de cette manche.

Etape de transition avec une échappée fleuve ? Attaque des cadors dans la cote située à 8 kilomètres de l’arrivée comme à Porto Recanati lors du dernier Giro ? Où bien encore un sprint massif ?

Dans la fameuse côte de Saint-Ferréol, il y a bien des coureurs qui ont attaqué dont notre Petit Damiano Cunego. Mais c’est Alexandre Vinokourov qui a réussit à faire la différence « au sommet » de cette côte. Il parvient à franchir la ligne d’arrivée avec une avance de 13’’ sur le peloton. C’est une victoire bien méritée pour le kazakh, qui méritait déjà le succès la veille.

Les sprinteurs ont réussit a passé la bosse sans trop de problème et Mark Cavendish devance Alessandro Petacchi pour le gain de la 2e place. Qu'à cela ne tienne, Ale-Jet est tout de même récompensé de ses efforts car il récupère ce beau maillot vert, Thor Hushovd terminant 8e du jour.

Alessandro Petacchi a donc désormais 2 points d’avance sur Thor, mais « seulement » 25 sur Mark Cavendish, plus que jamais de retour dans la course au vert. Pour être bien, il faudrait qu’Alessandro et un de ses coéquipiers attaquent demain. Mais va-t-il le faire ? Attendons de voir !

 
1.Alexandre Vinokourov (Kaz) Astana 4:26:26
2.Mark Cavendish (GBr) Team HTC - Columbia + 0:13
3.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini

36.Roman Kreuziger (Cze) Liquigas-Doimo

Classement par points

1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre Farnese Vini 187 pts
2.Thor Hushovd (Nor) Cervelo Test Team
185 pts

3.Mark Cavendish (Gbr) Team HTC 162 pts
4.
Joaquim Rojas Gil (Esp) Caisse d'Epargne 144 pts
5.
Robbie McEwen (Aus) Katusha 138 pts

 
Réaction de Alessandro sur le site lampre-farnese.com : «C'est une belle bagarre avec Hushovd, qui continuera jusqu’à Paris - a déclaré Ale Petacchi sur le site lampre-farnese.com - Aujourd'hui, une fois encore merci à mes coéquipiers, j'ai réussi à retrouver le maillot vert. Je dois faire encore plus d'attention aux étapes clés, aux sprints intermédiaires, où Hushovd est très habile. Ce sera un combat difficile mais certainement passionnant pour tous les passionnés de cyclisme. »

Photo : Capture - Ecrit par Xavier le 17 juillet 2010 - 17h25
----------------------------------

Tour de France #12

Et le mano a mano entre Alessandro Petacchi et Thor Hushovd continue ! Mais aujourd’hui il tourne à l’avantage du norvégien !

Comme on pouvait l’imaginer, Thor a prit part à la bonne échappée du jour. Il a donc prit des points lors des deux sprints intermédiaires de la journée. Mais le coureur de la Cervélo n’a pas fait le plein, il n’a pu prendre ‘’que’’ 10 points sur 12, la faute/grâce à Grega Bole.

Notre sprinteur slovène était lui aussi présent dans ce groupe et a remporté le premier sprint ce qui permettait à Thor et a Ale d’être provisoirement a égalité avec 161 points. Mais avec 6 points de plus, au terme du 2nd sprint, Hushovd, avec 167 unités retrouve le maillot vert.

Un maillot vert qu’Ale-Jet aura montré en fin d’étape. A vrai dire c’était vraiment marrant de voir le Peta’ en tête de peloton en train d’emmener Damiano Cunego dans les premiers pourcentages de la C
ôte de la Croix-Neuve !! Cela nous rappelle un peu la montée du Vésuve l’an passé sur le Giro où un Petacchi des grands jours avait réussit à casser pendant quelques secondes le peloton des favoris. Seul soucis, son leader Danilo Di Luca était relégué dans le 2e groupe ! Un Di Luca que l’on pourrait d’ailleurs bien retrouvé avec un maillot fuchsia-et-bleu l’an prochain aha !

Et justement puisque l’on parle Italie, cette Côte de la Croix-Neuve est une vraie côte à l’Italienne. Courte, avec de forts pourcentages qui font très mal et qui causent beaucoup de dégâts.

De fait, « Purito » Rodriguez de la Katusha s’est imposé devant Albert Contador et Alexandre Vinokourov. Le vainqueur du dernier Tour de France a réussit à glané 10 secondes sur le maillot jaune Andy Schleck.

La Liquigas-Doimo a réalisé une belle étape avec Roman Kreuziger, 10e et Ivan Basso 16e. Le tchèque et l’Italien se suivent désormais au classement général, 10e et 11e !

Damiano Cunego, sur les routes qu’il apprécie, termine dignement à la 13e position, + 31’’. Quant à Peta’ il se fait plaisir, et nous fait plaisir, 108e à seulement 5’ de Rodriguez ! Alessandro s’est même retrouvé un temps dans le groupe de Lance Armstrong !

« Je tiens à remercier mes coéquipiers, en particulier Hondo et Petacchi, pour le soutien qu'ils m'ont donné lors des derniers kilomètres – à déclarer Il Piccolo Principe sur le site officiel du team lampre-farnese.com- L'arrivée était à mon gout et donc j'ai essayé d'obtenir un bon résultat, mais les autres coureurs ont été très forts. »

 
1.Joaquin Rodriguez (Spa) Team Katusha 4:58:26
2.Alberto Contador Velasco (Spa) Astana
3.Alexander Vinokourov (Kaz) Astana + 0:04
10.Roman Kreuziger (Cze) Liquigas-Doimo + 0:15
13.Damiano Cunego (Ita) Lampre-Farnese Vini + 0:31

108.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini + 5:25

Classement par points
1.Thor Hushovd (Nor) Cervelo 167 pts
2.Al
essandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini 161 pts

3.Robbie McEwen (Aus) Katusha 138 pts
4.Mark Cavendish (Gbr) Team HTC 132 pts
5.Joaquim Rojas Gil (Esp) Caisse d'Epargne 122 pts

 
Réaction de Dami sur lampre-farnese.com : « Je tiens à remercier mes coéquipiers, en particulier Hondo et Petacchi, pour le soutien qu'ils m'ont donné lors des derniers kilomètres – à déclarer Il Piccolo Principe sur le site officiel du team lampre-farnese.com- L'arrivée était à mon gout et donc j'ai essayé d'obtenir un bon résultat, mais les autres coureurs ont été très forts. »

Photo : Cor Vos - Ecrit par Xavier le 16 juillet 2010 - 19h00
----------------------------------

Tour de France #11

Alessandro Petacchi Je l’ai déjà dit mais je le redis : Que la lutte au maillot vert est belle, entre les vieux trentenaires, Hushovd, Petacchi, McEwen, toujours aussi vaillants, et l’insolent (pas péjoratif) jeunot Cavendish.

Et aujourd’hui, après cette 11e étape somme toute assez tranquille, la tête du classement par points a connu une modification puisque notre Peta’ favori reprend le maillot vert qu’il avait quitté au terme de la 2e étape.

Un sprint massif a logiquement conclu cette journée, et une fois de plus Mark Cavendish s’est montré le plus rapide. Sans aucune contestation il devance Alessandro Petacchi. C’est la première fois de ce Tour de France que l’on retrouve les deux meilleurs sprinteurs du monde aux deux premières places.

Alessandro Petacchi est tout de même bien récompensé puisqu’il récupère donc le maillot vert. En revanche, Mark Cavendish prend la main dans le match « Cav’ – Peta’ » puisque le score est désormais de 3-2 en faveur du coureur de l’Ile de man !

Peta souhaite désormais conserver le maillot vert jusqu’à Paris, et le prend -peut-être- au meilleur des moments. Mais attention, son avance sur Thor n’est que de quatre points.

Demain il sera difficile, voir impossible pour ces deux coureurs de prendre des points. Mais dans le cas contraire, avantage Hushovd pour demain.

A noter, pour la petite anecdote, -puisque l’on a souvent parlé des places d’honneur de la Lampre sur ce site- que l’équipe de Saronni n’avait plus échoué à la deuxième place d’un classement depuis le 30 mai 2010, c’était lors de la 2e place d’Adriano Malori sur le Tour de Bavière. Et en parlant de Malo, sachez qu’il a grappillé deux places au général aujourd’hui, ce qui signifie qu’il n’est plus la lanterne rouge de ce Tour de France !

Bravo à toute l’équipe Lampre et Forz’Ale-Jet !!!

 
1.Mark Cavendish (Gbr) Team HTC
2.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini
3.Tyler Farrar (Usa) Garmin

31.Roman Kreuziger (Cze) Liquigas-Doimo


Classement par points

1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre Farnese Vini  161 pts
2.Thor Hushovd (Nor) Cervelo 157 pts
3.Robbie McEwen (Aus) Katusha 138 pts
4.Mark Cavendish (Gbr) Team HTC 132 pts
5.Joaquim Rojas Gil (Esp) Caisse d'Epargne 122 pts

 
Réaction d'Alessandro sur lampre-farnese.com : « Cavendish et son équipe ont fait un excellent travail ; difficile de les battre aujourd'hui, bien que nous aussi à la Lampre-Farnese nous avons fait ce qu’il fallait. Je suis déçu de ne pas avoir gagné, mais il ya la joie de partager avec tous mes amis ce maillot vert. Je vais essayer de le garder aussi longtemps que possible »

Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 15 juillet 2010 - 17h45
----------------------------------

Tour de France #10

L’équipe Lampre-Farnese Vini a démarré cette étape tambour battant en tenant un rythme important jusqu’au 20e kilomètre. Pourquoi ? Puisqu’un sprint intermédiaire était prévu au kilomètre 20.

Alessandro Petacchi profite du gros travail de son équipe pour s’imposer devant Thor Hushovd et Robbie McEwen. Les trois premiers du classement par points ont donc prit des points. Mais le norvégien a toujours une avance de 8 unités sur Ale’.

Cette étape de transition du 14 juillet a été marquée par l’attaque de six coureurs : Rolland, Bouet, Aerts, Paulinho et Kiryienka. Ces garçons n’auront donc aucun mal à arriver à Gap avant le peloton.

Sergio Paulinho remporte cette 10e étape, c’est la première victoire pour l’équipe RadioShack de Lance Armstrong sur les routes du Tour, devant Vasili Kiryienka et Dries Devenyns. Le peloton arrive 14 minutes plus tard. Et des changements peuvent avoir lieu au classement par points.

Les favoris au maillot vert sont bel et bien aux avant-postes et arrivent dans cet ordre : 1.Cavendish 12 pts – 2.Petacchi 11 pts – 3.Hushovd 10 pts – 4.McEwen 9 pts ! Ce qui signifie qu’Alessandro Petacchi aura grappillé 3 points à Thor Hushovd lors ce cette étape et que son objectif est bien le maillot vert (ce qui semble étonner les journalistes alors que Peta a dit dès le début du Tour que le vert était son objectif ….)

Demain, sur une étape toute plate, Aless’ pourrait bien reprendre des points au norvégien, son retard n’étant plus que de 7 pts. Mais les équipes de sprinteurs devront être très vigilantes puisque des échappées vont souvent au bout lors de ces manches de transition. En tout cas, quoi qu'il arrive, la lutte des trentenaires Thor-Alessandro-Robbie, est très sympa à suivre !

Donc Forz’Ale-Jet !!!

 
1.Sergio Paulinho (Por) Team Radioshack 5:10:56
2.Vasili Kiryienka (Blr) Caisse d'Epargne
3.Dries Devenyns (Bel) Quick Step + 1:29
10.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini + 14:19
18.Kristjan Koren (Slo) Liquigas-Doimo

Classement par points

1.Thor Hushovd (Nor) Cervelo Test Team  138  pts
2.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini 131 pts
3.Robbie McEwen (Aus) Team Katusha 116 pts
4.Jose Joaquin Rojas Gil (Spa) Caisse d'Epargne 98 pts
5.Mark Cavendish (GBr) Team HTC - Columbia 97 pts.

Réaction d'Alessandro sur lampre-farnese.com : « Hier je n'étais pas prêt quand Hushovd a rejoint l'échappée qui lui a permis d'obtenir des points pour le classement maillot vert - a reconnu Aless’  sur le site officiel lampre-farnese.com - Alors, aujourd'hui, j'ai essayé de corriger mon erreur. Je vais bien donc je  pense qu'il est digne d’essayer de bataille pour le maillot vert jusqu’au bout. J’ai la volonté de faire un résultat dans tous les sprints »

Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 14 juillet 2010 - 19h25
----------------------------------

Tour de France #6

1 Mark Cavendish – 2 Tyler Farrar - 3 Alessandro Petacchi, tel est le podium du jour, et là on ne pouvait pas rêver mieux, les trois meilleurs sprinteurs du monde occupent les trois premières places de cette étape Montargis – Gueugnon, longue de 227.5km.

Notre bon Peta s’est super bien débrouillé, tout comme l’équipe Lampre-Farnese Vini, mais n’a rien pu faire face à la puissance de Mark Cavendish.

En revanche Aless’ fait une très bonne opération au classement par points puisque Thor Hushovd ne termine que 10e ! Du coup Ale-Jet, occupe toujours la 2nde place du classement comptant pour le maillot vert, mais son retard n’est plus que de 4 points face à Thor !!! Le vieux Peta’ peut toujours y croire, plus que jamais même !

Alessandro Petacchi pourrait, pourquoi pas, essayer de glaner quelques points demain puisqu’un sprint intermédiaire est situé seulement 30 kilomètres après le départ à Tournus.

L’arrivée de demain devrait néanmoins être trop complexe pour Ale-Jet. Thor Hushovd pourrait avoir les armes pour prendre des points. Nous espérons voir Damiano Cunego à l’œuvre dès demain puisqu’il semble être taillé pour ce genre de profil.

1.Mark Cavendish (GBr) Team HTC - Columbia 5:37:42
2.Tyler Farrar (USA) Garmin – Transitions
3.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini
33.Roman Kreuziger (Cze) Liquigas-Doimo

Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 09 juillet 2010 - 23h00
----------------------------------

Tour de France #5

Après Petacchi dimanche et hier, voila un autre coureur qui va faire fermer pas mal de bouches. Mark Cavendish a remporté, au sprint évidemment, la 6e étape du Tour de France.

Alessandro Petacchi a tenté de nous refaire le coup en partant de loin mais a été gêné par Farrar. Sur le site lampre-farnese.com, il explique sa situation lors du sprint : "Il y a des jours où tout va pour le mieux et vous gagnez, tandis que d'autres qui ne sont pas caractérisés par la perfection ne se concluent donc pas par une victoire. Aujourd’hui je n’ai pas ressenti  ce sentiment fantastique d'hier, j’avais un peu de mal à augmenter ma vitesse dans les derniers virages, et à 300 mètres de l'arrivée je me suis fait enfermer sur le côté gauche de la route au moment où j'allais commencer le sprint. La troisième succès n'est pas arrivé, mais comme je l'ai dit précédemment tout ne peut pas toujours aller bien ".

Alessandro termine 8e de cette étape, mais derrière Thor Hushovd. Ce qui signifie que le norvégien reprend quelques points à l’italien. Thor compte 102 points au classement par points tandis qu’Ale a 88 unités. Il faudra absolument que Peta’ fasse un grand numéro demain s’il souhaite parcourir les premières bosses avec le maillot vert sur les épaules.

Forz’Ale-Jet !!!!

1.Mark Cavendish (GBr) Team HTC - Columbia 4:30:50
2.Gerald Ciolek (Ger) Milram
3.Edvald Boasson Hagen (Nor) Sky Professional Cycling
8.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini
12.Daniel Oss (Ita) Liquigas-Doimo

Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 08 juillet 2010 - 21h50
----------------------------------

Les champions félicitent Peta’

T'Sur les différents réseaux sociaux les acteurs du monde du cyclisme ont tenu à félicité la performance d’Alessandro Petacchi :

« Peta' again-congrats» Cadel Evans
« Complimenti al grande Peta » Ivan Basso
« Congrats though to Peta, very strong » Robbie McEwen
« Zweiter Sieg, genial.. das läuft ! » Danilo Hondo (Deuxième victoire, c’est génial.. et ce n’est pas terminé !)
« Oggi grande soddisfazione nel ns Team!! Bravo Ale.... ragazzi io sto bene..... aspettatemi per il week end!! » Damiano Cunego

La victoire d’Alessandro en vidéo

 
 

Alessandro célèbre les anniversaires des siens par de belles victoires !

En 2009, le 10 mai pour être exact, Alessandro Petacchi avait remporté la première étape en ligne du Tour d’Italie devant Mark Cavendish. Il est d’ailleurs intéressant de remarquer que Peta’ avait lancé son sprint de la même façon qu’aujourd’hui, en anticipant le sprint de ses rivaux.

Ce jour là, en remportant la victoire, Alessandro Petacchi avait fait un beau cadeau à Alessandro Jr., son fils, qui célébrait son premier anniversaire !

Aujourd’hui rebelote mais c’est sa maman qui fêtait son anniversaire ! Donc bon anniversaire Mme Peta ! (info : lampre-farnese.com)

En revanche, votre serviteur, né le 26 février, avait eu bien moins de chance. Ce 26 février 2010 Alessandro était tombé violement lors d’un sprint sur le Tour de Sardaigne ! (et le pire c’est que c’est vrai !) Heureusement, Ale m’avait bien gâté en s’imposant la veille. De plus, c’est Danilo Hondo qui avait remporté l’étape du 26 !

La réaction de Peta en vidéo

 

Les sponsors fétent Ale-Jet

Gaerne, partenaire chaussures de la Lampre, et un des premier sponsor-équipe de Petacchi, a réalisé un très bel hommage à Ale après sa victoire de dimanche. Je vous laisse découvrir la photo ci-dessous :

 

(gaerne.it)
 
Forz’Ale-Jet !

Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 07 juillet 2010 - 22h30
 
----------------------------------

Tour de France #4

Mais ces garçons vont me faire crever !!! Alessandro Petacchi remporte sa 2e victoire sur ce Tour de France 2010 à Reims, CHAMPAGNE !!!

Quel sprint de notre bon vieux Peta’, toujours aussi vaillant, et même plus que ça, redevenu le meilleur sprinteur du monde, n'en déplaise à certains. Puisqu’après sa victoire de dimanche, Petacchi n’était qu’un « chateux » qui n’avait profité que de la chute de Cav’ and Co. Pour Bouvet de l’Equipe, Petacchi « n’était plus un sprinteur à la mode ». C’est sur que terminé 3e de Milan-Sanremo à 36 ans et sur une jambe, c’est une piètre performance…

Que dire demain ? Là, désolé messieurs journalistes, il n’y a plus d’excuse. Et peut-être aura-t-il le droit à la une du quotidien sportif le plus lu de France…

M’enfin ces guignolos ne vont pas gâcher mon plaisir, moi qui a toujours soutenu mon Peta’, qui s’impose pour la 173e fois de sa carrière, 51e victoire sur Grands Tours, la 6e sur le Tour de France. Et surtout un magnifique sourire pour Ale-Jet, le premier vrai sourire de la saison ! Un Peta’ qui a eu le droit à une bise de Rama Yade sur le podium, une grande fan du spezian, j’en suis persuadé !

Au terme de son sprint interminable, Il Peta s’impose devant Julian Dean, Edvald Boasson Hagen et ce bon vieux Robbie McEwen. Notre camarade Thor Hushovd conserve le maillot vert, mais son avance fond comme neige au soleil. Il ne compte plus que 10 pts d’avance sur Alessandro. Robbie est 3e de ce classement. Et ouais les vieux font de la résistance.

En parlant de vieux, bon anniversaire à Erik Zabel, l’ancien coéquipier d’Alessandro Petacchi, qui fête son 40e anniversaire !

Un hommage a l’équipe Lampre-Farnese Vini qui a tout fait pour déstabiliser le train Columbia et y est arrivé avec succès. Bravo aussi à Danilo Hondo, quel gentleman, quel coéquipier exemplaire. Cette victoire, elle est aussi pour eux.

Nous vous disions l’autre jour que Danilo avait prolongé avec Lampre jusqu’en 2012. Sachez qu’Alessandro, dont le contrat échoue fin 2011, devrait lui aussi prolongé avec l’équipe de Beppe pour une année supplémentaire ! Encore 2 ans à supporter le Peta, pour notre plus grand plaisir évidemment.

Demain c’est encore tout plat, et espérons qu’Alessandro Petacchi fasse la passe de 3, histoire de faire une avancé au classement par points, qui est désormais son grand objectif sur ce Tour de France 2010.

1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini 3:34:55
2.Julian Dean (NZl) Garmin - Transitions
3.Edvald Boasson Hagen (Nor) Sky Professional Cycling Team
8.Daniel Oss (Ita) Liquigas-Doimo

 
Forz’Ale-Jet !

Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 07 juillet 2010 - 18h20

 
----------------------------------

Tour de France #3

Cela devait bien arriver un jour, c’est arrivé aujourd’hui, Alessandro Petacchi a perdu (espérons-le provisoirement) son maillot vert.

Et pourtant Alessandro nous a bien fait plaisir sur cette étape spéciale « pavés ». Une spécialité qu’il ne connaît pas où alors très peu. Il a donné tout ce qu’il a pu, et termine cette étape de fou en 28e position à 2’08’’ du vainqueur Thor Hushovd.

Visiblement Ale-Jet est bien remis de sa chute d’hier. Il a notamment été touché au dos, sur le devant du bras droit et a été blessé sur le haut du nez à cause de ses lunettes. Cela ne devrait pas gêner Aless à aller chercher une 2e victoire d’étape dès demain !

Le capitaine de la Lampre-Farnese Vini, Damiago Cunego, a encore été bien malchanceux. Une chute, et sans doute un moral assez bas, lui ont fait perdre 17 minutes aujourd’hui. Pour le général c’est définitivement mort. Mais sa situation lui permettra de s’échappée lors des étapes qui lui seront favorables.

Un petit clin d’œil à notre Bambino Adriano Malori, très courageux, puisqu’il termine cette étape en dernière position, seul, à 23’ du sympathique Thor. Courage Malo !!

L’ancien coéquipier de Petacchi à la Fassa Bortolo, Fabian Cancellara, récupère son maillot jaune, et c’est bien mérité après ses sacrifices de la veille. Andy Schelck fait la bonne du jour en remontant à la 6e position et en perdant en plus son frère ! En revanche Lance Armstrong a vécu un calvaire aujourd’hui, avec notamment une crevaison à un bien mauvais moment. Il termine dans le groupe Peta’, et est désormais 18e du général.

Belle performance pour Roman Kreuziger qui se retrouve 18e.

Forz'Ale-Jet !!!!!

1.Thor Hushovd (Nor) Cervelo Test Team 4:49:38
2.Geraint Thomas (GBr) Sky Professional Cycling Team
3.Cadel Evans (Aus) BMC Racing Team
19.Roman Kreuziger (Cze) Liquigas-Doimo +  1:46

28.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini + 2:08

 
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 06 juillet 2010 - 18h25
 
----------------------------------

Tour de France #2

La joie fût de courte durée du coté de la Lampre-Farnese Vini.

Pourtant la journée commençait très bien avec un Petacchi dans son beau maillot vert PMU et un Francesco Gavazzi qui a eu le droit à un bon de sortie.

Tout se gâte à soixante kilomètres de l’arrivée lorsque Simon Spilak chute. A 30 bornes du terme, dans la descente du col de Stockeu, Francesco Gavazzi tombe à son tour, alors qu’il était à la poursuite de Sylvain Chavanel.

Quelques minutes de nombreux coureurs du peloton se cassent eux aussi la figure. Parmi eux il y a Lance Armstrong, Frank et Andy Schleck, Damiano Cunego mais surtout le maillot vert, Alessandro Petacchi, dont on n’aura plus de nouvelles durant le reste de l’étape.

Lorsque Fabian Cancellara va voir JF Pescheux pour lui dire de banaliser la fin de course, ont se doute qu’il est arrivé quelque chose au Spezian. De fait, on a la confirmation que Cancellara a décidé de suspendre la fin d’étape et de ne donner les points du maillot vert qu’au vainqueur de l’étape, Sylvain Chavanel.

Comme beaucoup j’ai critiqué négativement Fabian Cancellara il y a quelques semaines. Mais aujourd’hui, pour ses décisions, ses sacrifices, il a agît comme un vrai champion, un vrai gentleman. Chapeau et respect.

La Lampre-Farnese Vini a été l’équipe la plus touchée par les chutes puisqu’elle termine dernière du classement par équipes, loin, très loin des autres.

Seuls Danilo Hondo, 22e et Mauro Da Dalto, 27e, sont parvenus a resté dans le groupe principal. Dami Cunego a prit cher, il termine à 9’ avec Gavazzi. Que dire de notre bon vieux Peta, 157e à 13’37’’ où il sera accompagné par son pote Brett Lancaster, Adriano Malori, Mirco Lorenzetto, Simon Spilak. Grega Bole semble lui aussi être tombé puisqu’il est la lanterne rouge de cette 2e étape, il franchit la ligne 19’ après Chavanel, qui est le nouveau maillot jaune de ce Tour de France.

Donc, seul Chavanel a prit 35 points à l’arrivée (+9 lors de l’étape). Ce qui signifie qu’Alessandro Petacchi est 2e du classement par points avec toujours 35 points. Il partira donc (en espérant qu’il soit au départ) demain avec ce beau maillot vert, qui lui va si bien.

 
1.Sylvain Chavanel (Fra) Quick-Step 4h40'48"
157.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini + 13:37

Forz’Ale-Jet !

Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 05 juillet 2010 - 18h25

 
----------------------------------

Ale-Jet, vol 50 en direction de Bruxelles

26 fois victorieux sur le Tour d’Italie, 19 sur le Tour d’Espagne et 5 sur le Tour de France. Voici le décompte des victoires d’Alessandro Petacchi sur les Grands Tours. Et si la calculatrice fonctionne bien, on obtient un résultat impressionnant de 50 victoires.

Selon Wikipedia (désolé pour source, j’espère qu’elle est bonne), seul l’italien Mario Cipollini devance Il Peta’ dans cette catégorie. Mario a remporté 57 victoires sur les 3 grands tours (42 sur le Giro, 12 sur la grande Boucle et 3 sur la Vuelta)

Interview vidéo

Alessandro Petacchi « Je dédie cette victoire à la famille Galbusera (propriétaire de la Lampre), Beppe Saronni (Manager et idole d’enfance d’Alessandro) et à Alessandro Jr (son fils)

 
 
 

Réaction

Erik Zabel, coéquipier d’Alessandro Petacchi de 2006 à 2008 où leur entente leur a notamment permis de remporter Paris-Tours en 2007, a rendu hommage a son camarade et ancien adversaire. « C'était un sprint pour Petacchi, avec une légère montée et une route large » (source : nouvelobs.com)

Une pensée pour Benna

Savez-vous quel était le dernier italien à s’être imposé sur les routes du Tour de France ?
Il s’agit d’un certain Daniele Bennati, qui portait à cette époque là le maillot de la … Lampre. C’était le 29 juillet 2007, Benna avait levé les bras sur les Champs Elysées et avait devancé Thor Hushovd et Erik Zabel.

La victoire d’Ale-Jet en vidéo

 
 
 

Réaction

Désormais consultant pour RMC, Luc Leblanc donne son avis sur la victoire d’Alessandro : « Il a quand même plus de 40 victoires dans les Grands Tours, c’est un gars expérimenté, il a su manœuvrer à merveille, il est attentif, comme en Suisse quand il a profité de la chute de Cavendish et Haussler. » (source : RMC.fr)

Mirco-News

Mirco Lorenzetto est tombé lors du « tout droit » de Mark Cavendish. Visiblement plus de peur que de mal pour le sprinteur italien. Selon le site lampre-farnese.com Mirco souffre de quelques hématomes à la main gauche et une légère contusion à l'épaule gauche.

Toujours pas de bonifications

Je n’ai pas attendu que Peta’ s’impose sur le Tour de France pour clamer le retour des secondes de bonifications sur le Tour de France. ‘’Seulement’’ 44% des français se disent fans du Tour de France, contre 52 en 2007. Le retour des bonifications comme l’équipe où les McEwen et tous les autres se battaient pour quelques secondes, donnerait bien plus de spectacle et d’intérêt aux étapes.

De plus -et ce n’est en rien contre Fabian Cancellera- mais a quoi rime le fait que le vainqueur du prologue garde le maillot jaune sans faire le ‘‘moindre effort’’ (et il n’a de toute façon pas à en faire) pendant une semaine (voir plus). A quand une réaction de Aso (Amateur sport organisation) ?

 
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 04 juillet 2010 - 22h25
 
----------------------------------

Tour de France #1

Votre serviteur est dans un état second. Une demi-dizaine d’années qu’il attendait cela. Et celui qu’il a toujours soutenu, supporter dans les moments difficiles (et dieu sait qu’il y en a eu beaucoup durant cette période) s’est imposé au sprint sur les routes du Tour de France. C’est le plus grand sprinteur du début du 21e siècle. Il s’agit de l’italien Alessandro PETACCHI.

Cela faisait depuis 2004 qu’Alessandro Petacchi n’était plus venu sur les routes du Tour de France. O non pas qu’il ne voulait pas, mais la malchance, la poisse a privé Ale de venir dans notre beau pays.

En 2006 une énorme blessure acquise sur le Giro le prive de son reste de saison. En 2007 il est soi-disant contrôlé non-négatif sur le Giro et est provisoirement suspendu jusqu’au …24 juillet 2007 (comme par hasard). En 2008, un an et demi après les faits il suspendu suite à ce contrôle (comme par hasard bis). En 2009, sa LPR avec laquelle il a remporté 2 étapes sur le Giro n’est pas sélectionnée.

Et mon Peta, 36 balais, n’a pas raté son retour. Il s’impose donc d’entrée devant Mark Renshaw et Thor Hushovd. Sa 5e victoire sur le Tour de France, la 159e de sa fantastique carrière.

Comme toujours, ses mots ont été pour ses coéquipiers, en particulier l’ami Danilo Hondo, son petit frère d’un seul jour (Peta est né le 3/01/74, Dany le 4/01/74), qui a lui aussi connu tant de galère.

Cette victoire est aussi pour la Lampre-Farnese Vini de Beppe Saronni, dont l’UCI n’a cessé de foutre des bâtons dans les roues depuis janvier.

Un big-up a tous ces pseudos journalistes  (et autres sites comme cyclismactu pour qui Lampre fait une saison de merde et la FDJ une saison remarquable ...) qui ne pensent qu’à des garçons comme Cavendish et Farrar. Pour tous ces guignols Petacchi était mort. Bah non … M.Brunel and co, comme le dit Jacques Dutronc : « je retourne ma veste, toujours du bon coté ». J’attends de voir cela demain. J’arrête là …

Une seule personne, la plus habilité à juger les autres d’ailleurs, M.Bernard Hinault, avait vu en Petacchi et Hondo la faculté de s’imposer sur le Tour en cas de déraillement du train Cavendish. Une fois de plus, M.Hinault avait raison, dommage pour les autres. Quel plaisir de les voir réunis sur le podium de Bruxelles. Rappelons qu’en 2009 c’est Bernard Hinault qui avait remit la Maglia Rosa à Ale-Jet.

Non Ale-Jet n’est pas retour, puisqu’il n’a jamais quitté le devant de la scène.

Grazie mille Alessandro Petacchi.

Et plus que jamais Forz’Ale-Jet !


1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini
2.Mark Renshaw (Aus) Team HTC - Columbia
3.Thor Hushovd (Nor) Cervelo Test Team

6.Daniel Oss (Ita) Liquigas-Doimo

Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 04 juillet 2010 - 17h55
 
----------------------------------

Tour de Suisse #4

Alessandro Petacchi s’impose ! Enfin aurait-on envie de dire. Et pourtant cette victoire est très particulière pour plusieurs raisons.

Tout d’abord parce que cela faisait depuis le 25 février que Il Peta’ n’avait plus ‘’levé les bras’’ pour célébrer une victoire. Une chose totalement ‘inédite’ pour le meilleur sprinteur du début du 21e siècle. De plus c’est seulement son … cinquième succès de la saison. Evidemment il a des excuses totalement valables que nous avons détaillées sur ce site au cours de cette année.

On espérait donc retrouver un nouveau Peta en Suisse qui est présent pour retrouver forme et confiance dans l’optique du Tour de France.

Venons-en donc à cette victoire acquise après une terrible et incroyable chute de Mark Cavendish, Heinrich Haussler (décidemment ce n’est pas sa saison au pauvre Australo-allemand :(  ) et d’autres sprinters. Alessandro Petacchi s’impose donc, sans la moindre expression de joie pour célébrer sa victoire.

Evidemment souhaitons que tous les coureurs touchés s’en sorte sans le moindre bobo.

Toujours est-il qu’Alessandro retrouve le gout du succès, la 168e victoire de sa carrière. Et même si elle est acquise d’une manière très spéciale, nul doute quelle lui redonne le moral. Un moral qui était bien bas depuis 3 mois.

Forz’Ale-Jet

>> Voir la victoire -et la chute- en vidéo

1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini
2.Matti Breschel (Den) Saxo Bank
3.Marco Marcato (Ita) Vacansoleil
16.Roman Kreuziger (Tch) Liquigas-Doim

La réaction :

Alessandro PETACCHI : "Désolé pour les autres sprinteurs"

« J'ai choisi de sprinter sur le côté droit de la route, cela m'a permis d'éviter l'accident. Je tournais ma tête pour regarder mes adversaires de l'autre côté et tout à coup j'ai vu un mouvement étrange et j'ai entendu le bruit fort de l'accident. J'ai continué de pédaler et j'ai gagné. Je ne sais pas si j'aurais pu gagner sans cette accident, mais je suis désolé pour Cavendish, Ciolek et Haussler qui n'ont pu défendre leur chance jusqu'à la ligne d'arrivée. Quoi qu'il en soit, j'ai vécu une période très malchanceuce jusqu'à maintenant, aujourd'hui, j'ai eu de la chance  » - Source et photo : lampre-farnese.com
 
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 15 juin 2010 - 18h50
----------------------------------

Franco Ballerini Day

Il ne pouvait pas y avoir plus beau vainqueur que Pippo Pozzato sur ce premier « Memorial Franco Ballerini », course non-Uci, qui a pour but de rendre un nouvel hommage à Franco disparu il y a quatre mois.

Le GS Emilia avait prévenu que quelques coureurs « surprises » seront présents sur ce critérium. De fait, on n’a pas été déçu puisque le meilleur sprinteur du monde Mark Cavendish était sur la ligne de départ cet après-midi à Cantagrillo. D’autres coureurs comme Manuel Quinziato, qui confirme le surnom de Gentleman que je lui donne régulièrement, n’a pas hésité à quitter le camp d’entrainement de son équipe afin d’être présent à ce rendez-vous émouvant.

Pippo Pozzato qui était en quelque sorte le ‘porte parole’ de ce Franco Ballerini Day lors du Giro (Dans Processo alla Tappa etc..) s’impose donc avec son beau maillot de champion d’Italie en battant au sprint Francesco Ginanni.

Alessandro Petacchi, de retour après une absence de deux semaines, remporte le sprint du peloton devant … Mark Cavendish ! Peta’ s’installe donc sur la troisième marche du podium. Vincenzo Nibali, 3e du dernier Tour d’Italie, termine à la 11e position.

Pippo, déjà vainqueur du prix Franco Ballerini lors de Paris-Roubaix, était très ému au moment de franchir la ligne d’arrivée et a levé les deux bras au ciel pour rendre hommage à son grand ami.

 
1.Pippo Pozzato (Ita) Team Katusha
2.Francesco Ginanni (Ita) Androni Giocattoli
3.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini + 0:20

11.Vincenzo Nibali (Ita) Liquigas-Doimo

 
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 5 juin 2010 - 21h15
----------------------------------

10 jours d'arrêt pour Ale'

Des nouvelles de notre Peta qui abandonné le Giro lors de la 8e étape à cause d’une bronchite.

Le sprinteur italien a été aujourd’hui à l’hôpital de Lucques afin de passer des examens complémentaires sur ses problèmes respiratoires. Le docteur Roggi a diagnostiqué que ces soucis respiratoires étaient la cause d’un « asthme bronchique » important qui lui demande un traitement spécifique. Ale-Jet devra attendre une dizaine de jour pour remonter sur son beau vélo jaune fluo.

 
 
Forz’Ale-Jet.

Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 20 mai 2010 - 21h55
 
----------------------------------

Giro d'Italia #8 >> Page spéciale Giro

Décidemment Alessandro Petacchi n’est pas épargné par les pépins physiques cette saison avec une gastro en février, un sale virus qui lui aura fait perdre 4 kg entre mars et avril, deux chutes importantes, des problèmes personnels et donc cette bronchite qui doit le faire abandonner sur son tour national.

Ses premiers mots ont été pour son équipe, désolé de n’avoir pu les recomposer de leurs efforts lors des premières étapes. Hier lors de « l’après étape » sur la RAI il suffisait d’entendre la voix enrouée de l’homme aux 26 victoires sur le Giro pour comprendre la souffrance du colosse : « J’ai fait tout mon possible mais je n’ai pas dormi de la nuit suite à cette bronchite qui s’est aggravée. Elle me cause des problèmes respiratoires, je n’ai pu finir l’étape. C’est dommage parce qu’il y avait des étapes qui pouvaient me convenir dans les prochains jours. Nous avons essayé de soigner au mieux cette bronchite mais cela n’a pas fonctionné.  »

Souhaitons-lui bien du courage et espérons le retrouver au top sur le Tour de France.

Forz’Ale-Jet
.

 
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 17 mai 2010 - 16h05
----------------------------------

Giro d'Italia #2

Dans le cadre de cette première étape en ligne du Tour d’Italie, les 198 coureurs présents dans le peloton se sont élancés ce midi d’Amsterdam afin d’arriver 210 kilomètres plus tard à Utrecht.

Ce parcours, censé nous informer sur l’état de forme des différents sprinteurs en présence, est animé par plusieurs coureurs échappés. Ils étaient au nombre de 4 : Paul Voss, Rick Flens, Stefano Pirazzi et Mauro Facci. Leur but ? Se montrer tout d’abord, essayer de prendre la tête du classement grimpeur et tenter de déjouer le travail des équipes de sprinteurs.

Pas de danger pour le peloton et le coureur allemand Voss partir demain avec le maillot vert sur le dos. Pas de danger pour le groupe principal certes, mais tout de même quelques frayeurs, pour le maillot Rose Bradley Wiggins qui s’est retrouvé à terre, comme beaucoup de coureur, sur les dangereuses routes hollandaises.

Les derniers fuyards sont repris à 23 km de l’arrivée. Les 13 derniers kilomètres sont assez fous avec de nouvelles chutes. Des coureurs doivent mettre pied à terre puisque les routes empreintes ne sont pas assez larges… du grand n’importe quoi, et ce n’est pas fini ..

A 7km de la ligne nouvelle chute dans le peloton, Pippo Pozzato et Michele Scarponi font partis des victimes. Autre chute deux bornes plus tard, 2 coureurs de la Lampre sont à terre. C’est un carnage ! Hondo, Loosli et Petacchi sont sans doute les seuls rescapés de la Lampre dans le peloton puisque Damiano Cunego est aussi distancé.

Le sprinteur Italien était très bien placé dans la roue de son coéquipier mais perd le contact dans le dernier virage. Quel dommage. Emmené sur un plateau par son équipe Garmin, Tyler Farrar s’impose. Fabio Sabatini réalise une très belle remonté et prend la 3e place ! Quant à Alessandro Petacchi, il finit en 5e position. Nouvelle chance pour Ale demain, jour le l’anniversaire d’Alessandro Junior. Ale-Jet occupe la 21e place du général à 22'' du nouveau maillot rose Cadel Evans.

Finalement Damiano Cunego ne perd "que" 38 secondes, tout comme Gilberto Simoni. On aurait pu craindre plus. Pas de soucis en revanche pour Nibali et Basso.

Forz'Ale-Jet

1.Tyler Farrar (Usa) Garmin
2.Matthew Goss (Aus) Columbia
3.Fabio Sabatini (Ita) Liquigas

5.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini

La réaction :

Alessandro PETACCHI : "J'ai fait une erreur"

« J'ai eu tort de lancer mon sprint trop tard. Hondo a fait un travail fantastique pour moi, mais je suis resté trop longtemps dans sa roue, alors je ne suis pas sorti du virage dans les premières positions. C’était une erreur parce que je sentais avoir assez de forces dans les jambes aujourd’hui » Source et photo : lampre-farnese.com


Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 9 mai 2010 - 17h30
 
----------------------------------

Giro d'Italia #1 >> Page spéciale Giro

Sélectionné de dernière minute afin de remplacer Franco Pellizotti, Vincenzo Nibali a réalisé une performance positive aujourd’hui dans le cadre du contre-la-montre inaugural du Tour d’Italie à … Amsterdam.

Au terme de cet effort individuel long de 8,4 km, Nibali s’est adjugé la 11e place avec un temps de 10’28’’ soit une différence de 10 secondes par rapport au chrono du premier maillot rose de ce Giro, Bradley Wiggins.

Le premier italien se classe seulement 10e, il s’agit du champion national de la discipline Marco Pinotti.

L’allemand Danilo Hondo est le meilleur coureur de la Lampre-Farnese Vini sur ce contre-la-montre. Il prend la 38e position à 23’’ de l’anglais. Alessandro Petacchi est juste derrière, 51e +27’’.

Ale-Jet se classe 9 secondes derrière un de ses principaux adversaires au sprint, Greipel. S’il réalise la même performance que l’an passé, Petacchi pourrait prendre le maillot rose dans deux jours. Mais ne nous emballons pas !

Parmi les autres coureurs de nos équipes, Ivan Basso termine à 23 secondes, ce qui est plutôt pas mal. En revanche Damiano Cunego perd aujourd’hui 52’’ et Gibo Simoni, 56’’.

Demain première étape en ligne, Amsterdam – Utrecht, tout plat pendant 210 km, avec si tout va bien, un sprint pour conclure la journée.

Forz'Ale-Jet

1.Bradley Wiggins (Gbr) $ky 10:18
2.Brent Bookwalter (Usa) BMC 0:02
3.Cadel Evans (Aus) BMC 0:02
11.Vincenzo Nibali (Ita) Liquigas-Doimo 0:10
38.Danilo Hondo (All) Lampre-Farnese Vini 0:23
51.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini 0:27

La réaction :

Alessandro PETACCHI

« Ce contre-la-montre est devenu plus difficile en raison du froid et de la pluie qui a mouillé un parcours tortueux.  Avec l'équipe, j'ai choisi une structure mécanique spéciale pour mon vélo qui m'a permis de ne pas courir trop de risques sur le mouillé tout en étant capable d'être rapide : le résultat est satisfaisant.. Maintenant, je vais concentrer sur les étapes qui peuvent être à ma portée » - Source et photo : lampre-farnese.com

Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 8 mai 2010 - 17h55
 
----------------------------------

Alessandro Petacchi répond toujours présent

Sprinteur, coéquipier de Danilo Di Luca et même … porteur de bidons, Alessandro Petacchi a été un coureur multifonctions l’an passé sur le Tour d’Italie. Pourtant cela n’a pas empêché le Jet de s’imposer à deux reprises et à porter le maillot rose pendant une journée. A 36 ans, Petacchi est toujours aussi populaire en Italie, il participera à son 12e Giro.

Que ce soit chez Fassa Bortolo ou Milram, les effectifs de ces équipes pour le Tour d’Italie étaient souvent composés de coéquipiers d’Alessandro Petacchi, capables de l’emmener sur la voie royale de la victoire. Et pourquoi changer un system qui gagne, puisqu’entre 2003 et 2007 le Spezian s’est imposé à 19 reprises.

La configuration avait pourtant été modifiée en 2009 chez LPR puisque Danilo Di Luca partageait le leadership avec le sprinteur italien. Malgré cela Ale-Jet glane les 2 premières étapes en ligne en faisant une démonstration face à Mark Cavendish et en portant au passage la Maglia Rosa pour la 2e fois de sa carrière.

La presse qui l’avait enterré (on a l’habitude …) retourne sa veste. Peta’ is back. Ce dernier aura réveillé l’orgueil du coureur de l’Ile de Man puisqu’il gagnera les autres étapes en ligne. Ce Giro 2009 nous aura permis de découvrir un Petacchi que nous ne connaissions pas bien, celui d’un équipier.

Un équipier de pas n’importe quel coureur, Danilo Di Luca, un des favoris de l’épreuve. Ale-Jet n’aura jamais rechigné à la tâche de rouler en tête de peloton pour son leader. Il prit tellement de plaisir à ce rôle qu’il fît quelques ‘frayeurs’ au Killer ! Lors de la 19e étape, au pied du Vésuve, Petacchi, en tête de peloton, donne tout ce qu’il peut pour étirer ce dernier. Seul problème, Di Luca est en fin de groupe et peine à suivre le rythme !! Tout rentrera finalement très vite dans l’ordre et DDL terminera 3e de l’étape derrière Sastre et Pelli.

Deux jours plus tôt, lors de la très belle étape du Blockhaus, c’est un Petacchi porteur de bidons que nous apercevront. Patrick Chassé d’Eurosport déclarera à ce moment là à l’antenne qu’ "Alessandro Petacchi n'est pas qu'un seigneur du sprint, c'est aussi un très grand équipier". Bel hommage.

Ce 93e Giro d’Italia sera le 23e grand Tour auquel Ale-Jet prendra part avec toujours l’objectif de remporter des étapes aux sprints, avec l’espoir de passé la barre des 30 succès avant la fin de sa carrière (il en est à 26), et pourquoi pas remporter un 3e maillot du classement par points qui retrouve cette année sa couleur rouge.

Comme l’an passé, il souhaitera s’illustrer sur l’étape du 10 mai (3e étape), jour où Ale’ Junior fêtera son 2e anniversaire.

Forz’Ale-Jet !

Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 7 mai 2010 - 11h45
 
----------------------------------
 

Tour du Trentin #3

 
Sur cette 3e étape on attendait Alessandro Petacchi et de fait Alessandro s’est imposé. Enfin Alessandro Bertolini !

Le trentinois s’impose donc à domicile au terme d’un bel exploit solitaire. Il devance le peloton dont le sprint a été remporté par Ale-Jet devant son ancien coéquipier Roberto Ferrari.

On avait quitté le Peta’ il y a deux semaines où il avait peiné à terminer le GP de l’Escaut dans le peloton. Pippo Pozzato avait déclaré sur son blog qu’Alessandro Petacchi avait perdu 4 kg suite à son virus. Il semble donc être bien revenu. Ce résultat est très important à l’approche du Giro.

 
L’autre sprinteur maison, Mirco Lorenzetto, prend la 4e place. Daniel Oss ne termine que 8e.
Alexander Vinokourov est toujours leader de la course à une journée du terme.
 
1.Alessandro Bertolini (Ita) Androni Giocattoli 4:02:04
2.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini 0:02
3.Roberto Ferrari (Ita) De Rosa – Stac Plastic

8.Daniel Oss (Ita) Liqugias-Doimo
 

Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 22 avril 2010 - 17h10
 
----------------------------------

GP de l'Escaut

Une grande partie de l’équipe Lampre qui a participé au Tour des Flandres restera en Belgique afin de participer mercredi prochain au Grand Prix de L’Escaut.

Petacchi sera bien rendez-vous afin de tenter de conserver son titre. C'est le site Lampre-farnese.com qui nous le confime. En revanche Lorenzo Bernucci ne sera pas là pour emmener Alessandro. Nous risquons malheureusement de ne plus le voir cette saison ...

Lampre pourra également compter sur Danilo Hondo et Mirco Lorenzetto mais aussi Alfredo Balloni, Vitaliy Buts, Mauro Da Dalto et Marcin Sapa.

A noter que le Peta est a l'honneur sur l'affiche de la course

Lampre-Farnese Vini : 1-8 : PETACCHI Alessandro, BALLONI Alfredo, BUTS Vitaliy, DA DALTO Mauro, HONDO Danilo, LORENZETTO Mirco, SAPA Marcin
 
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 06 avril 2010 - 17:00
----------------------------------

Mon hommage à Alessandro

Alessandro Pertacchi l’avait dit à plusieurs reprises cette saison : il veut gagner Milan-Sanremo. Pour cela Alessandro s’en était donné les moyens avec un entrainement hivernal différent, en Espagne cette fois-ci, et des reconnaissances à n’en plus finir de la Cipressa et du Poggio en vélo et en voiture.

Avec un début d’année très convaincant, 4 victoires, était un des grands favoris pour les connaisseurs de cyclisme (je ne parle pas des « footix » du cyclisme ni des journalistes du genre Thierry Adam). Il suffisait de voir sa performance sur la 3e étape du Tour de Calabre pour remarquer ses efforts dans les bosses. A l’arrivée de cette course Petacchi avait terminé 2e, et en solitaire, devant un petit groupe d’une douzaine de coureurs.

Ale-Jet entamé ce Milan-Sanremo avec beaucoup de confiance, mais aussi de doutes, après sa chute arrivée deux jours avant le début de Tirreno-Adriatico. Ses 2 secondes places acquises sur cette course au sprint prouvaient qu’il pouvait rivaliser malgré la douleur.

Son Milan-Sanremo 2010 a été exceptionnel. Alessandro Petacchi était aux avant-postes toute la journée y compris dans le Poggio où le spezian aura réalisé un grand numéro. On remercie Stefano Garzelli qui aura porté ne serait-ce que quelques kilomètres le maillot Lampre dans cette difficulté !

Lorenzo Bernucci aura également fait grande impression. Quel dommage que Damiano Cunego et Francesco Gavazzi n’aient pu accompagner leur leader. Un leader qui n’a pas hésité à suivre, comme il le pouvait, les attaques de Rogers, Gilbert et Pozzato.

Dans l’emballage final Peta était seul et a perdu la roue de Boonen dans le dernier virage. Il prendra finalement la 3e place de Milan-Sanremo. Alessandro Petacchi sera donc monté sur les 3 marches de la Classicissima dans sa carrière.

Sur ce podium il ne montrait aucun signe de déception, son respectueux adversaire et camarade Oscar Freire ayant gagné à la régulière.

Déclaration d’Ale sur le site lampre-farnese.com : « Dans ma carrière, je n'ai jamais été aussi fort dans un Milan-San Remo qu’aujourd’hui. Je savais que je m’était bien préparé, en dépit des divers inconvénients, j’ai pédalé vraiment fort. Merci à mes coéquipiers qui ont dépensé beaucoup d'énergie dans la Cipressa et sur le Poggio, que nous avons franchit dans les premières positions. Le sprint final a été un peu confus, je me suis retrouvé dans la roue de Flecha qui a perdu quelques mètres dans le dernier virage. Félicitations à un Freire, imbattable aujourd’hui. »

Déclaration de Beppe Saronni, vainqueur de Milan-Sanremo en 83 sur lampre-farnese.com : « Voir Petacchi être si fort aujourd’hui est une grande satisfaction. Bien sûr c'est dommage que cette belle performance ne soit pas récompensée par une victoire aujourd’hui, mais le podium, c'est déjà très bien. Néanmoins, nous devons être heureux pour l'équipe et Alessandro. Un podium comme aujourd'hui avec Freire et Boonen est d'une qualité absolue et est un hommage à la Classicissima »

Déclaration de Damiano qui rend hommage à Ale sur lampre-farnese.com : « Alessandro a tout fait pour essayer de gagner Milan-Sanremo, il a fait preuve d’une détermination incroyable. Il a pédalé d’une façon fantastique, dommage qu'il ait trouvé sur sa route un Freire aussi éclatant.»


Photo : Roth - Ecrit par Xavier le 21 mars 2010 - 16:35

 
----------------------------------

Milan-Sanremo

C’est sous une pluie faible que se sont élancés à 10h00 les 200 participants de cette 101e édition de Milan-Sanremo, la plus longue course d’un jour 298 kilomètres.

3 coureurs, non frileux, n’ont pas attendus longtemps pour s’échapper du peloton. Fabrice Piemontesi (Androni Giocattoli), Aristide Ratti de la Carmiooro et Diego Caccia (ISD-Neri) se sont extirpés du groupe principal dés le début de la course.

Comme souvent sur de telles longues courses, l’avance est considérable. Elle sera au maximum de 23 minutes. La descente du Turchino, humide, scindera le peloton en deux morceaux. Le vainqueur sortant Mark Cavendish, Tyler Farrar, ainsi que Damiano Cunego sont dans le deuxième wagon.

Devant, l’avance des 3 italiens baisse aussi vite qu’elle est montée pour être de 5’30 à 125 kilomètres de la ligne. Dans Le Manie on y voit un peu plus claire. Pippo Pozzato et Ale Petacchi sont en tête du peloton qui compte 81 unités.

L’escape de Piemontesi, Ratti et  Caccia prendra fin au terme de cette seconde difficulté. Comme prévu, la météo est plus clémente dans la province de Savone. Au 2nd ravitaillement (70 km de Sanremo) la jonction entre le peloton des favoris et celui de Cavendish est faite.

Quelques kilomètres avant les Capi, six coureurs sortent du peloton avec notamment Manuele Mori de la Lampre. Maxime Bouet se retrouve en tête devant un groupe de chasse composé de Beuret, Monfort, Perez Lezaun, Hoj, Grabovskyy, Sentjens et donc Mori. Grabovskyy sera seul devant après une contre attaque dans le Capo Berta, le dernier des trois Capi.

L’ukrainien de la ISD se fait avaler à l’abord de la Cipressa au moment où la Lampre-Farnese Vini se met en route. Kolobnev, Pellizotti et Garzelli durcirent la course dans la Cipressa. Pendant ce temps là Cavendish souffre au fin fond d’un peloton très étiré. Lampre, avec Petacchi, emmène le peloton dans la descente où Ginanni tente de faire le même festival que lors de la Tirreno.

Gros travail encore de la Lampre dans le Poggio avec Il Velocista Gentiluomo dans la roue de ‘l’Ange Gardien’ Bernucci. Gilbert attaque avec Pozzato, Petacchi tente aussi. Ce Poggio est très stressant, mais personne ne prend l'ascendant.

Dans le final, Pozzato tente une nouvelle fois mais n’y parvient pas. Lors du sprint final, emmené sur un plateau, Benna coince, et Freire plus rapide que jamais s’impose !!! Il remporte son 3e Milan-Sanremo en devançant Boonen et le vieux Petacchi, 36 ans, 3e !

Très belle performance pour Ale, performance qui est à la fois dommageable puisqu’il était derrière Flecha dans le final. En effet, une petite cassure s’est créée entre Flecha et Boonen. Petacchi du la boucher seul. Quel dommage. Mais à 36 ballais mon Ale-Jet prouve qu’on peut toujours compter sur lui.

Un grand bravo à Oscar qui nous évite un drame pour le cyclisme avec la victoire potentielle du belge.

La déception elle est pour Daniele Bennati qui s'est foiré, j'ai envie de dire une fois de plus ... quel dommage. Soulignons la performance de Sacha Modolo même pas 23 ans que l'on voit toujours bien placé depuis ce debut de saison.

Cette fois les "anti Pozzato" ne pourront pas dire que Pippo n'a pas tenté. Malheuseusement le champion d'Italie n'est pas récompensé, 29e.


Freire 34 ans, Petacchi 36, qu'on se le dise, les anciens sont toujours là !

1.Oscar Freire (Esp) Rabobank 6:57:28
2.Tom Boonen (Bel) Quick Step
3.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini

5.Daniele Bennati (Ita) Liquigas-Doimo

 
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 20 mars 2010 - 17:10
 
----------------------------------

Tirreno-Adriatico #7

Ale-Jet a encore montré à 36 ans qu’il pouvait encore réaliser de très grandes performances, oui oui il y en encore qui en doutent. Certes Alessandro Petacchi ne s’est pas imposé sur l’ultime étape de cette Tirreno-Adriatico, mais à prit la 2e place derrière Edvald Boasson Hagen.

Cette étape a été marquée par le mano à mano entre Garzelli et Scarponi, quant au gain du classement général. Finalement le chauve Stefano Garzelli a été le plus malin et remporte cette Tirreno 2010. Il profite de ces performances acquises tout au long de cette course pour s’adjuger le général puisqu’il se classe exactement dans le même temps que le vainqueur sortant.

Dans les 10 derniers kilomètres Mark Cavendish chute et ne peut participer au sprint. Petacchi est un peu seul, Hondo arrive à seulement 2km de la ligne pour replacer le Peta qui s’intercalera derrière … Fabio Sabatini, comme à la bonne époque !  Cela désorganisera le train Liquigas, Benna ne se défendra pas.

Boasson Hagen lance son sprint et ne sera pas rejoint par l’homme au vélo jaune fluo. Pas de victoire pour Petacchi sur cette Tirreno, mais deux 2ndes places sur les deux principaux sprints. Bravo mon Alessandro, et quoi qu’en disent certains, tu es mon favori pour ce Milan San Remo.

Au classement général Vincenzo Nibali termine 8e à 42 secondes, Manuele Mori et Francesco Gavazzi sont 9e et 10e à 1'. Lampre-Farnese Vini remporte le classement par équipes.

 
1.Edwald Boasson Hagen (Nor) Sky
2.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini
3.Sacha Modolo (Ita) Colnago

50 Vincenzo Nibali (Ita) Liquigas-Doimo

 
----------------------------------

Tirreno-Adriatico, Peta' toujours là !

Décidemment le ptit Peta’ nous fait passer par toutes les sensations cette saison. Entre les victoires et la malchance, Alessandro Petacchi accumule le meilleur et le moins bon. Sa chute à l’entrainement lundi dernier nous laisser présager le pire à l’approche de Milan-Sanremo.

Et Petacchi n’aurait vraiment pas eu besoin de cela puisque depuis 2006 la malchance n’arrête pas de le suivre. Il y a d’abord eu cette chute sur le Giro 2006 qui a plombé sa saison, son contrôle non-négatif en 2007 qui a été proclamé en 2008 au même moment où il sortait à peine d’une importante trachéobronchite. 2009 semblait être une année tranquille, elle le fut jusqu’au moment ou Danilo Di Luca a été contrôlé positif. En effet l’équipe LPR n’a ensuite pu participer aux plus grandes courses.

Du coup on croise les doigts pour Ale-Jet pour qu'il ne soit pas incarcéré la veille de Milan-Sanremo suite à ses petit problèmes fiscaux !!! Un peu d’humour ne fait pas de mal.

Toujours est-il qu’Ale’ nous a fait forte impression aujourd’hui en prenant la seconde place derrière Bennati. Le ligurien aurait bien voulu gagner sur ses terres d’adoptions la Toscane d’autant plus que Papa Luciano était présent pour supporter le fiston, qui espérons-le aura d’autres occasions de briller sur cette Tirreno, ainsi que lors d’un certain 20 mars, jour du printemps …

Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 13 mars 2010 - 00h15

----------------------------------

Tirreno-Adriatico #3

Cette 3e étape de Tirreno-Adriatico était longue de 159 km et est partie une fois de plus sous la pluie ! Ce qui n’a pas empêché Cameron Wurf, Diego Caccia et Sebastian Lang de s’échapper.

Finalement le sale temps deviendra au cours de la course un peu plus sympathique pour les coureurs. Dans la montée du Papi l’australien Wurf  laisse à quai ses 2 compagnons d’échappée.

Mais le final est difficile et le peloton revient facilement. Dans la descente du San Baronto, la Liquigas créée une cassure avec notamment Pellizotti et Nibali mais aussi d’autres grands noms comme Visconti et le vainqueur sortant Scarponi. La Milram inactive est débordée. Le peloton reviendra finalement à seulement deux bornes du but

Le sprint est inévitable la Liquigas emmène parfaitement Daniele Bennati, seul Hondo accompagne Petacchi (2 Lampre ont chuté à 6 km de l’arrivée). Dans l’emballage final Petacchi tente d’anticiper le sprint de Benna mais n’y parvient pas. Daniele Bennati s’impose ainsi devant Ale-Jet !!!

Le rêve pour moi bien sûr, d’autant plus que j’avais misé Bennati vainqueur ! Benna prend de plus le maillot bleu de leader sur une étape dédiée à M.Franco Ballerini ! On est rassuré quant à l’état de forme du Peta’ qui va pouvoir se « reposer » lors des 2 prochaines étapes.

Bravo Benna, bravo Peta, bravo Liquigas, bravo Lampre !!!!

1.Daniele Bennati (Ita) Liquigas-Doimo
2.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini
3.Bernhard Eisel (Aut) HTC-Columbia

Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 12 mars 2010 - 16h25

----------------------------------
 
Nouveau vélo pour Ale-Jet

Comme tous les ans Alessandro Petacchi arbore une monture spéciale, personnalisée. Après le Colnago et le fameux JET sur le cadre, le Colnago aux diamants incorporés etc etc, Peta ne perd pas ses habitudes chez Lampre.

Ale-Jet a sorti sur Tirreno son nouveau Wilier Triestina Cento1 Superleggera aux couleurs noire et jaune fluo. Top à la classe !

Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 11 mars 2010 - 18h05
 
----------------------------------
 
Nouvelle grosse chute pour Alessandro Petacchi à l'entrainement, il sera finalement présent sur Tirreno-Adriatico

Mise à jour 9/03, 13h55 : C'est désormais officiel, Lampre-Farnese nous informe que Ale-Jet sera bien présent demain au départ de Tirreno-Adriatico ! "Malgré la douleur à la jambe droite et la nuisance des points de suture je serai là car j'ai envie de courir" a déclaré Ale sur le site Lampre-Farnese.com. "La Tirreno-Adriatico est une étape importante pour préparer Milan-Sanremo, reste à savoir si ma condition physique le permettra" a conclu le courageux sprinteur spezian.

Mise à jour 9/03, 11h : C'est aujourd'hui que nous allons savoir si Ale-Jet participera à la Tirreno. Son nom figure sur la liste des Inscrits publiée cette nuit par l'organisation de la course. Reste à savoir s'il sera sur la liste des partants ... l'équipe Lampre

En voila des nouvelles que nous n’aimons pas entendre à l’approche d’une partie de la saison importante pour Alessandro Petacchi, et pourtant …

8/03, 20h40 : Alessandro a chuté cet après-midi alors qu’il s’entrainait avec son ami et ‘’ange-gardien’’ Lorenzo Berncucci. Malheureusement Lorenzo n’aura pas été aussi efficace que Joséphine puisque Ale-Jet a reçu 5 points de suture au menton, ce qui n’est pas le plus important. Mais, Peta’ souffre également de contusions multiples au tibia et la cheville droite.

C’est en heurtant un pot de fleur que le Jet s’est retrouvé à terre pour la seconde fois en dix jours. Demain, Alessandro Petacchi aura le droit à un dernier diagnostique en compagnie du Doc Guardascione pour savoir si oui ou non il pourra participer à la Tirreno-Adriatico qui commence …. mercredi …

Autant dire que c’est mal barré …

Photo : Bettini -
 
----------------------------------
 
Petacchi-Hondo : Les Tontons Flingueurs !

A eux deux ils ont 72 ans. A eux deux ils totalisent 242 victoires. L’un, Petacchi, est né le 3 janvier 1974. L’autre, Hondo, est né le 4 janvier de la même année. C’est deux là ont tout pour s’entendre et vivre une très belle saison sous le maillot de la Lampre. Mais cette histoire aurait pu commencer un peu plus tôt …

Au sein de la LPR-Ballan depuis septembre 2008 et le terme de son –illogique- suspension, Alessandro Petacchi avait pour ambition de recréer un train qui fait sa marque de fabrique depuis le début des années 2000.

C’est pour cette raison que Lorenzo Bernucci, l’Ange Gardien de Peta selon les dires de ce dernier, connu à l’époque de la Fassa Bortolo, rejoint les rangs de la formation de Fabio Bordonali. Le manager italien, qui donne une seconde chance à un Petacchi non désirable ailleurs, cherche encore un teammate pour son poulain. Il lui propose alors Danilo Hondo. Petacchi, embêté, refuse car il souhaite travailler à nouveau avec son dernier coéquipier historique encore libre, Alberto Ongarato. Fabio Bordonali accepte.

C’est donc, comme le dira avec beaucoup d’humour un journal dont j’ai oublié le nom, avec un TER et non un TGV que Petacchi va lancer sa saison 2009. Cette expérimentation s’avérera payante puisque le Jet s’imposera à 10 reprises dont 2 sur le Giro d’Italia.

Pendant ce temps là, Hondo 35 ans, ronge son frein, sans équipe. Il s’engagera finalement au mois d’avril avec la PSK Whirlpool et gagnera 5 courses dont 3 UCI. Danilo s’imposera notamment sur le Tour du Portugal où Petacchi était également présent.

Tout bascule fin 2009. La LPR-Farense Vini disparaît mais Alessandro Petacchi retrouve très vite une équipe de haut calibre, la Lampre-Farnese Vini, et emmène dans ses bagages Bernucci, Spezialetti, Pietropolli mais ne peut emmener Ongarato qui a signé chez Vacansoleil. Le spezian se retrouve démuni de son ultime rempart qui le suit depuis six ans. C’est alors qu’on lui propose un certain … Danilo Hondo !

Et il accepte. Deux ans après la belle aventure avec Erik Zabel, un nouvel allemand vient ainsi à l’aide de Petacchi. Très vite la hiérarchie se met en marche et Hondo aura bel et bien ce rôle important d’ultime lanceur de l’homme aux 165 bouquets.

Rapidement l’entente s’avers payante. Dani Hondo offre quatre succès à Peta’ en moins d’un mois et tout le monde est content. Et quand le boss chute, Hondo le fidèle, trouve les ressources pour seconder Petacchi et s’en va lui-même chercher une victoire d’étape !

Danilo Hondo, grande classe, franchira la ligne sans la moindre explosion de joie et dédiera, à la manière d’un Petacchi envers son équipe, ce succès à la Lampre et bien sûr à Ale-Jet. Du coté des fuchsia et bleu on est unanime : « Danilo mérite amplement ce succès ». L’allemand se contente du rôle d’équipier mais sait qu’il aura sa chance au cours de la saison. Mais en ce début d’année c’est tout pour Petacchi qui, à l’abord de la Tirreno et Milan San Remo, doit roder ce qui sera peut-être moins bien qu’un TGV, sans doute plus qu’un TER, mais disons un bon train Corail capable de lui faire gagner encore bon nombre de succès malgré la forte –et jeune- concurrence des Cavendish et autres Farrar.

Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 28 février 2010 - 20:10
 
----------------------------------
 
Tour de Sardaigne

Après les premiers diagnostiques rassurants suite à la chute de Petacchi et Sabatini, je disais sur ce même site que je trouvais ce cliché « juste superbe ».

Un geste de fair-play, une image unique même, entre les 2 ex coéquipiers encore sous le choc qui se rassurent mutuellement. Ce geste a touché bon nombre de personnes dont un jury, qui a récompensé le spezian de la Médaille de la Présidence de la République.

Stefano Pilato, l’organisateur de la course, a déclaré que « ce geste qualifie le cyclisme comme un exemple de sport qui a des valeurs profondes. L'image d'hier (avec Alessandro Petacchi et Fabio Sabatini par terre se consolant l’un et l'autre) est la meilleure démonstration des ces deux athlètes, qui ne portent pas le même maillot, et qui dans un instant de souffrance oublient toute rivalité. »

Ale-Jet était décidemment à l’honneur puisqu’il a également remporté le classement par points du Tour de Sardaigne.

Source : communiqué de presse du Tour de Sardaigne – Photo : Bettini.

 
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 27 février 2010 - 18:15
 
----------------------------------
 

Tour de Sardaigne #5

Alessandro Petacchi était bel est bien présent au départ de la 5e et ultime étape du Tour de Sardaigne avec seulement un bandage au bras droit. 140 km de course et un profil tout plat était au programme ce jour.

Cette 5e manche s’est donc conclue par un sprint massif, mais contrairement à la « coutume » de ce Tour de Sardaigne 2010 ce n’est pas un coureur de la Lampre Farnese qui a franchit la ligne en première position mais un garçon de Diquigiovanni, Alberto Loddo.

Le sprinteur de Gianni Savio s’est imposé devant Alessandro Petacchi, dont on a la confirmation que la chute d’hier n’est plus qu’un mauvais souvenir, et Oscar Gatto de la ISD, dont le team décroche une énième place sur le podium.


Vainqueur mercredi de l’étape reine, Roman Kreuziger glane également sans difficulté le classement général. Il succède ainsi un palmarès son coéquipier Daniele Bennati. Carton plein donc pour Lampre (3 étapes) et Liquigas (1 étape + le général).

De plus comme nous le signalions hier Ale Petacchi avait l’occasion de remporter le classement par points… c’est chose faite ! Le ligurien s’est donc présenté sur le podium avec le maillot mosaïque bleu et rouge. Il a également été distingué de la médaille du Prix de la Présidence de la République des mains de Stefano Pilato, organisateur de la course.

Le tour de Sardaigne 2010 est terminé, enfin pas tout à fait. Ces mêmes coureurs se retrouveront demain pour une course d’un jour, la Classica Sarda Olbia-Pantogia. Là également les difficultés seront très minimes. La distance sera de 188 km.

1.Alberto Loddo (ITA) Androni-Diquigiovanni
2.Alessandro Petacchi (ITA) Lampre Farnese Vini
3.Oscar Gatto (ITA) ISD Neri
 
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 27 février 2010 - 15:25
 
----------------------------------
 
Tour de Sardaigne #4

Alessandro Petacchi a fait le point après sa chute en compagnie des médecins du Team Lampre, et nous avons la confirmation de ce qu’il disait après l’étape puisqu’il n’y a pas de graves bobos.

Les conclusions du Doc Beltemacchi, toubib de la Lampre Farnese Vini : « Les résultats ont montré qu’il n’a avait pas de fracture ni de blessures graves »

Petacchi tient à rassurer ses fans sur le site lampre-farnese.com : « Suite à cette chute je ne souffre pas de fracture ou d'autres mauvaises choses, sauf quelques contusions normales et des ecchymoses. Si, pendant la nuit, rien ne change, je serai présent demain sur la course avec la victoire comme objectif. »

Et voila le Peta’ a la peau dur et on compte sur lui pour demain, le classement par points est encore accessible pour le spezian.

Quant à son ancien coéquipier (au passage, maintenant que l’on sait que tout va bien, cette image d’illustration est juste superbe !) Fabio Sabatini, il souffre également de contusions à l’épaule gauche. Il a été emmené à l’hôpital avec le Dr Corsetti de manière préventive.
 
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 26 février 2010 - 18:55
 
----------------------------------

Tour de Sardaigne #3

Les sprinteurs ont du attendre un peu de temps avant de gouter à l’excitation de leur discipline sur ce Tour de Sardaigne 2010.

Ce jeudi 25 février était donc l’une de leur rare chance de briller sur ce Tour. Et sans grande surprise, l’homme en forme de ce début de saison s’est imposé … je parle d’Alessandro Petacchi of course !

Après une période de « repos » durant les 2 premières étapes, il a été victime d’une gastro-entérite samedi, le Jet n’a pas loupé l’occasion de glaner le 156e (à peut près !) de sa carrière. L’italien de la Lampre Farnese Vini devance deux de ses compatriotes Enrico Rossi et Jacopo Guarnieri de la Liquigas. C’est également une superbe performance pour le jeune pistard et peut-être « futur Petacchi » Guarnieri qui ne cesse d’engranger des places prometteuses depuis 1 an et demi.

A quelques semaines de Milan San Remo on croit plus que jamais aux chances de Petacchi de remporter la primavera au vu du retard de la préparation de Mark Cavendish et d’autres sprinteurs. Milan San Remo 2010 sera-t-elle la vengeance des « vieux » Freire, Petacchi & co ? Croisons les doigts !

Concernant le classement général, le coureur de la Liquigas, Roman Kreuziger porte toujours le maillot 'ump' (sisi regardez bien !) de leader
 
1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre Farnese Vini
2.Enrico Rossi (Ita) Ceramica Flaminia
3.Jacopo Guarnieri (Ita) Liquigas Doimo

 
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 25 février 2010 - 16:20
 
----------------------------------

GP Costa degli Etruschi

On l’attendait, on l’espérait, il l’a fait ! Ou plutôt ils l’ont fait ! Alessandro Petacchi et son équipe Lampre Farnese ont remporté le Grand Prix degli Etruschi.

Si cette victoire acquise lors de la première semi-classique italienne n’a rien d’extraordinaire sur le papier, elle l’est pourtant, puisque Petacchi l’a remportée aujourd’hui pour la 6e fois consécutive ! Je ne sais pas si beaucoup de coureurs peuvent se permettre d’avoir réussit un tel exploit. Une course d’un jour n’accorde aucun droit à l’erreur, chose qu’Ale n’a jamais commise.

Il Velocista Gentiluomo s’est imposé au sprint, devant 2 autres italiens, Alberto Loddo et son ancien coéquipier et poisson pilote Fabio Sabatini. Parmi les autres favoris, bien que le vainqueur était déjà connu avant la course !, Mattia Gavazzi prend la 4e place et le coureur de la ISD Oscar Gatto la 5e.

Déclaration d'Ale-Jet sur lampre-farnese.com : "Je suis très content d'avoir pu ajouter une autre victoire sur Gp Costa degli Etruschi à mon palmarès. Je voulais obtenir cette victoire qui devient une tradition pour moi et je voulais gagner devant beaucoup de mes amis et la dédier à ma nouvelle équipe. Une fois de plus mes nouveaux coéquipiers m'ont très bien soutenu et je n'ai eu à me soucier du sprint." On laisse Peta tranquille quelques jours, et on le retrouvera dans 15 jours lors Trophée Laigueglia
.

1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre Farnese Vini
2.Alberto Loddo (Ita) Androni Giocattoli
3.Fabio Sabatini (Ita) Liquigas Doimo

 
Anna Chiara toujours là pour
supporter son champion de Mari !

 
 

Franco et Paulo comptent retrouver
un Petacchi dans la même forme
en septembre prochain !

 Photos : Bettini
----------------------------------

Challenge Calabria #4

Nouvelle équipe, nouveau maillot, nouveaux coéquipiers, nouveau train, nouveaux wagons, et le vieux Petacchi. Vieux et gagnant ! Voila ce que titrait la Gazzetta Dello Sport avant-hier juste après le premier succès d’Ale.

Et oui toujours vainqueur, comme aujourd’hui, où Alessandro Petacchi peut rajouter une 167e ligne à son long, très long palmarès. Il a remporté, au sprint, l’ultime étape de ce Challenge Calabria devant Oscar Gatto et Mattia Gavazzi.

La fête est complète puisque le vainqueur du classement général fait partie de la « petite sœur » de Lampre, la De Rosa – Stac Plastic, en, l’occurrence Matteo Montaguti ! De plus Daniele Pietropolli prend une place sur le podium du général, la 3e.

Rentrée réussie pour Alessandro, le train et toute l’équipe Lampre, nous les retrouverons samedi pour la Coppa de la Costa degli Etruschi ou « Coppa Petacchi » puisqu’il tentera de remporter un 6 succès consécutif !

Le reste de l’équipe est d’ailleurs déjà présent à la résidence Riva degli Etruschi pour le 2nd rassemblement de la saison où les photos officielles seront prises.

 

1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre Farnese Vini
2.Oscar Gatto (Ita) ISD Neri
3.Mattia Gavazzi (Ita) Colnago-CSF Inox

Classement général

1.Matteo Montaguti (Ita) De Rosa - Stac Plastic
2.Francisco José Ventoso Alberdi (Spa) Carmiooro NGC

3.Daniele Pietropolli (Ita) Lampre - Farnese Vini

----------------------------------

Challenge Calabria #3

Aujourd’hui 1er février, se déroulait la 3e et avant dernière étape du Challenge Calabria. 166 km séparaient le départ de Crotone de l’arrivée à Catanzaro. Et sur le papier les sprinteurs avaient peu de chance de s’imposer au vue du profil de l’étape.

Et effectivement les hommes du sprint se sont fait avoir mais vraiment de peu ! C’est en effet un homme seul qui s’est adjugé la manche du jour, il s’agit d’un ancien vainqueur du Baby Giro, Giuseppe Muraglia de la formation Cdc Cavaliere.

Chose assez rare, Alessandro Petacchi arrive … en solitaire et prend la 2e place ! Il devance d’une trentaine de mètres son coéquipier Daniele Pietropolli ! Peta’ est en forme et ça fait vraiment plaisir !

Matteo Montaguti reste leader de ce Challenge Calabria à une journée de la fin. Nul doute que la Lampre donnera un coup de main à sa petite sœur De Rosa afin de préserver ce succès. Justement cette dernière manche semble toute taillée pour Ale-Jet, aucune difficulté n’est au programme.


Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 01 février 2010 - 16:20

1.Giuseppe Muraglia (Ita) CDC-Cavaliere
2.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre Farnese Vini + 40"
3.Daniele Pietropolli (Ita) Lampre Farnese Vini +42''
 
----------------------------------

Challenge Calabria #2

Hier, il avait décidé de ne pas faire prendre de risque à son équipe dans la descente pour aller cherché les échappées sous un temps déplorable.

Les choses sérieuses débutaient aujourd’hui pour Alessandro Petacchi puisque aucune difficulté n’était au programme de cette 2e étape. Et à 36 ans Ale est toujours aussi vaillant, conquérant et remporte cette manche du Challenge Calabria. C’est évidemment le premier succès de Petacchi et de son équipe Lampre Farnese Vini.

Face aux plus jeunes Peta ne fait pas de complexe, il s'impose devant les rapides Ventoso (3e hier), et Mattia Gavazzi toujours très présent. Le nouveau train bleu est semble-t-til déjà bien rodé. Si évidemment cette course n'est pas l'une des plus importantes de la saison, le test a été passé avec brio. Il redonne également du baume au coeur à l'équipe de Beppe Saronni, qui est en sursis.

Petacchi avait terminé hier 18e à 2 minutes de son ancien coéquipier Matteo Montaguti, qui conserve le maillot de leader. -
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 31 janvier 2010 - 15:35

1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre Farnese Vini
2.Francisco Ventoso (Esp) Carmiooro-NGC
3.Mattia Gavazzi (Ita) Colnago
 
----------------------------------
 

Programme du début de saison

Alessandro Petacchi rejoindra demain ses coéquipiers en Toscane pour la suite de la préparation au début de saison. Peta revient des Iles Canaries où il s’est en trainé durant quelques temps.

Toujours sans nouvelle de l’UCI, la Lampre a du tirer une croix sur le Tour Down Under, ce qui finalement n’est pas plus mal ! Elle ouvrira du coup sa saison lors du Giro della Provincia di Reggio Calabria qui aura lieu 30 janvier au 2 février. D’après le communiqué de l’équipe Aless’ devrait –pourrait- en faire partie, avec notamment Daniele Pietropolli, vainqueur de cette course en 2008. On peut imaginer que les gars du train, Lorenzo Bernucci, Danilo Hondo etc devraient aussi être présent.

Alessandro enchainera avec « sa » GP Costa degli Etruschi où il tentera de faire la passe de 6 !


Retrouvez le calendrier complet de la Lampre – Farnese sur le site officiel de l’équipe : http://www.lampre-farnese.com/ . Photo : Bettini (archive) - Ecrit par Xavier le 20 janvier 2010 - 21h40

----------------------------------

Bonne année

Voila c'est en ce 3 janvier que je vous souhaite de passer une excellente année 2010. Plein de bonnes choses sur tous les plans etc etc .. En espérant plein de victoires pour nos coureurs et vos coureurs ou teams favoris

Des anniversaires

Et en ce tout début d’année, Alessandro Petacchi fête son anniversaire !! Le spezian célèbre ainsi son 36e anniversaire ! A lui de nous montrer qu’il a toujours la pêche, et on peut lui faire confiance ! Bon anniversaire Ale !

Au delà de mon coureur préféré, il y a aussi mon manager sportif préféré qui fête son anniversaire ce jour. Les personnes ayant visité mon précédent site savent que je parle de Mr. Vittorio Algéri, manager de la Milram. Vittorio entame sa 57e année et sa 22e année saison de direction sportive : Respect M. Algeri et bon anniversaire !
Ecrit par Xavier le 3 janvier 2010

----------------------------------

Il aura 36 ans dans moins d’un mois, et pourtant Alessandro Petacchi est toujours aussi fringant, près à se battre face aux « jeunots » et aux autres coureurs lors cette future saison.

Ale-jet entame une nouvelle aventure et change d’équipe pour la cinquième fois de sa carrière, débutée en 1996. Giuseppe Saronni lui a déroulé le tapis rouge afin de l’installer dans les meilleures conditions. Les arrivées de Hondo, Spezialetti, Malori, Bole en y ajoutant la présence de Furlan et Lorenzetto ainsi que du capitaine et fidèle Bernucci, font de la Lampre, grâce à son « train », un possible adversaire au Team Columbia.

Danilo Hondo et Alessandro avaient déjà failli porter le même maillot l’an passé, celui de la LPR Freni. L’italien avait finalement décidé de recruter –logiquement- son homme de base Alberto Ongarato. Celui-ci ayant opté cette saison pour l’équipe Vacansoleil, Lampre, sur les conseils de son leader, a donc emmené dans ses bagages Danilo qui avait terminé 2e de Milan San Remo 2005 derrière un certain Petacchi.

Concernant le programme de course d’Alessandro Petacchi, Guiseppe Sarroni a indiqué à tuttobiciweb.it, qu’il participera à sa traditionnelle course de rentrée à Donoratico le 6 février prochain. Ale-Jet y tentera de glaner un sixième bouquet consécutif. Le spezian devrait être présent sur les 3 Grands tours et fera de Milan San Remo un précieux objectif, tout en rêvant évidemment à Melbourne.

Espérons que tout ce passe comme prévu du coté de la Lampre Farnese-Vini ! Retrouvez le film de la première réunion de la Lampre sur le site officiel : teamlampre.com !
Photo : teamlampre.com - Ecrit par Xavier le 5 décembre 2009

----------------------------------
 
Salut à tous et bienvenue sur le site « Sprint-Spirit ».

Alors pourquoi ce nom « Sprint-Spirit » ? Pour nous tous la première traduction du mot « spirit » est « esprit », l’esprit du sprint. De fait la grande majorité des informations qui apparaitront sur ce site auront un lien avec les performances d’Alessandro Petacchi et Daniele Bennati.

En faisant une recherche plus approfondie sur le mot « spirit », ont observe que les différentes traductions ont une relation assez proches avec nos deux protagonistes et une majorité des grands sprinteurs du peloton : Moral, Courage, Caractère, Cran, Revenant, Energie, Entrain, Fougue, Génie, Humeur, Souffle et j'en passe.

Ce site est la suite de mon blog cycling2009.blogspot.com/ et indirectement de mon premier blog consacré à Aless’ et Erik Zabel erikzabel014.skyrock.com/ pour ceux qui connaissent. Entre 2007 et 2009 vous avez pu suivre quotidiennement l’actu de l’équipe italienne Milram sur mes différents sites. 2010 est une nouvelle aventure pour moi … ou plutôt un retour aux sources car vous pourrez suivre sur ce site l’actualité de quelques anciens coureurs de la Milram de la grande époque, à savoir Vanotti, Lorenzetto, Sabatini et évidemment le ligurien Petacchi.

Concernant le principe de ce site c'est très simple, résumés de courses, analyses voire coups de gueule (que j'espère pas trop nombreux cette fois ci)

Voila, tout est dit, bonne lecture !
Photo : Bettini - Ecrit par Xavier le 15 novembre 2009
                      



Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement