>> Peta-News 2012          >> Biographie 2012          >> Calendrier 2012          >> Résultats 2012


  
   Les podiums de Petacchi    Nombre de jours de course     Nombre km parcourus

03                                          
    05          03             65            10152   


Dernière mise à jours des stats : 19/10/12                            source : cqranking.com
09 novembre 2012 - Peta-News - Alessandro Petacchi est toujours motivé

Comme tous les ans à la même époque, Alessandro Petacchi dresse un bilan de sa saison à la presse. Avec 3 victoires sur le Tour de Bavière et 8 autres podiums, le sprinteur italien ne cache pas sa déception. Mais à bientôt 39 ans, il ne compte pas s’arrêter là. Interview traduite du site officiel teamlampreisd.com

Pas de vacances pour toi Alessandro ?

Non, je n’ai pas l'intention de quitter la maison. Cette année, j'ai beaucoup voyagé, notamment  en Australie, en Chine, en Norvège et un peu partout en Europe, donc je préfère récupérer de l'énergie à Lido di Camaiore. Je passe du temps à la maison et avec la famille.
C’est toujours agréable de passer des journées aux cotés de mon fils Ale Jr, même si il y a parfois des petits inconvénients. Anna Chiara et moi avons été touchés par la grippe, léguée par notre enfant. Maintenant  je suis guéri et je commence à penser à 2013 : j'ai acheté du matériel d'exercice pour mettre en place une petite salle de gym, afin d'être en mesure de commencer l'entraînement hivernal à la maison.


De ces mots, tu sembles déjà tourné vers 2013. Quels sont tes objectifs ?

La saison prochaine sera importante pour moi, je veux montrer, d'abord à moi-même, que je peux toujours être un acteur majeur. Je suis convaincu que je peux donner à l'équipe une grande satisfaction.

Êtes-vous satisfait de la confiance et du rôle de leader que t’offre Giuseppe Saronni ?

Bien sûr. C’est une motivation supplémentaire. En 2012, je n'ai jamais été en mesure de prendre le départ de mes principaux objectifs avec une condition optimale. Entre les blessures, les maladies et d'autres problèmes, j'ai toujours chassé la forme idéale. Pour l'année prochaine, j’espère ne pas être embêté avec tout cela.

En plus des problèmes mentionnés ci-dessus, qu’est ce qui t’as manqué la saison dernière ?

En 2012, j'ai eu quelques bons résultats, d'autres fois j'étais proche d'un bon coup, mais il est aussi vrai que j’aurais pu faire mieux. Mes coéquipiers ont toujours bien travaillé, dans une bonne entente, ils m’ont toujours soutenu. On peut toujours faire mieux, nous allons travailler pour cela l'année prochaine ; l'important est de travailler dans la continuité.

L’effectif de la Lampre s’est enrichi avec l’arrivée de nouveaux sprinteurs. Comment évalues-tu les nouveaux venus ?

Ferrari est un coureur avec de belles qualités, je pense qu’il va donner à l’équipe de bonnes satisfactions. Concernant Richeze, il a gagné beaucoup de courses la dernière saison, je suis curieux de le voir à l'œuvre dans une équipe World Tour, j'espère qu’il sera efficace. Nous perdons Hondo et Bole, deux éléments majeurs dans la préparation des sprints, mais il reste de très bons coureurs comme Davide Viganò, très précieux, et Massimo Graziato qui arrive à maturité. Il sera également intéressant de suivre le niveau de Davide Cimolai.

19 octobre 2012 - Peta-News - Bilan de la saison d'Alessandro Petacchi

Alessandro Petacchi acte 17 !

La dix-septième saison professionnelle d’Alessandro Petacchi fut malheureusement en deçà des espérances. Le principal intéressé confirmait d’ailleurs ces dires il y a quelques jours dans la Gazzetta dello Sport.

Trois succès en 2012 pour Ale-Jet. Trois succès qui lui permettent pourtant d’être le meilleur scoreur, à égalité avec Diego Ulissi, de la saison 2012 du Team Lampre-ISDb…

L’année d’Alessandro avait pourtant pas trop mal commencée. Comme il l’avait promis, le spezian n’hésitera pas à faire de nombreux kilomètres pour chercher un maximum de points UCI. Et c’est donc en Australie, sur le Tour Down Under, que l’on retrouve un Peta qui « n’avait jamais débuté une saison si tôt ».

Débuts en Australie

Et pour cette première, le leader de la Lampre s’en sort très bien. Il termine second de la première étape au terme d’un sprint très serré avec Andre Greipel puis échoue face à Greipel, encore lui, et Renshaw au terme de l’ultime manche. Pas de victoire pour Alessandro mais des performances qui augurent une bonne saison, avec un nouveau train (Hondo, Vigano, Cimolai et Graziato) qui doit encore prendre ses marques.

Deux semaines plus tard Ale est de retour sur SA course, le GP Costa degli Etruschi. Son souhait : redevenir maître de Donoratico. Après six succès consécutif entre 2005 et 2010, Petacchi, absent en 2011, avait du laisser son siège à Elia Viviani. Sous un froid polaire, ce dernier conserve son titre. Petacchi ne termine que 17ème en n’ayant pu lancer son sprint malgré le très gros travail de ses coéquipiers.

Après avoir connu le très chaud et le très froid, Alessandro s’accorde une petite pause courant février. L’annulation du Tour de Sardaigne repousse sa rentrée à … Tirreno-Adriatico (7-13 mars). Ale-Jet ne se montre pas à son avantage, loin de là, comme souvent à la même époque il est victime d’une bronchite. Sa participation à Milano-Sanremo est compromise mais le vainqueur de l’édition 2005 tient à être présent. Présent oui. Mais pas acteur. Peta doit mettre pied à terre durant la course.

Avec le calendrier si peu diversifié de la Lampre, Alessandro Petacchi retrouve la compétition plus d’un mois après MSR, le Tour de Turquie. La encore les débuts sont convaincants, 4ème de la première étape. Il loupe de peu la victoire lors de la 7ème étape. Iljo Keisse, pourtant victime d’un incident mécanique, remporte brillement une fin d’étape incroyable. Peta revenait bien mais doit se contenter d’une troisième place.

Pas de Giro, mais un Peta au top durant le mois de mai

Nouvelle destination pour le spezian qui découvre le Tour de Norvège au mois de mai. Et oui pas de Giro pour Petacchi, qui pourtant retrouve la forme. Dès la première étape il prend la seconde d’un sprint derrière Jonas Ahlstrand, mais devant Boasson Hagen. Le lendemain rebelote, sauf que c’est Raymond Kreder qui remporte l’étape. Alessandro se console avec le maillot jaune de leader de la course qu’il portera durant une journée.

L’homme aux 180 victoires enchaîne directement avec le Tour de Bavière, et la, Délivrance ! Alessandro Petacchi remporte son premier succès de la saison lors de la première étape où il se fait un plaisir de dominer Allan Davis et Yauheni Hutarovich. Avec le maillot jaune sur les épaules Ale-Jet passe tout près du doublé, mais Rogers et les échappés parviennent à garder quelques secondes d’avance sur le peloton dominé par Alessandro. Notre idole prendra sa revanche le lendemain en décrochant une nouvelle victoire devant Yauheni Hutarovich et John Degenkolb ! Et même trois ! Aless clôt le spectacle de la meilleure des façons avec un troisième bouquet, et un titre de meilleur sprinteur du Tour de Bavière.

Seconde partie de saison difficile

Alessandro Petacchi est en pleine préparation pour le Tour de France. Et sur le Tour de Suisse le soufflet retombe. Il ne parvient pas à lutter face aux Sagan et autres sprinteurs présents en Suisse.

Pourtant Ale-Jet est sélectionné pour la Grande Boucle avec l’espoir de décrocher un second maillot vert.

Après un départ timide, 5ème à Tournai, Alessandro passe tout près d’une victoire qui lui tendait les bras. A Rouen, après une chute de Cavendish, l’italien avait l’espoir de décocher un 7ème bouquet sur le TDF, mais c’est une fois de plus Andre Greipel qui le prive de se graal. La suite s’avère plus compliquée. Le spezian termine à des places anonymes (7-10ème) avant la terrible chute …

A La Toussuire Alessandro Petacchi arrive hors délais. Une performance étonnante puisque le coureur de la Lampre fait parti des meilleurs sprinteurs/grimpeurs du peloton. La cause de ce naufrage, une terrible chute dans la descente du col de la Croix de Fer. Avec un courage impressionnant, Alessandro Petacchi termine l’étape … avec une cote cassée … et hors des délais.

Après une période de repos, le Jet faisait son retour en Août sur l’Eneco Tour. Là encore le vétéran italien sera quasiment invisible. Il fera son come-back sur les podiums lors du Tour de Padanie, 3ème d’étape derrière Richeze et Modolo.

Et maintenant ?

L’Australie pour commencer, la Chine pour finir ! Alessandro met un terme à sa saison sur le Tour de Pékin. Et comme au Down Under c’est sur une seconde place que se termine la 17ème saison professionnelle de notre champion.

Une saison au cours de la laquelle il aura glané 3 victoires, comme l’an passé. Mais l’italien de 37 ans ne souhaite pas s’arrêter là. Pourtant très proche d’un départ de l’équipe au maillot rose il y a quelques mois, Alessandro Petacchi a finalement prolongé son bail avec le team de Beppe Saronni. Les raisons à cela ? Malgré une saison terne, le spezian dispose encore de nombreux points UCI essentiels à la survie de l’équipe. De plus, de nombreuses rumeurs d’arrivées (Guardini, Modolo …) ne se sont pas confirmées du coté de la Lampre.

En 2013 Alessandro Petacchi perdra son grand pote Danilo Hondo, en partance pour RadioSchack, mais il retrouvera son complice Pippo Pozzato.

Une chose est sure, le sprinteur italien s’entraînera avec beaucoup de sérieux tout l’hiver afin de préparer au mieux l’exercice 2013, qui sera, selon toute vraisemblance, sa dernière saison professionnelle.

FORZ’ALE-JET !!!!

>> Les résultats d'Alessandro Petacchi

16 septembre 2012 - Peta-News - Ale-Jet Petacchi prolonge avec Lampre-Merida

Bon nombre de pseudo-journalistes avaient annoncé la signature d’Alessandro Petacchi chez Farnese Vini pour la saison prochaine. Pas sprint-spirit. En effet aucune annonce officielle n’avait été faite. Et pour cause, le grand sprinteur italien continuera l’aventure avec Lampre-Merida en 2013.

2013 sera sans doute l’ultime saison professionnelle d’Alessandro Petacchi. A 39 ans, le vétéran repart pour un tour avec une grande soif de revanche. Sa saison 2012 n’a pas été à la hauteur des espérances. Il espère donc que ces derniers tours de roue lui permettront de quitter le cyclisme par la grande porte.

39 ans donc et 18ème saison professionnelle pour celui qui restera parmi les meilleurs sprinteurs du monde.

Une bonne nouvelle pour la Lampre-Merida qui peut donc compter sur le total, encore important, de points UCI d’Ale-Jet. En revanche l’aventure devrait continuer sans Danilo Hondo, qui selon les rumeurs est en partance pour RadioSchack…

Autre départ de marque du coté de la Lampre, c’est celui de Roberto Damiani. Le technicien italien était arrivé pour apporter un nouveau souffle et construire l’équipe autour des jeunes. On a vu l’échec cuisant cette année…

Vous l’avez constaté Lampre-ISD ne s’intitulera plus de la même manière en 2013. Il faudra désormais l’appelée Lampre-Merida. Merida est une célèbre marque de cycles taiwanaise. Par conséquent il y a fort à parier que le grand ménage sera fait du coté ukrainien.

Au niveau du recrutement, trois nouvelles têtes sont pour le moment confirmées. Il s’agit de Miguel Ubeto (Col) Androni et Jose Serpa (Col) Androni.

Coté départs Bole s’en va du coté de Vacansoleil.

03-07 septembre 2012 - Tour de Padanie - Peta mode poisson-pilote puis leader avec un podium

Après un break, Alessandro Petacchi était de retour sur le Tour de Padanie, seconde édition. On espérait évidemment un retour à la victoire d’Ale-Jet mais c’est d’une troisième position que l’on devra se contenter. Performance positive néanmoins, puisque Peta a aussi joué le rôle de poisson pilote pour Massimo Graziato qui a ramené une seconde place. TOUR DE PADANIE 2012.

#2 - Alessandro Petacchi retrouve le podium, mais pas la victoire

Après avoir aidé Massimo Graziato hier, Alessandro Petacchi a reprit son rôle de leader de l’équipe Lampre-ISD sur le Tour de Padanie. La 2nde étape pouvait lui sourire.

Mais comme souvent cette saison, AleJet a du se contenter d’une place d’honneur. Alessandro a en effet terminé 3ème du sprint. Sacha Modolo a parfaitement anticipé le sprint du Peta, pour s’imposer brillement.

La 2nde place revient à Richeze.

1 Sacha Modolo (Ita) Colnago - CSF Inox 5:24:16
2 Maximiliano Ariel Richeze (Arg) Team Nippo
3 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

 
#1a - Ale-Jet Petacchi en mode poisson pilote, Massimo Graziato 2nd du sprint

Alessandro Petacchi était donc de retour ce matin sur la première semi étape du Tour de Padanie. Une manche destinée aux sprinteurs, qui s’est déroulée sous des conditions météorologiques dantesques.

Ale-Jet avait l’occasion de glaner sa 4ème place de la saison, mais c’est dans le rôle de poisson pilote que Peta s’est finalement destiné ! La formule a faillit être payante puisque Massimo Graziato termine l’étape à la 2nde place !

Malgré le beau travail de son leader, Massimo échoue face à Enrico Rossi. Dommage puisque l’italien aurait pu décrocher la première victoire de sa carrière.

1 Enrico Rossi (Ita) Meridiana Kamen
2 Massimo Graziato (Ita) Lampre - ISD
3 Filippo Baggio (Ita) Utensilnord-Named
38 Alessandro Petacchi (Ita) (Ita) Lampre - ISD

15 août 2012 - Peta-News - Alessandro Petacchi renonce à la Coppa Bernocchi

Décidemment la fin de saison est difficile pour Alessandro Petacchi. L’italien de 38 ans, qui est revenu à la compétition  sur l’Eneco Tour suite a sa cote fracturée, doit renoncer à participer à la Coppa Bernocchi ce jeudi.

Alessandro s’est dit trop fatigué. Il laisse ainsi sa place à Luca Wackermann, jeune stagiaire, qui participera à sa première course sous le maillot Lampre.

L’équipe sera ainsi emmenée par Danilo Hondo. Le reste de la formation est composé de Bole, Bono, Buts, Graziato, Malori, Petacchi, Cattaneo et donc Wackermann.

Souhaitons à Peta de retrouver la forme au plus vite afin de prendre part à quelques courses d’ici la fin de saison.

03 août 2012 - Programme d’Alessandro Petacchi, ce sera l’Eneco Tour !

Peta is back sur une course où il s’est souvent démarqué lors de la grande époque Fassa Bortolo, l’Eneco Tour.

En 2002 lors de sa première participation, AleJet remportait une étape devant le leader de la course Erik Zabel.

En 2003, Petacchi s’impose d’entrée de jeu et à deux reprises … encore devant Erik Zabel ! Une performance qui permet à l’italien de porter le maillot jaune de leader durant 3 jours.

En 2004, son ultime participation, Alessandro Petacchi était de retour à la compétition après sa chute et sa fracture de la clavicule sur le Tour de France. Malgré tout, le spezian parvient à s’imposer à une reprise lors de la 3ème étape.

Un scénario assez similaire à celui de cette année finalement. Suite à sa grosse chute sur la dernière grande Boucle, Ale fait son grand retour à la compétition.

Il sera le leader de la Lampre et tentera de décrocher sa 4ème victoire de la saison.

Forz’Ale-Jet !!!!

29 juillet 2012 - Critérium de Ninove, Alessandro 4ème

Il y avait du très beau monde à Ninove en Belgique pour le critérium. Tour juste rentré de Londres et des JO, Mark Cavendish s’est logiquement imposé.
 
Robbie McEwen prend la 2nde place et Peter Sagan la 3ème. Alessandro Petacchi termine 4ème de cette course.
 
A noter que Robbie McEwen a eu la bonne idée de mettre une mini caméra sur son vélo durant le critérium. Ce qui nous permet de vivre les derniers instants de la course dans la roue d’Ale-Jet ! Petacchi poisson-pilote de McEwen, regardez, c’est assez sympa !
 
1 Mark Cavendish (GBr) Sky Procycling
2 Robbie McEwen (Aus)
3 Peter Sagan (Svk) Liquigas - Cannondale
4 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

La fiche d'Alessandro :



28 juillet 2012 - Critérium d’Aalborg - Ale-Jet 4ème

C’est Stefan Schumacher qui a remporté ce mardi le critérium d’Aalborg au Danemark.

L’allemand s’est imposé devant deux danois Kristian Jensen Haugaard  et Michael Reihs. Alessandro Petacchi prend la quatrième position.

1 Stefan Schumacher (All) Christina Watches - Onfone 1:14:12
2 Kristian Haugaard Jensen (Dan) Team Tre-For 0.02
3 Michael Reihs (Dan) Christina Watches - Onfone 0.22
4 Alessandro Petacchi (Ita) Team Lampre-ISD

La fiche d'Alessandro :

27 juillet 2012 - Critérium de Saint Nicolas, victoire d’Alessandro Petacchi !

Après deux secondes places avant-hier et hier, Alessandro Petacchi s’est imposé sur un critérium. Il a remporté ce vendredi soir la course de Saint-Nicolas en Belgique.

AleJet a devancé Thomas De Gendt. Ce dernier n’a pas participé au Tour de France mais s’était distingué au mois de mai sur les routes du Giro d’Italia en remportant l’étape du Passo dello Stelvio devant Damiano Cunego et en terminant 3ème du classement général

La troisième place du critérium revient à Jurgen Van den Broeck qui avait devancé le spezian la veille à Herentals.

Demain AleJet est à Aalborg au Danemark et Dimanche à Ninove en Belgique.

Bravo Ale !

1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
2 Thomas De Gendt (Bel) Vacansoleil-DCM
3 Jurgen Van Den Broeck (Bel) Lotto Belisol

La fiche d'Alessandro :

27 juillet 2012 - Alessandro Petacchi également présent au Critérium de Ninove ce dimanche

Après un détour au Danemark ce samedi afin de participer au critérium d’Aalborg, Alessandro Petacchi sera de retour dimanche en Belgique pour prendre le départ du Critérium de Ninove.

Et il y aura du beau monde, du très beau monde, puisque tout juste revenus des JO de Londres, Mark Cavendish, Peter Sagan, Vincenzo Nibali ou encore Alejandro Valverde seront de la partie.

C’est également le cas d’Ivan Basso et de Robbie McEwen.

27 juillet 2012 - Critérium d'Herentals - Ale-Jet encore 2nd !

Pour la seconde fois en deux jours, Alessandro Petacchi a prit la 2nde place d’un critérium. Ale-Jet était hier soir en Belgique à Herentals.

Et c’est Jurgen Van Den Broeck, 4ème du Tour de France, qui a prit place sur première marche du podium. Peta termine donc 2nd, et c’est Dries Devenyns qui complète le podium.

Soulignons la 4ème place de Robbie McEwen qui est sorti de sa retraite pour l’occasion.

Ce vendredi soir Ale sera encore présent en Belgique sur le Critérium de Saint Nicolas.

Samedi direction le Danemark pour l’idole qui participera au Critérium d’Aalborg.

1 Jurgen Van Den Broeck (Bel) Lotto - Belisol Team
2 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
3 Dries Devenyns (Bel) Omega Pharma - Quickstep

La fiche d'Alessandro :

26 juillet 2012 - Tour de Neuss - Danilo Hondo défiguré, mais présent, Alessandro Petacchi 2nd !

Hyper courageux les deux vétérans et amis de la Lampre-ISD. Deux semaines après avoir chuté sur le Tour de France avec comme conséquence une cote cassée, Alessandro Petacchi a reprit la compétition hier sur le Tour de Neuss, critérium d’après Tour en Allemagne. Et que dire que Danilo Hondo, lui qui est tombé à trois kilomètres de l’arrivée finale de la Grande Boucle et qui tout le coté droit du visage amoché. L’allemand était tout de même présent au départ !

La principale tête d’affiche la course était Christian Knees, et c’est lui qui s’est logiquement imposé. Notre Ale-Jet termine à la deuxième place en réglant au sprint Dominik Nerz.

Podium très sympathique avec Alessandro qui retrouve ainsi son ancien coéquipier de la Milram, Kneesi !

1 Christian Knees (All) Team Sky
2 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
3 Dominique Nerz (All) Liquigas - Cannondale

La fiche d'Alessandro :

24 juillet 2012 - Peta-News - Une nouvelle date au calendrier d'Ale-Jet

Nous le disions ce matin, Alessandro Petacchi participera à deux critériums cette semaine. On apprend ce soir qu’une nouvelle date vient s’ajouter à son calendrier.

Entre le Tour de Neuss (le 25) et le critérium de Saint Nicolas (le 27), Ale-Jet participera le jeudi 26 juillet au critérium d’Herentals en Belgique. Une présence qui réjouit l’organisateur de la course : « Qui sait, nous obtiendrons peut-être l’ultime duel McEwen – Petacchi ! » En effet le sympathique coureur australien sort provisoirement de sa retraite afin de participer à quelques critériums européens. Alessandro Ballan et Zdenek Stybar devraient également être au départ.

24 juillet 2012 - Peta-News - Peta is back ! - Réorganisation du site

Plus de peur que de mal pour Ale-Jet Petacchi. Deux semaines après sa chute dans la descente du col de la Croix de Fer, le spezian est de retour sur le vélo. Il participera au Tour de Neuss en Allemagne ce mercredi.

Le sprinteur de la Lampre s’est bien remis de sa cote cassée. Il retrouvera la compétition mercredi 25 juillet sur ce critérium où il sera l’une des têtes d’affiches aux cotés de son ancien coéquipier Christian Knees et Fabian Wegmann.

Danilo Hondo devait être aussi de la partie, mais sa présence semble peu probable suite à sa chute sur les Champs Elysées. Les images de son visage sont impressionnantes.

Le vendredi 27 juillet Alessandro sera présent en Belgique afin de participer au critérium de Saint-Nicolas.

Info importante : réorganisation du site

Vous l’avez sans doute remarqué, les mises à jour se font très rares en ce moment sur sprint-spirit. La faute à un cruel manque de temps de votre serviteur.

Mais le site ne va pas mourir. Il continuera de traiter exclusivement des actualités de l’idole, Alessandro Petacchi.

14 juillet 2012 - Peta "bad" News - Confirmation de cote fracturée pour Alessandro Petacchi

L’image est terrible. Au bord des larmes, le grand champion AleJet Petacchi franchit la ligne d’arrivée à La Toussuire 46 minutes et 35 secondes après Pierre Rolland. Les délais étant de 36 minutes, l’Italien est donc éliminé du Tour de France. Mais le plus important est l’état de santé du coureur…

La mauvaise nouvelle est confirmée ce samedi soir par l’équipe Lampre-ISD. Alessandro Petacchi s’est cassé une cote suite à sa chute survenue jeudi dans la descente du Col de la Croix de Fer.

Reste à savoir si l’expérimenté sprinteur de 38 ans pourra participer au 30ème grand tour de sa carrière cette saison. La Vuelta d’espana débute le 18 août prochain.

Souhaitons un bon rétablissement à notre Ale-Jet préféré !!!


01 juin 2012 - Nacht van Hengelo - Seconde place pour Alessandro Petacchi

Alessandro Petacchi participait ce soir au critérium la Nacht van Hengelo (Nuit d’Hengelo) aux Pays-Bas.

La victoire est revenue à Lieuwe Westra. Le néerlandais s’est imposé devant Alessandro Petacchi et Pim Ligthart.

Prochaine course pour AleJet : le Grand Prix du canton d'Argovie le 7 juin.

La réaction d'Erik Zabel dont le fils participait également à la course

" Retour à la maison après le critérium d'Hengelo. C'était sympa de voir mon vieux copain AleJet Petacchi courir dans un peloton en compagnie de mon fils Rick. C'était étrange mais sympa !   »


1 Lieuwe Westra (Ned) Vacansoleil
2 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
3 Pim Ligthart (Ned) Vacansoleil

31 mai 2012 - Peta-News - Alessandro Petacchi aux Pays-Bas ce vendredi

Après ces 3 victoires en Bavière et avant de prendre part Grand Prix du canton d'Argovie le 7 juin puis au Tour de Suisse, Alessandro Petacchi participera ce vendredi à un critérium aux Pays-Bas, le Nacht van Hengelo.

AleJet sera présent aux cotés de nombreux coureurs hollandais Pim Ligthart, Lieuwe Westra, Joost Posthuma, les frères Kreder ou encore encore Maarten Tjallingii. L’italien sera le seul représentant de la Lampre.

Soulignons quand même ce beau symbole : Sur cette course Peta retrouvera un certain Zabel … Rick Zabel !!

28 mai 2012 - Le coup de maitre d'AleJet Petacchi

Ces deux dernières semaines ont été très rassurantes pour nous fans d’Alessandro Petacchi. Contents de le voir à l’aise en Norvège, on a surtout été méga-heureux de retrouver un AleJet capable de remporter trois sprints consécutifs et un classement par points.

Comme nous le disions précédemment, le sprinteur de la Lampre-ISD a remporté son 23ème classement par points. En voici le détail.

-    Tour de Bavière 2012
-    Tour de Turquie 2011
-    TOUR DE FRANCE 2010
-    Tour de Sardaigne 2010
-    Semaine Lombarde 2009
-    Tour d’Andalousie – Ruta del Sol 2008
-    Regio Tour 2007
-    TOUR D’ITALIE 2007
-    Tour de l’Algarve 2007
-    Tour de Basse-Saxe 2006
-    Tirreno-Adriatico 2006
-    Tour de la Communauté de Valence 2006
-    Tour d’Andalousie – Ruta del Sol 2006
-    TOUR D’ESPAGNE 2005
-    Tour de la Communauté de Valence 2005
-    TOUR D’ITALIE 2004
-    Tour d'Aragon 2004
-    Tour d’Aragon 2003
-    Paris-Nice 2002
-    Tour de Valence 2002
-    Tour Méditerranéen 2002
-    Route du Sud 2000
-    Postgirot Open 1999

Au-delà des premiers succès d’Alessandro Petacchi, c’est également, et surtout, les premiers bouquets du nouveau train rose. Les wagons de Peta n’ont pas caché leur joie sur les différents réseaux sociaux.

Erik Zabel : Aujourd’hui c’est la 2nde étape en Bavière ! Content de voir mon vieux copain Ale Petacchi en jaune, mais j’espère (qu’un de mes coureurs favoris) Richie Porte va remporter le général !?

Davide Vigano : (Mercredi) : TAAAAAAAC
                             (Vendredi) : RITAAAC
                             (Dimanche) : EEEE TRE .......

Davide Cimolai : Tour de Bavière terminé de la meilleure des façons, troisième victoire de mon Capitaine, grande Ale-Jet ! :) Maintenant il est l’heure de penser au Dauphiné.

Grega Bole : (Mercredi) : La première étape est terminée ! Avec une grande victoire pour Petacchi !
                       (Vendredi) : Etape terminée, et une nouvelle victoire pour notre équipe ! Bravo AleJet
                   (Dimanche) : La première course après mon long arrêt est terminée :) Trois victoires pour notre équipe, c’est super !

Next round : Tour de Suisse !

23-27 mai 2012 - Tour de Norvège - AleJet retrouvé, AleJet libéré, AleJet victorieux de 3 succès en Bavière !

Pas de victoire depuis plus d'un an, et paf, 3 d'un coup !!! Alessandro Petacchi nous a fait vivre de sacrées émotions en Bavière. Avec trois victoires en autant de sprints, Peta a prouvé que l'on pouvait toujours compter sur lui. Grande Ale ! TOUR DE BAVIERE 2012.

#5 - JET, JET, JET !!! LE TRIPLE D’ALESSANDRO PETACCHI !!!

38 ans et toujours aussi énorme ! En cinq jours Alessandro Petacchi aura multiplié par 2 le nombre de victoires de l’équipe Lampre-ISD acquis cette saison. Notre champion a effet remporté l’ultime étape du Tour de Bavière, son 3ème succès de la semaine !

On se croirait revenu quelques années en arrière, Alessandro Petacchi vainqueur de tous les sprints, tel un Erik Zabel, détenteur de 18 succès sur ce sympathique tour !

Aujourd’hui, avec le maillot bleu de leader du classement du sprint sur les épaules, le spezian a devancé Allan Davis et Andre Schulze.

Avec 2 points d’avance ce matin sur Rogers, le sprinteur de la Lampre remporte évidemment le classement par points. Son premier classement par points depuis le Tour de Turquie 2011. Il s’agit du 23ème classement par points de sa carrière.

Troisième victoire de la saison pour AleJet qui égale donc son palmarès de la saison passée. Et nous voici désormais avec un total de 183 victoires depuis 1996 !

Bravo Ale et bravo à toute l’équipe pour le formidable travail !!!

La réaction de Peta

" Comme prévu, la première partie de la course a été contrôlée par le Team Sky. Ensuite nous avons prit le relais afin de nous concentrer sur le final de l’étape disputé sur un circuit urbain. Mes coéquipiers ont parfaitement géré dans les premières positions, avec Yuriy Krivtsov et Davide Cimolai qui ont été particulièrement généreux en me soutenant. Juste avant d'entrer dans le dernier virage, à 400 mètres de l'arrivée, Hondo m'a conduit dans la roue de Davis, qui était en troisième position, et immédiatement après c’est Viganò, qui est descendu derrière moi, afin de me protéger. J'ai retrouvé le plaisir de gagner. De très bons résultats, une très bonne équipe et de bonnes sensations. La semaine a été parfaite. J'ai gagné trois étapes et je suis très heureux. Ma forme est grande. Maintenant, je vais rouler le Tour de Suisse, puis le Tour de France et je veux gagner le maillot vert, comme je l'ai fait en 2010  »

>> Les résultats d'Alessandro Petacchi

1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 3:48:06
2 Allan Davis (Aus) Green Edge
3 Andre Schulze (Allemand) NetApp

Classement général

1 Michael Rogers (Aus) Sky Procycling 19:26:20
2 Jerome Coppel (Fra) Saur - Sojasun 0:25
3 Vladimir Gusev (Rus) Katusha Team 0:30
39 Danilo Hondo (Ger) Lampre - ISD 3:11
42 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 3:21


Classement du sprint

1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 15  pts
2 Karsten Kroon (Ned) Team Saxo Bank 11
3 Allan Davis (Aus) Orica GreenEdge Cycling Team 9
 
#3 - AleJet Petacchi y reprend goût comme à la bonne époque, 2ème victoire en 3 jours !!!

Que ça fait plaisir de retrouver Alessandro au top niveau, capable d’enchainer les succès. Après sa victoire mercredi, le spezian aurait pu doubler la mise le lendemain, mais l’échappée a eu raison de lui. Ce vendredi, sur une étape parfaitement adaptée à ses capacités, notre champion n’a pas raté l’occasion. 182ème de sa carrière !

C’est évidemment au sprint qu’Ale a pu lever une nouvelle fois les bras au ciel. Il a était le rapide face à Yauheni Hutarovich et à l’espoir allemand John Degenkolb, 23 ans.

Il s’agit donc de la 2nde victoire d’Alessandro Petacchi, la 5ème de l’équipe Lampre-ISD cette saison. C’est également son 13ème succès avec le maillot rose.

A tous ceux qui disaient que Petacchi devait aller à la retraite, et qu’il était en train de faire l’année de trop : Gros Bisous !

Il Peta prendra le départ du contre-la-montre demain avec le maillot bleu du classement par points, tandis que Michael Rogers partira, comme aujourd’hui, avec la tunique jaune.

Une fois la ligne franchie, Alessandro Petacchi a chuté cet après-midi sur le Tour de Bavière en compagnie de son dauphin Yauheni Hutarovich.

La réaction de Peta

" C’est la première fois de ma carrière que je chute après avoir franchit la ligne J’ai mal à la main gauche, aux fesses ainsi qu’à la hanche. Mais je pense que rien n’est cassé, tout devrait aller, je l’espère vraiment car ma condition est bonne. »
Alessandro a eu un mot de sympathie pour son adversaire « Son visage était assez amoché, j’espère pour lui que tout ira bien et qu’il continuera la cours »

C’est a ça que l’on reconnaît Il Velocista Gentiluomo.

FORZA GRANDE ALE-JET !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

>> Les résultats d'Alessandro Petacchi
1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 04.54.24
2 Yauheni Hutarovich (Blr) FDJ Big Mat
2 John Degenkold (All) Team Argos
 
#2 - AleJet 6ème, remporte le sprint du peloton

Comme en Norvège la semaine passée, Alessandro Petacchi a eu l’occasion de se vêtir de jaune dans le cadre de la 2nde étape du Tour de Bavière.

Avec une confiance retrouvée, Ale faisait office de grand favori pour cette arrivée jugée à Kempten. Le train rose a fait son maximum pour offrir une voie royale à son capitaine, mais c’était sans compter sur 5 fuyards.

Ces cinq hommes se nomment Siutsou, Coppel, Rogers, Gusev et Zubeldia. La victoire est revenue à l’Australien du Team Sky.

Le peloton a franchit la ligne 23’’ plus tard avec à sa tête …. notre AleJet qui s’empare donc de la 6ème place.

Une performance qui prouve que le spezian est au dessus du lot pour le moment. Néanmoins cette performance ne lui permet pas de conserver son maillot de leader qui est récupéré par Michael Rogers.

Ale aura une nouvelle opportunité de décrocher son 182ème bouquet demain. L’arrivée semble similaire à celle de mercredi …

Forz’Ale-Jet !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

1 Michael Rogers (Aus) Sky ProCycling 4:43:48
2 Vladimir Gusev (Rus) Katusha Team
3 Jerome Coppel (Fra) Saur - Sojasun
6 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 0:23

#1 - LA DELIVRANCE POUR ALESSANDRO PETACCHI - 181ème Victoire de son immense carrière !!!

Maaaaaaaa ! Depuis quelques temps un certain air de nostalgie traînait sur ce site. L’image accompagnant l’article de présentation de ce Tour de Bavière (Photo d’Alessandro Petacchi prise sous les couleurs de la Milram lors du Giro 2007 juste avant le premier de ses 5 succès) est là pour prouver le sentiment qui résulte en ce moment.

Depuis le début de la saison 2012, et même depuis mai 2011, le compteur victoire d’Alessandro est malheureusement bloqué à zéro. Pourtant, mon soutient envers AleJet reste intact.

A 38 ans, je me suis fait une raison. Ale ne peut plus battre Mark Cavendish sur chaque course. Néanmoins ce satané compteur ne pouvait pas rester bloqué à zéro.

Alessandro Petacchi est le coureur encore en activité qui a le plus gagné de victoires, 180. C’est un nombre rond me direz-vous mais 200 c’est encore mieux ! L’objectif d’Ale c’est de passer la barre des 190 succès, le nombre de victoires de Mario Cipollini.

Alors pour cela Alessandro Petacchi a décidé de continuer sa carrière avec la même envie de bien faire. « J’aime toujours le vélo, mon métier » a-t-il déclaré encore récemment dans une interview.

Mais bon sang, il n’y arrivait pas. La semaine passée encore, en Norvège, Alessandro devait se contenter de 2 secondes places. C’était bien, on était content pour lui, mais il méritait mieux …

… et aujourd’hui, en Allemagne, pays où il jouit d’une belle popularité, cette poisse et cette série de places d’honneur a enfin prit fin !

Au sprint, et sans doute pas le plus facile de la saison puisqu’en montée, notre Alessandro « Jet » Petacchi a enfin pu relever les mains au ciel ! Le spezian a conclu le formidable travail de son train composé de Dany Hondo, Davide Cimolai et Davide Vigano, pour aller écrire la 181ème ligne de son immense carrière.

Aless’ est parvenu à devancer Allan Davis, Yauheni Hutarovich et John Degenkolb.

La réaction de Peta sur teamlampreisd.com

" Je suis évidemment très heureux ; la victoire est enfin arrivée après y être passé tout prés en Turquie et en Norvège. Tout a très bien tourné aujourd’hui, l’équipe a fait un beau travail pour revenir sur l’échappée. J’ai également passé les différentes difficultés en tête de peloton. Durant le final l’équipe a emmené le peloton, Davide Cimolai a élevé le rythme et Danilo Hondo m’a parfaitement emmené pour le sprint.. "

Un immense bravo donc à notre Alessandro ainsi qu’à son équipe. Merci à lui de nous faire vivre tant d’émotions. Même si le nombre de victoires n’est plus tout à fait le même que par le passé, le respect envers le bonhomme est toujours plus que présent.

Ca fait tellement plaisir de le voir aussi souriant sur le podium après toutes les galères qu’il a connu durant ces 5 dernières années … Le capitaine de la Lampre s’élancera demain avec le maillot jaune de leader, une tunique à défendre évidemment. Le gaillard a retrouvé la confiance qui lui manquait, croisons les doigts pour annoncer la 182ème dans moins de 24 heures !

Forz’Ale-Jettttttttttttt !!!!!!!!!!!
 
1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre – ISD 5.29.01
2 Allan Davis (Aus)Orica Greenedge
3 Yauheni Hutarovich (Blr) FDJ Big Mat

Classement général provisoire

1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre – ISD 5.29.01
2 Allan Davis (Aus)Orica Greenedge
3 David Boucher (Fra) FDJ Big Mat

16-20 mai 2012 - Tour de Norvège - Un Alessandro Petacchi qui fait plaisir à voir !

Bon on espérait une fois de plus qu'Alessandro Petacchi ouvre son compteur en Norvège. Ce n'est pas le cas. Néanmoins Alessandro a été très présent au cours de ces 5 jours. Avec 2 secondes places, il s'est bien battu face à Boasson Hagen. Il a même porté le maillot de leader. TOUR DE NORVEGE 2012.

#3 - Alessandro Petacchi 4ème perd la tête du général mais conserve le maillot vert

Il était tout beau Alessandro au départ de cette 3ème étape du Tour de Norvège avec sur son dos le maillot jaune de leader du classement général

Sous la flotte et le froid, la Lampre a contrôlé la course afin d’offrir à son capitaine une nouvelle opportunité de s’imposer et de conserver son leadership au général.

Une fois de plus Ale et Edvald Boasson Hagen sont les grands favoris, mais comme depuis le départ de ce Tour de Norvège les deux champions ont été battus !

Aujourd’hui la victoire revient au lituanien Aidis Kruopis. Le coureur de la Orica devance EBH et Jonas Ahlstrand.

Alessandro Petacchi était présent dans le final mais il doit se contenter de la 4ème place. Un classement qui ne lui offre pas de bonifications et qui lui fait perdre son maillot de leader aux dépends d’Ahlstrand, le vainqueur de la première étape.

AleJet ne perd pas tout car il conserve la tête du classement par points. Il s’élancera donc demain avec le maillot vert sur une étape qui devrait plus sourire à des coureurs comme Simone Stortoni et Marco Marzano.

1 Aidis Kruopis (Est) Green Edge 4:11:57
2 Edvald Boasson Hagen (Nor) Team Sky
3 Jonas Ahlstrand (Sue) Team Cykelcity
4 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

#2 - ALESSANDRO PETACCHI LEADER DU TOUR DE NORVEGE !!!

Est-ce un signe ? Le jour où les coureurs participants au Giro d’Italia passaient par la ville natale d’Alessandro Petacchi, La Spezia, l’homme aux 180 victoires a prit la tête du classement général du Tour de Norvège !!!

Une fois encore Alessandro est passé à quelques mètres de la victoire. Au sprint Ale s’est bien défendu mais a était battu par le néerlandais de la Garmin Raymond Kreder ! Il termine donc 2ème de cette étape.

Jonas Ahlstrand, 8ème, et Edval Boasson Hagen 4ème, ne prennent pas de bonifications, contrairement à Alessandro qui s’empare donc du maillot jaune de leader du Tour de Norvège. Il prend également la tête du classement par points !

Voila un beau cadeau pour Ale Junior qui célébrait son 4ème anniversaire il y a une semaine tout juste !

Alessandro n'avait plus été leader d'une course à étape depuis son maillot rose sur le Giro d'Italia 2009 !

GRANDE ALEEEE !!!!

La réaction de Peta sur teamlampreisd.com

" Il est dommage de perdre aujourd’hui car j’avais encore une bonne chance de gagner. J’ai bien aimé cette arrivée, j’ai anticipé le sprint (il lance à 250m de la ligne) en démarrant fort. J'ai réalisé par la suite que j'avais Kreder  dans ma roue Kreder, et j'ai été incapable de le distancer. Je remercie l'équipe pour le bon travail, j'espère que je pourrai offrir une victoire à mes coéquipiers très prochainement. Je suis content de prendre le maillot mais j’aurai préféré la victoire d’étape. "

1 Raymond Kreder (Ned) Garmin Barracuda 3:44:55
2 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
3 Tosh Van der Sande (Bel) Lotto Belisol

Classement général provisoire

1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
2 Raymond Kreder (Ned) Garmin - Barracuda 0:02
3 Jonas Ahlstrand (Swe) Team CykelCity.se

#1 - Alessandro Petacchi 2nd derrière Ahlstrand mais devant Boasson Hagen

Dans le cadre de la 1ère étape du Tour de Norvège, disputée une fois de plus sous des conditions climatiques difficiles, notre champion Ale-Jet Petacchi est passé tout près de sa première victoire de la saison. Malheureusement il doit se contenter d’une seconde place.

On savait que les favoris du jour s’appelaient Petacchi, Boasson Hagen ou Swift. Deux de ces hommes ont démontré qu’ils étaient bien en jambe (Peta et EBH), mais au sprint, c’est un certain Jonas Ahlstrand qui a créé la surprise.

Membre du Team Cykelcity, Ahlstrand est parvenu à battre Alessandro Petacchi 2nd, et Edvald Boasson Hagen 3ème.

Ahlstrand est le premier leader de ce Tour de Norvège 2012. Nouvelle chance pour Alessandro domani. Ale Partira avec le maillot de leader du classement par points.

FORZ’ALE-JETTTTT !!!!

La réaction de Peta sur teamlampreisd.com

" La dernière ligne droite était en légère montée, adaptée à mes caractéristiques. Je n'ai pas trouvé tout de suite la meilleure trajectoire, mais j'ai réussi à me jeter dans une bonne vitesse. Quand je passé Boasson Hagen je pensais que c’était bon, malheureusement il y avait Ahlstrand qui a fait un sprint incroyable. Je le félicite pour cette victoire. " Fair Play l'ancien, respect.

1 Jonas Ahlstrand (Swe) Team Cykelcity.SE 4:20:46
2 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
3 Edvald Boasson Hagen (Nor) Sky Procycling

13 mai 2012 - Rogaland GP - Alessandro Petacchi joue de malchance

Pour célébrer son accession en catégorie 1.1, le Rogaland GP s’est offert la venue de plusieurs équipes World Tour comme Lampre-ISD et Garmin.

Malgré la présence de Petacchi, le team Lampre-ISD est passé à l’offensif dès le début de la course par l’intermédiaire de son champion d’Ukraine Oleksandr Kvachuk. Olek s’est retrouvé à l’avant de la course en compagnie de 5 autres coureurs : Vegard Stake Laengen (Team Type 1), Reinis Andrijanovs (Alpha Baltic), Antonio Piedra (Caja Rural), Kristian Forbord (OneCo-Mesterhus) et August Jensen (Norvège).

L’avance maximale des 5 hommes fut de 7’30’’. Sous le froid et la pluie, Antonio Piedra lâche ses compagnons d’échappée à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée. Kvachuk tente de s’accrocher … en vain.

Pendant ce temps Alessandro Petacchi est victime d’une crevaison à un bien mauvais moment. Dans le circuit final il ne peut retrouver le peloton.

Finalement Piedra ne sera pas rejoint, il remporte en solitaire, et après avoir attaqué au 3ème kilomètre, ce Rogaland GP. Vanmarcke et Clarke complètent le podium.

Oleksandr Kvachuk est récompensé par le gain du classement par points. Massimo Graziato, 1er Lampre, est 6e.

1 Antonio Piedra (Esp) Caja Rural
2 Simon Clarke (Aus) Australie
3 Sep Vanmarcke (Bel) Garmin-Barracuda
6 Massimo Graziato (Ita) Lampre - ISD
DNF Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

30 avril 2012 - AleJet Petacchi, et maintenant place à la Norvège, l’Allemagne, la Suisse puis le Tour !

Alessandro Petacchi était de retour à la compétition la semaine passé sur le Tour de Turquie. Après un mois d’arrêt suite à des soucis de santé, le spezian a prouvé qu’il était toujours compétitif. Malgré tout le compteur victoire est toujours bloqué à zéro.

Alessandro s’est livré à une petite interview pour le site velonews.com. Au cours de celle-ci il évoque sa non-sélection pour le Giro d’Italia. Une décision qui ne le dérange pas puisqu’elle a été prise de longue date : « Le Tour de Turquie est ma première course depuis Milan-San Remo. J'ai eu quelques problèmes depuis le début de la saison. Concernant le Giro, le courir avec comme seule préparation le Tour de Turquie serait difficile, je ne suis pas assez en forme. L'équipe veut amener une équipe pour aider Michele et gagner des points, alors je peux comprendre »

« J'ai déjà manqué le Giro au cours de ma carrière, donc ce n'est pas la première fois. Après la Turquie, je vais courir en Norvège, en Allemagne et le Tour de Suisse. Cela m’aidera à être en bonne condition pour le Tour. »

Un programme bien différent de celui de l’an passé où Alessandro Petacchi était au top de sa forme sur le Giro d’Italia. « En 2011 le Giro était si difficile que je n'ai jamais pu récupérer et je n'étais pas à mon meilleur niveau durant le Tour. Cette année, je peux arriver plus frais sur le Tour avec l'espoir de gagner une étape. »

Concernant sa situation actuelle, aucune victoire, Ale admet que le poids des ans se fait sentir : « Je sais que je ne peux plus gagner 20 courses en une saison comme avant. Mais dans une bonne situation et quand je suis en excellente condition, je sais que je peux encore gagner. Je sais que je suis capable de gagner six, sept, huit courses par an. »

« Je voudrais avoir mon train. Quand j'ai deux ou trois coéquipiers qui tirent pour moi dans le sprint, je sais que je peux encore gagner. Quand je dois venir de derrière, c'est plus compliqué. Et quand c'est dangereux, je touche les freins. C'est pas la peine de risquer de tomber »

« Bien sûr, je ne suis pas aussi rapide qu’avant. Aujourd'hui, les sprints sont plus compliqués. Les organisateurs font qu'il est plus difficile pour nous les sprinters d’avoir des chances de gagner. Mark Cavendish est aujourd'hui le coureur de référence, comme je l'étais avant. Maintenant tout le monde se tourne vers lui pour contrôler la course. »

Le contrat d’Alessandro Petacchi avec la Lampre prend fin en 2012. L’italien veut glaner quelques succès avant de parler à son équipe concernant son avenir. « Je veux courir encore un an ou peut-être un an et demi. Je sais que je peux encore gagner quand je suis dans une condition parfaite. C'est frustrant de ne pas gagner autant que par le passé, mais j'aime toujours autant courir avec mon vélo ».

Comme nous l’annoncions il y a un mois Alessandro devrait participer au Rogaland GP (Norvège) le 13 mai ainsi qu’au Tour de Norvège du 16 au 20 mai. Il sera le leader de l’équipe Lampre-ISD. La startlist de l’organisation annonce que Vitaliy Buts, Massimo Graziato, Denys Kostyuk, Dmytro Krivtsov, Marco Marzano et Oleksandr Sheydyk compléteront l’effectif.

Ale participera ensuite au Tour de Bavière.

Source : velonews.com

22-29 avril 2012 - Tour de Turquie - Un podium, du mieux, mais pas de victoire

Un rendez-vous désormais habituel pour Alessandro Petacchi qui s’aligne en leader de l’équipe Lampre-ISD sur le Tour de Turquie. Contrairement à ses deux dernières participations, AleJet quitte la Turquie sans le moindre succès. Néanmoins, après un mois d’arrêt, Ale a prouvé qu’il était toujours compétitif avec un podium. TOUR DE TURQUIE 2012.

#8 - AleJet Petacchi 6ème de l'ultime étape

Un nouveau sprint pour conclure ce Tour de Turquie 2012. Une possibilité de plus pour la Lampre-ISD et Alessandro Petacchi ne pas quitter le pays les mains vides.

L’échappée du jour reprise, une partie du peloton est victime d’une chute à 3 kilomètre de la ligne d’arrivée. Dans les rues d’Istanbul, le poisson pilote de Peta, Davide Vigano, se retrouve à terre.

C’est donc sans lui qu’Alessandro doit se débrouiller. Il ne pourra rien faire face au duo Rabobank Mark Renshaw / Théo Bos, et c’est ce dernier qui s’impose devant Fenn et Van Dijk.

Alessandro Petacchi prend la 6ème place derrière deux autres italiens Guardini (4e) et Pelucchi (5e).

Sans surprise c’est le bulgare Ivailo Gabrovski qui remporte cette édition 2012 du Tour de Turquie devant Alexandr Dyachenko et Danail Andonov.

La place de premier Lampre revient à Vitaliy Buts, 29ème du classement général. AleJet est 130ème. Le spezian laisse son titre de meilleur sprinteur à Matthew Goss, Ale est 6ème de ce classement cette année.

1 Theo Bos (Ned) Rabobank Cycling Team
2 Andrew Fenn (GBr) Omega Pharma-Quickstep
3 Stefan Van Dijk (Ned) Accent Jobs - Willems Veranda's
6 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

Classement général

1 Ivaïlo Gabrovski (Bul) Konya Torku Seker Spor 28:48:10
2 Alexandr Dyachenko (Kaz) Astana Pro Team 1:33
3 Danail Andonov Petrov (Bul) Caja Rural 1:38
29 Vitaliy Buts (Ukr) Lampre - ISD 9:26
130 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 1:02:15


#7 - Fin d'étape incroyable et Alessandro Petacchi retrouve le podium !

Quel scénario de course aujourd’hui sur les routes turques qui menaient à Izmir dans le cadre de l’avant dernière étape du Tour de Turquie !

Un groupe de coureurs échappés composé de Zeits, Ignatiev, Keisse, Pichon, Gaudin, Cousin et Canecky comptait encore une minute d’avance sur le peloton à 10 kilomètres de l’arrivée.

Iljo Keisse prit l’initiative de partir en solitaire à 5 kilomètres du but. Personne ne le suit. Le belge parvient à maintenir un écart conséquent avec le paquet, environ 40 secondes. Malgré le travail des équipes de sprinteurs, dont la Lampre, le peloton n’arrive pas à revenir sur le pistard de la Quick Step.

Iljo Keisse se dirige vers la victoire mais, sous la flamme rouge et à la sortie d’un virage, Keisse se retrouve à terre. On croit alors que tout est terminé pour le belge qui doit en plus remettre sa chaîne. Keisse repart avec une avance de 10’’ sur le groupe principal !

Au même endroit le peloton est également ralentit par des chutes. La chasse à Keisse est ouverte, Alessandro Petacchi est dans une excellente position et lance son sprint à 250 mètres de la ligne.

Peta donne tout mais ne peut revenir sur Iljo Keisse qui s’impose d’une façon incroyable ! La seconde place revient à Marcel Kittel et c’est Alessandro qui complète ce très beau podium !

Un podium que le Jet n’avait plus connu depuis le 22 janvier … Autant dire que ça fait plaisir ! Alessandro aura demain une ultime chance d’ouvrir son compteur victoire.

Forz’Ale-Jet !!!!!

1 Iljo Keisse (Bel) Omega Pharma-Quick Step 2:52:38
2 Marcel Kittel (Ger) Argos-Shimano
3 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

#1 - Alessandro Petacchi 4ème de la première étape

Pour son retour à la compétition après un mois d’absence, Alessandro Petacchi recherchait surtout le rythme de la compétition sur cette première étape du Tour de Turquie. Au programme du jour ; un circuit sans difficulté de 17 kilomètres à parcourir 8 fois avec au bout un sprint massif attendu.

Le peloton n’a pas laissé passer l’occasion et n’a pas été piégé par l’échappée du jour. Alessandro Petacchi a du se débrouiller seul pour tenter de prendre la meilleur place dans le final de cette étape.

Ale-Jet s’est retrouvé aux alentours de la dixième position, ce qui lui a tout de même permis d’éviter une grosse chute à l’entrée de la flamme rouge. Alessandro s’est bien battu pour obtenir la meilleure place possible mais n’a pu faire mieux que 4ème.

La victoire étant revenue à Theo Bos qui s’est imposé devant Matt Goss et Daniele Colli.

La performance, le rythme et le sprint d’Alessandro sont assez prometteurs. Espérons que cela se confirme durant la semaine à venir !

Forz’Ale-Jet !!!!!!

1 Theo Bos (Ned) Rabobank 3:05:55
2 Matthew Goss (Aus) GreenEdge
3 Daniele Colli (Ita) Type 1
4 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

17 avril 2012 - Interview d'Alessandro Petacchi

Vous le savez Alessandro Petacchi et une partie de l’équipe Lampre-ISD était présente ce week-end à Donetsk dans le cadre de la présentation du team. Mon ami journaliste Denis Trubetskoy qui travaille pour le site http://isport.ua a eu la chance d’interviewer Ale-Jet. Voici quelques extraits ce cette interview que vous pouvez retrouver sur le site allemand http://www.radsport-news.com

Alessandro c’est la première fois que tu viens en Ukraine, Quelles impressions as-tu de ce pays ?

L'Ukraine est certainement un pays qui se développe fortement. On peut même dire qu'il y a une renaissance. Lorsque nous avons survolé le pays, nous avons remarqué de nombreuses maisons anciennes sur le bord, cependant le centre est assez moderne.

Ton ancien lanceur chez Milram était l’allemand Erik Zabel, aujourd’hui chez Lampre c’est Danilo Hondo, un autre allemand. C’est une nouvelle tradition ?

Non, c’est évidemment une coïncidence. Après le Tour du Portugal 2009 (Alessandro était chez LPR), j’ai parlé avec Danilo et nous nous sommes très bien compris. J’ai ensuite discuté avec nos dirigeants, je voulais absolument avoir Hondo à mes côtés.

Face à la jeune génération de sprinteurs, Kittel, Greipel, Degenkolb et Cavendish, la tâche devient plus rude pour des coureurs un peu plus âgés ?

Oui, c’est vraiment très difficile de gagner des sprints de nos jours. Aujourd'hui, on a besoin d’avoir des coéquipiers très solides, parce que les équipes sont incroyablement bien organisées. Les trains de Cavendish, Farrar et Greipel s’entendent très bien. Il est important d’être une position idéale dans les 200-300 derniers mètres.

Alessandro, cette année tu vas faire l’impasse sur le Giro d’Italia. Quels seront tes objectifs sur le Tour de France ? Une victoire d’étape ou viser un second maillot vert ?

Je pense que les victoires d'étapes sont la priorité absolue. Le maillot vert sera difficile à gagner parce qu'il y a beaucoup de points sur les sprints intermédiaires. C'est pourquoi je me concentre sur les étapes. Néanmoins nous verrons comment va se dérouler la course.

Dans vos carrières (question posée à Peta et Hondo), vous avez tous deux faire face à une affaire de dopage controversée. Danilo pourra participer aux prochains JO, pas vous Alessandro. Je suppose que vous êtes déçu ?

Oui je suis vraiment déçu de ne plus pouvoir participer aux Championnats du Monde ainsi qu’aux Jeux Olympique. L’année où Bettini est devenu champion Olympique je devait y participer, mais j’ai du y renoncer car je me suis cassé la clavicule. Les Jeux Olympiques sont la chose la plus importante qu’un coureur peut éprouver. Je suis donc très heureux pour Danilo qui devrait être le capitaine de l'Allemagne. Les lois ne sont malheureusement pas les mêmes pour tout le monde …

Un grand merci, pour plusieurs raison, à Denis Trubetskoy - http://isport.ua

15 avril 2012 - Fête du cyclisme en Ukraine avec les coureurs de la Lampre-ISD

C’est la grande fête du cyclisme ce week-end en Ukraine. Avant le GP de Donetsk (1.2) qui a lieu cet après-midi, le critérium s’est déroulé hier dans les rues de Donetsk avec comme têtes d’affiche Alessandro Petacchi et Danilo Hondo.

Le deux coureurs ont fait déplacé les foules et la victoire est revenue à l’ukrainien Yuri Metlushenko. La deuxième place revient à un coureur de l’équipe ISD-Lampre, Maksym Vasilyev, et la troisième pour Andriy Vasylyuk membre de l’équipe Kolss dont fait parti l’ancien coureur de la Lampre Vitaliy Kondrut. Source isport.ua

Juste après les fans ukrainiens ont assisté à la présentation des équipes Lampre-ISD et ISD-Lampre avec Alessandro Petacchi, Danilo Hondo, Oleksandr Kvachuk et Denys Kostyuk vêtis de leur costume Lardini

Voici quelques clichés issus du site teamlampreisd.com

        

14 avril 2012 - Alessandro Petacchi, Danilo Hondo : Bienvenue en Ukraine !

Alessandro Petacchi et Danilo Hondo sont arrivés hier à l’aéroport de Donetsk afin de passer le week-end en Ukraine. Nos deux sprinteurs participeront ce samedi à un critérium, le Gp de Donetsk avec le champion d’Ukraine Oleksandr Kvachuk.

Ale-Jet, Danilo, Oleksandr ainsi que les directeurs sportifs Bondariew et Lerici représenteront le team lors de la présentation des équipes Lampre-ISD et ISD-Lampre Continental devant les médias et nos sponsors ukrainiens.
 


Danilo et Alessandro au stade de Donetsk (Photo Danilo Hondo)

26 mars 2012 - Lampre-ISD sur le Tour de Norvège

Ces dernières années le mois de Mai de l’équipe Lampre-ISD s’averrait vide, puisque seul le Tour de Bavière était au programme face au Tour d’Italie.

Cette année quelques changements sont à noter. Si cette année encore nos roses seront en Allemagne du 23 au 27 mai, une délégation sera en Norvège afin de participer au Rogaland GP (désormais en 1.1) le 13 mai ainsi qu’au Tour de Norvège du 16 au 20 mai.

Alessandro Petacchi, qui fait l’impasse sur le Giro d’Italia, devrait être le leader de l’équipe Lampre-ISD sur ces courses.

17 mars 2012 - Milano-Sanremo - AleJet était trop juste

Et c’était aujourd’hui le grand jour de la 103ème édition de Milano-Sanremo, un événement très attendu par la planète cyclisme et par notre champion Alessandro Petacchi, vainqueur de la Classicissima en 2005.

Petacchi était donc au départ de la course pour la 14ème fois de sa carrière en tant que capitaine de l’équipe Lampre-ISD. Les roses avaient également l’occasion de miser sur le punch de Damiano Cunego.

De beau matin plusieurs coureurs ont tenté de prendre la poudre d'escampette. Ainsi, à l’avant de la course on retrouve Gruzdev (Astana), Suárez (Colombia), Morkv (Saxo Bank), Oroz (Euskaltel), Berdos (UtensilNord), Laengen (Team Type 1), Ji (Project 1T4I) ainsi que deux italiens Pagani (Colnago) et De Negri (Farnese Vini).

Comme tous les ans, cette échappée non dangereuse prendra une avance conséquente sur le peloton au cours des 200 premiers kilomètres de course, 14 minutes exactement.

A l’approche des 100 derniers bornes, Milano-Sanremo devient une autre course, les équipes de sprinteurs durcissent la course en vue des premières difficultés. A l’approche de Le Manie, l’avance des échappés n’était plus que de 6 minutes.

Le Manie, une difficulté que le Champion du Monde en titre Mark Cavendish n’a pu digérer. Le britannique se fait distancer, MSR terminé !

En revanche pas de soucis pour la Lampre et AleJet toujours présents dans le premier peloton.

Oleg Berdos, le dernier échappé, se fait reprendre par le premier peloton à 57 kilomètres de Sanremo, lors de la traversée de Alassio.

A l’approche des premiers Capi, le groupe Cavendish pointe à 45 secondes du peloton. Dans ce groupe, on retrouve également Daniele Righi, Davide Viagno et Grega Bole.

Ces trois roses seront malheureusement rejoints par Alessandro qui n’a pu suivre le rythme des meilleurs dans le Capo Mele … c’est également fini pour le spezian.

Damiano Cunego devient la carte maîtresse de la Lampre-ISD. Il Picolo Principe peut toujours compter sur le soutien de Davide Cimolai et Danilo Hondo.

A l’approche du final, au sommet de la Cipressa, Philippe Gilbert est victime d’une chute. Dans le Poggio di Sanremo, Vincenzo Nibali, Fabian Cancellara et Simon Gerrans parviennent à faire la différence sur ce qu’il reste du peloton.

En excellent descendeurs, les trois hommes conservent leur avance sur le groupe des sprinteurs, Fabian Cancellara est énorme en cette fin de course, il permet à ces 3 coureurs de jouer la gagne.

Une victoire qui revient à l’australien Simon Gerrans devant Fabian Cancellara et Vincenzo Nibali après sept heures d’efforts.

Peter Sagan prend la 4ème place de la plus belle course du monde qui a cette année encore prouvé tout son potentiel.

Coté rose le bilan final est ... néant. Damiano Cunego termine 43ème à 20''. L'ancien Danilo Hondo et le jeune Davide Cimolai peuvent être fiers de leur travail, et en plus ils terminent la cours, Cimo en 59e position et Dany à la 58e place. Alessandro Petacchi n'a pas vu l'arrivée.

1 Simon Gerrans (Aus) Greenedge 6:59:24
2 Fabian Cancellara (Sui) Radioshack
3 Vincenzo Nibali (Ita) Liquigas-Cannondale
43 Damiano Cunego (Ita) Lampre - ISD 0:20
Dnf Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

7-13 mars 2012 - Tirreno-Adriatico - Quand ça ne veut pas ....

Tirreno-Adriatico, la préparation habituelle d’Alessandro Petacchi pour Milano-Sanremo. Avec seulement 1 jour de course depuis la fin du Tour Down Under au mois de janvier, Alessandro n’arrivait pas à 100 % de ses moyens. TIRRENO-ADRIATICO 2012.

#5 - Vincenzo Nibali s'impose, Michele Scarponi 5ème, Alessandro Petacchi abandonne

Le Prati di Tivo était au programme du final de cette 5ème étape de la Tirreno-Adriatico. En difficulté hier, Michele Scarponi espérait retrouver des sensations au cours de cette manche.

Le leader de la Lampre-ISD fut bien seul dans le final, son coéquipier Przemyslaw Niemiec n’ayant pas réussi à l’accompagner. Dans le Prati di Tivo Michele Scarponi ne semble pas en grande forme, il manque même de décrocher du groupe de tête de 7 kilomètres de l’arrivée.

Néanmoins Michele se refait une petite santé et parvient à recoller au groupe principal. En revanche il ne peut rien face à l’accélération victorieuse de Vincenzo Nibali.

Le coureur de l’équipe Liquigas s’impose en solitaire avec 15 secondes d’avance sur Roman Kreuziger et Chris Horner.

Michele Scarponi s’en sort très bien avec la 5ème place, + 18’’. Un résultat qui lui permet de prendre la 5ème place du classement général à 47’’ de Chris Horner.

La mauvaise nouvelle provient d’Alessandro Petacchi qui a du mettre pied à terre. Aie aie aie …

1 Vincenzo Nibali (Ita) Liquigas - Cannondale
2 Roman Kreuziger (Cze) Astana 0:15
3 Chris Horner (Usa) Radioshack
5 Michele Scarponi (Ita) Lampre - ISD 0:18
Dnf Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

#3 - Le sprint pour Edvald Boasson Hagen, nouvelle journée difficile pour Alessandro Petacchi

Seconde chance pour Alessandro Petacchi et les sprinteurs, et second échec pour le vétéran spezian qui a encore semblé être en difficulté.

J’ai bien peur que le poids de l’âge commence à se faire sentir pour Alessandro qui n’a pu se meler à la bataille du sprint aujourd’hui à Terni. Pourtant l’équipe Lampre-ISD a bien travaillé en fin d’étape, Danilo Hondo protégeant Peta dans le final.

La victoire est revenue au norvégien Edvald Boasson Hagen devant Andre Greipel et Tyler Farrar.

Alessandro Petacchi termine 32ème. La situation est délicate pour l’italien mais n’oublions pas non plus qu’il n’a pas couru en compétition depuis 1 mois et qu’il a avoué hier souffrir de problèmes gastriques. Espérons retrouver le vrai Ale-Jet d’ici peu.

Demain place aux choses sérieuses pour les grimpeurs avec la désormais mythique cote de Chieti que Michele Scarponi affectionne tant !!
 
1 Edvald Boasson Hagen (Nor) Sky Procycling 4:45:31
2 André Greipel (Ger) Lotto Belisol Team
3 Peter Sagan (Svk) Liquigas-Cannondale
21 Michele Scarponi (Ita) Lampre - ISD 0:00:03
32 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

#2 - Victoire au sprint de Mark Cavendish, Ale-Jet Petacchi pas dans le coup

Pour sa rentrée, après plus qu’un mois sans compétition, Alessandro Petacchi n’a pas du tout était à la hauteur lors de la première étape en ligne de la Tirreno-Adriatico.

Comme prévu c’est au sprint que s’est conclue la manche, le peloton ayant reprit les deux échappés du jour Diego Caccia et Stefano Pirazzi.

Et le plus fort dans cet exercice porte le maillot de Champion du Monde, il s’appelle Mark Cavendish ! Le coureur de l’équipe Sky s’impose devant Oscar Freire et Tyler Farrar. Alessandro Petacchi n’était pas présent dans cet emballage final. Incapable de suivre le rythme, Ale a déclaré avoir vécu une « journée sans » victime au cours de l’étape de problèmes gastriques. Le Jet espère « retrouver la forme dans les prochains jours ». Nous aussi !

Michele Scarponi n’a pas vécu une étape calme, la faute à une chute dans les 3 derniers kilomètres. Si Michele n’est pas tombé, l’italien s’est blessé à la main après un choc avec un vélo. Néanmoins d’après les informations du site teamalampreisd.com, cette blessure ne semble pas importante.
 
1 Mark Cavendish (GBr) Sky Procycling 6:32:32
2 Oscar Freire Gomez (Spa) Katusha Team
3 Tyler Farrar (USA) Garmin – Barracuda
35 Davide Vigano (Ita) Lampre - ISD
143 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

4 février 2012 - GP Costa degli Etruschi : Alessandro Petacchi 17e de la course

La totalité de l’équipement hivernal était de sorti ce matin pour les coureurs au départ du Gran Premio Costa degli Etruschi ce matin à San Vincenzo.

Le neige, les températures négatives et le verglas ont rendu la tâche difficile aux organisateurs de la course qui ont du raccourcir le parcours de 25 kilomètres. Une pensée pour certains athlètes qui étaient en Australie il y a encore deux semaines sous des températures avoisinants les 40° … !

Toujours est-il que le Grand Prix a bien eu lieu avec à son bord l’un des favoris Alessandro Petacchi en quête de sa 7ème victoire à Donoratico.

Pour se réchauffer, trois coureurs ont décidé de passer à l’attaque : Davide Ricci Bitti de l’équipe Farnese Vini, Alessandro De Marchi (Androni) et Federico Rocchetti, membre du team Utensilnord – Named.

L’avance maximale des trois hommes sur le peloton sera de 11 minutes avant l’arrivée des principales équipes de sprinteurs (Lampre, Liquigas, Colnago) en tête de peloton.

En arrivant sur le circuit final de Donoratico, les coureurs retrouvent un temps un peu plus "clément" malgré le fort vent. L’avance des trois hommes ne cesse de se réduire au fil des tours pour ne compter plus qu’un avantage de 1’10’’ à 15 kilomètres de la ligne d’arrivée.

Les sprinteurs ne veulent pas laisser leur chance. Lampre, Liquigas et AG2R font le forcing pour revenir sur la tête de course, cela sera chose fait à 6 km du final.

Le sprint est disputé et remporté par Elia Viviani qui conserve son titre. Il s’impose devant Sacha Modolo et Filippo Baggio.

Grosse déception pour la Lampre et Petacchi qui ne termine que 17e …

Sur teamlampreisd.com Peta, déçu, s’explique sur son non-sprint : «  L'équipe a fait un très beau travail. Malheureusement, je n’ai pas réussi à mettre en route mon sprint, comme si le moteur n'avait pas démarré à 250 mètres de l'arrivée. Le froid a certainement eu un impact sur ce manque de bon coup de pédale »

1 Elia Viviani (Ita) Liquigas - Cannondale
2 Sacha Modolo (Ita) Colnago-CSF
3 Filippo Baggio (Ita) Utensilnord-Named
17 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

Source live : spaziociclismo.it

3 février 2012 - GP Costa degli Etruschi : Ale-Jet à Donoratico, faire perdurer la tradition !

Le GP Costa degli Etruschi est une course que l’on suit avec beaucoup de passion depuis que ce site (ainsi que ses dérivés) existe. Et pour cause ! Cette épreuve ouvre traditionnellement la saison italienne et notre champion Alessandro Petacchi y a brillé en remportant 6 éditions consécutives de 2005 à 2010 !

Cette année Ale est retour sur cette course qu’il affectionne tant, il tentera de décrocher un 7ème succès sur une course d’un jour, ce qui extrêmement rare. Il faut s’appeler Eddy Merckx pour remporter 7 Milan-Sanremo ! En Italie, Gibi Baronchelli avait glané 6 victoires consécutives sur le Tour des Apennins de 77 à 82.

Autant dire que le défi est sympathique et Alessandro motivé, comme il l’explique sur teamlampreisd.com : « Le GP Costa degli Etruschi est une course particulière pour moi et je suis prêt à continuer cette tradition victorieuse. Malgré tout le froid sera une difficulté supplémentaire cette année. Je vais avoir une bonne équipe pour me soutenir, la plupart de mes coéquipiers étaient également en Australie. D’autres ouvriront leur saison : Righi, Bono, Buts, Mori et le héros local Diego Ulissi. Il serait agréable d’ouvrir le compteur victoire ici, mais dans le même temps je dois être très prudent vis-à-vis du froid pour ne pas m’exposer à des problèmes de santé pouvant affecter la première partie de saison ».

Alessandro pourra compter sur son célèbre train rose composé de Davide Cimolai, Massimo Graziato, Danilo Hondo et Davide Viganò.

Forz’Ale-Jet !!!!

15-22 janvier 2012 - Tour Down Under - Un début de saison convaincant !

AleJet débutait sa saison mi-janvier en Australie, une première. L’occasion pour le spezian de roder son nouveau train. Au terme de la semaine de course, Alessandro Petacchi n’a pu goûter à la victoire, mais ses deux podiums acquis face à un Andre Greipel très costaud, sont prometteurs pour la suite de la saison. TOUR DOWN UNDER 2012.

#6 - Alessandro Petacchi 3ème de l'ultime étape

Ultime étape du Tour Down Under ce dimanche et donc ultime chance pour Alessandro Petacchi de débloquer le compteur, d’autant que le tracé de la course ne pouvait qu’offrir un sprint massif.

Les roses de la Lampre étaient très motivés aujourd’hui, ils ont été présents dans le premier quart du peloton tout au long des 90 kilomètres afin de contrecarrer toute offensive dangereuse.

Le sprint massif s’offre comme prévu aux sprinteurs, et malheureusement le suspens n’a pas duré longtemps puisque c’est une fois de plus l’allemand Andre Greipel qui s’est imposé.

AleJet s’est bien défendu en prenant la 3ème place.

Après 18 jours passés en Australie, le Tour Down Under s’achève pour l’équipe Lampre-ISD. Cette course aura permis aux nouveaux coureurs de s’intégrer au mieux au team rose. Evidemment on aurait préféré une petite victoire d’étape mais ce n’est pas le cas.

Malgré ses 38 ans Alessandro a démontré qu’il était toujours présent bien qu’il risque de récolter encore pas mal de places d’honneur cette année ... Espérons qu’il mette fin à cette série dans 2 semaines sur son habituelle course de rentrée à Donoratico.

Simon Gerrans remporte ce Tour Down Under 2012 devant un revenant Alejandro Valverde et Tiago Machado. Matthew Lloyd termine 35ème du classement général.

Grâce à ses deux podiums Petacchi permet à son équipe d’empocher ses 6 premiers points World Tour.

Prochaine course : Le GP Costa degli Etruschi, le 4 février.
 
1 Andre Greipel (All) Lotto Belisol 1:56:48
2 Mark Renshaw (Aus) Rabobank
3 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

Classement général

1 Simon Gerrans (Aus) Greenedge 20:46:18
2 Alejandro Valverde (Esp) Movistar
3 Tiago Machado (Por) Radishack 0:08
35 Matthew Lloyd (Aus) Lampre - ISD 3:50
107 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 36:52

#1 - Alessandro Petacchi 2nd, un résultat prometteur !!!

Une étape sans grande difficulté, longue de 149 kilomètres. Tel était le menu offert par les organisateurs du Tour Down Under pour l’ouverture de la saison cycliste World Tour.

Comme de coutume ils étaient nombreux à vouloir prendre la première échappée de la saison. Quatre coureurs y sont parvenus : Rohan Dennis (Team UniSA-Australia), Marcello Pavarin (Vacansoleil), Martin Kohler (BMC Racing Team) et Eduard Vorganov (Katusha).

Leur objectif n’était pas de montrer leur nouveau maillot respectif, mais bel est bien de contrer les plans des équipes de sprinteurs. Avec 8’30’’ d’avance à 60 kilomètres les fuyards étaient en passe de réussir leur coup.

Mais sous le soleil Australien, leur avance a fondu rapidement pour ne compter plus que 4 minutes à 40 km de Clare. L’épuisement est l’une des principales causes de cet effondrement, il fait plus de 35° sur la course …

A domicile, Greenedge est l’équipe la plus active en tête de peloton, elle permet à celui-ci de revenir sur le dernier coureur échappé Rohan Dennis à 7 km du but.

Le sprint est inévitable, le train rose se met en place afin de lancer au mieux Alessandro Petacchi mais une chute sous la banderole du dernier kilomètre désorganise la tête de course.

Fort heureusement Alessandro n’est pas touché et peut défendre ses chances. Les deux grands favoris de cette étape, Ale et Andre Greipel se battent pour la première victoire de la saison et sur la ligne … gros suspense !

C’est la photo-finish qui décide du nom du vainqueur, en l’occurrence Andre Greipel !!!!

Mais qu’importe, cette seconde place d’Alessandro est remplie d’espoir et de promesses !! Ale-Jet partira demain avec une ambition maximale et tentera de s’imposer sur un profil qui semble à sa portée.

Et à tous les Gus qui disaient que l’italien était fini : BigUp !!!!!!

Forz’Ale-Jet !!!!!!!!!
1 Andre Greipel (Ger) Lotto Belisol
2 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-ISD
3 Yauheni Hutarovich (Bie) Fdjeux
 
Down Under Classic - Ale-Jet Petacchi 10e

Une petite course d’une heure, sous des températures avoisinants les 30°, pas mal pour débuter une saison de cyclisme ! Ce matin, heure européenne, avait lieu la Classic Down Under, une compétition ne faisant pas partie du calendrier UCI.

Sur un tracé tout plat, les sprinteurs avaient l’occasion de régler leur train et de retrouver les sensations du sprint.

Alessandro Petacchi et ses coéquipiers ont été en vue mais se sont fait piégés durant l’avant dernier tour. Néanmoins, accompagné de Danilo Hondo, l’italien a tout donné pour espérer revenir sur les premières places.

Ale-Jet termine 10e de ce critérium remporté par André Greipel, devant Edvald Boasson Hagen et Heinrich Haussler.

Mardi matin, place au véritable Tour Down Under avec la première étape longue de 149 kilomètres, arrivée prévue vers 5h20 du mat’.

« Nous avons considéré cette course uniquement comme un critérium, l’important était de trouver des automatismes avec mes coéquipiers » a expliqué Alessandro sur le site teamlampre.it – « Dans le final nous avons essayé de rester en tête de course, mais j’ai préféré ne pas prendre de risques. Le résultats est anecdotique, la phase la plus importante débute mardi »

Forz’Ale-Jet !!!!!
1 André Greipel (All) Lotto-Belisol 1:03:18
2 Edvald Boasson Hagen (Nor) Sky
3 Heinrich Haussler (Aus) Garmin-Barracuda
10  Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-ISD

03 janvier 2012 - Peta-News - Joyeux Anniversaire Alessandro !!

38 !!! C’est le 3 janvier 1974 que Gaudilla Petacchi a donné naissance à un futur grand champion, Alessandro.

38 ans plus tard, le bonhomme est toujours sur le vélo, prêt comme un gamin à entamer sa 17ème saison professionnelle. Et pour Alessandro Petacchi, pas de routine, il participera pour la première fois de sa carrière au Tour Down Under qui débute dans 15 jours !

D’ailleurs, c’est demain, 4 janvier, qu’Ale et toute l’équipe s’envoleront pour l’Australie. Tient, demain, c’est également l’anniversaire de … Danilo Hondo !

Auguri grande Alessandro !!!!!!

Quelques vidéos :
 
600 mètres de sprint pour une victoire magnifique à Riese Pio X sur le Giro d'Italia 2007
 


Ale-Jet remporte la plus belle victoire de sa carrière, Milano-Sanremo 2005, devant Danilo Hondo



Malgré ses 37 ans, Alessandro reste la bête noire de Mark Cavendish, Giro d'Italia 2011


20 décembre 2011 - Peta-News 2012 - Le calendrier de course d'Alessandro Petacchi

Notre champion Ale-Jet Petacchi a donné une petite interview à la Gazzetta dello Sport de ce mardi. Dans celle-ci il parle notamment de son programme de début de saison. Analysons tout cela !

On le sait depuis maintenant quelques semaines, Alessandro Petacchi s’envolera juste après son anniversaire (qui est le 3 janvier) pour l’Australie afin de participer, pour la première fois de sa carrière, au Tour Down Under. Avec lui, un train qui aura pour but de se roder composé de Danilo Hondo (4 janvier !), Grega Bole, Davide Cimolai, Massimo Graziato, Davide Viganò et le puncheur Matthew Lloyd.

« Je n'ai jamais couru si tôt » a déclaré Alessandro à la Gazzetta. « Nous partons le 4 Janvier, donc 10 jours avant le début de la course. Je vais arriver sur le Down Under préparé. »

Peta retrouvera par la suite une course pour laquelle il a beaucoup d’affection (et nous aussi) : Il Gran Premio Costa degli Etruschi (4 février) ! Et pour cause, le ligurien y a remporté 7 succès consécutifs de 2005 à 2010. En 2011, privilégiant le Tour of Qatar, Petacchi n’y été pas présent. (Il était de toute manière forfait).

On retrouvera ensuite Alessandro sur le Tour de Sardaigne (21-25 février). Là aussi Ale est un habitué des lieux. On se souvient notamment de sa grosse chute le 26 février 2010 lors de l’avant dernière étape remportée par Dany Hondo.

On continue dans le grand classique avec le premier grand moment de la saison avec l’enchaînement Tirreno-Adriatico (7-13 mars) et Milano-Sanremo (17 mars), l’un de ses grands objectifs.

La suite est beaucoup plus floue. En fait tout dépend de Michele Scarponi. Si ce dernier est présent sur le Giro d’Italia, il en sera le grand favori, et la Lampre construite autour de lui. Petacchi semble être d’accord pour faire l’impasse sur la corsa rosa.

Pour cela il envisage de participer à certaines classiques dont le Tour des Flandres. La décision sera prise après Sanremo.

S’il ne participe pas au Giro, l’homme aux 180 victoires pourrait s’aligner sur le Tour de Belgique, puis passer par le Tour de Suisse afin de préparer son second grand objectif le Tour de France. « Le but est de récupérer le maillot vert »

Vous l’aurez compris, le « vieux » est motivé comme jamais et tient à prouver qu’il peut encore « battre les plus jeunes que [lui] Cavendish, Farrar et autre Boasson Hagen ».

Le rendez-vous est pris, dès le 15 janvier 2012 pour la Down Under classic.

Forz’Ale-Jet !!!!!!

Sources : La Gazzetta dello Sport reprise par Biciclismo.com et Cyclingnews.com

>> Le calendrier 2012 d'Alessandro Petacchi

05 novembre 2011 - Peta-News - Interview d'Alessandro Petacchi par Eurosport Roumanie - "Remporter Milan-Sanremo sera un objectif principal"

Cette semaine Alessandro Petacchi a donné une nouvelle interview. Mais cette fois ci, c’est du coté des médias roumains qui a fallu fouiner ! En effet, c’est pour Eurosport Roumanie qu’AleJet s’est livré à un entretien assez complémentaire à celui de la Gazzetta dello Sport.

Alessandro, êtes vous satisfait de votre saison ?

Pas totalement. Elle avait plutôt bien commencée avec une belle victoire acquise sur le Giro d'Italia, mais je n’ai pu pas continuer au même niveau lors de la seconde moitié de l'année.

La fatigue accumulée sur le Giro a-t-elle été l'une des causes ?

Je ne pense pas, parce que j'ai quitté la course avant les étapes de haute montagne et par conséquent j’ai évité de trop forcer sur mon corps. Vous avez vu comment les grimpeurs ont souffert durant le reste de la saison, après ces jours difficiles. Je pense que ma baisse de forme est détenue par plusieurs facteurs.

Que pensez-vous de la décision prise par la Fédération italienne de cyclisme, qui est d'exclure les coureurs sanctionnés pour dopage afin qu’ils ne puissent plus représenter leur pays lors des compétitions majeures ?

Cela me déplaît, bien évidemment. C’est une sanction sévère et qui n’a rien d’officielle, il ne me semble pas juste d'être banni de l'équipe nationale.

Est-il vrai que vous avez pensé à représenter un autre pays aux Championnats du monde de Copenhague ?

En effet, il ya eu des discussions, mais il n'y avait rien de concret. Dommage car le parcours de Copenhague était parfait pour les sprinteurs. Mais mon rêve était de gagner le maillot arc-en-ciel pour l'Italie.

Que pensez-vous du parcours du prochain Tour d’Italie ?

La première chose que j'ai remarqué c’est que les sprinters auront leur chance lors de la dernière semaine. Cette saison, après Ravenne, il n'y avait plus d'étapes pour les sprinters et tous ont abandonné. Cela me satisfait.

Dans ces conditions, vous vous battrez pour le maillot rouge ou tout simplement pour des victoires d'étape ?

La victoire d’étape sera l’objectif principal. Après le maillot rouge peut venir comme une conséquence.

Avez-vous déjà planifié votre programme de course pour la saison 2012 ?

La semaine dernière nous avons commencé à en parler avec mes directeurs sportifs, mais pour l’instant il y a rien de défini. Dans les prochaines semaines on y verra un peu plus clair. Toutefois, Milan-San Remo est un objectif prioritaire pour moi l'année prochaine. Il reste à voir si je ferai le Tour de France, tout dépendra de ce que l’on décide avec l'équipe.

Parmi les jeunes sprinters, lequel vous a le plus impressionné cette saison?

Évidemment, Andrea Guardini, qui a montré qu’il était très rapide. Toutefois il va devoir travailler dur pour avoir une plus grande résistance sur la durée et grimper plus. Si je devais nommer un autre sprinteur que j'aime, ça serait Sacha Modolo. Dans l'avenir, j’aimerai bien aider les jeunes sprinteurs pour améliorer et développer leurs compétences.

J'ai lu que vous alliez continuer pendant encore deux ans.

Oui, j’aime le cyclisme, c’est une passion et je veux continuer dans le peloton aussi longtemps que mon corps le permet. J'espère que l’aventure continuera avec mon employeur actuel, la Lampre, tout y est parfait. Et je veux donner aux fans une raison de plus de se réjouir au cours des deux prochaines saisons.

Source : Traduit de l'interview donnée à Eurosport Roumanie, réalisée par Alex Hovco

30 octobre 2011 - Peta-News - Interview d'Alessandro Petacchi par la Gazzetta - "Encore deux saisons"

Belle surprise dans la Gazzetta dello Sport de ce Dimanche, une interview de notre champion Alessandro Petacchi ! Souriant, entre deux séances de tests au centre Mapei, devant une Pizza, une bière et un café, Ale revient sur sa difficile saison 2011 tout en pensant à l’avenir, 2012 …

Quand on lui parle de 2011, Alejet dresse un constat décevant. « Je ne suis pas très content. Je suis arrivé trop souvent sur le podium (6 fois second et 7 fois troisième). Cela n’a pas été facile puisque j’ai toujours eu l’habitude de gagner.»

Concernant 2012, « La Lampre m'a demandé de commencer en janvier au Down Under, en Australie… je ne se pas encore. Nous verrons, mais je pourrais y être. Entre temps après le stage collectif de Boario (du 4 au 7 décembre) je partirai pour deux semaines d'entraînement à Majorque. On a tout organisé avec Hondo et j’espère que d’autres partenaires viendront. Je passerai d’abord chez le chirurgien afin me faire enlever une verrue à la main droite. »

Au sujet des objectifs pour 2012, Ale reste ordinaire même si des nouveautés apparaissent. Le spezian est également conscient de la nouvelle règle des points UCI. « Retrouver les bonnes habitudes, gagner le plus possible. Dans le cyclisme actuel, seuls les points comptent … et si je veux continuer encore quelques années, même au prix de longs et pénibles voyages, je le ferai. Je vais devoir bien étudier le calendrier et voir où je peux recueillir le plus de points possible. Seront à mon programme San Remo, Gand et le Tour des Flandres. Puis il y aura le Giro et le Tour, mais je devrai faire des choix. Si vous gagnez une course « plus petite » mais qui rapporte plus de points qu’une étape dans le Giro je pourrai la faire »

Depuis son arrivée à la Lampre (et surtout en 2011), Petacchi était privé d’un bon train. Un cas qui pourrait être résolu en 2012 ! « Davide Vigano, je le voulais, c’est un jeune coureur, mais il a déjà de l’expérience. De plus j’aurai Davide Cimolai et peut-être Alberto Ongarato qui pourrait prendre la direction du train (ndlr : Peta et Onga ont couru ensemble durant de longues années à la Fassa Bortolo, Milram et LPR). Sans oublier Danilo Hondo qui très fort, le meilleur dans son rôle, mais seul il ne peut pas tout faire. De plus nous aurons Stefano Zanini qui arrive et qui pourra nous conseiller  »

Le 3 Janvier Alessandro aura 38 ans, le journaliste lui demande ce qui lui donne l’envie de continuer « Parfois je me le demande. Je pense que c’est la passion. On ne peut pratiquer ce sport qu’avec un sérieux total à 110%. »

Alessandro Petacchi semble près pour 2012 et c’est tant mieux, cela ne sera pas sa dernière saison ! « Encore au moins 2 saisons ». Que du bonheur !

Source : La Gazzetta dello Sport du 30 octobre 2011 - Interview de Claudio Ghisalberti
 

 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement