Chargement... Merci de patienter quelques secondes...
   >> Peta-News 2011          >> Biographie 2011          >> Calendrier 2011          >> Résutats 2011


  
   Les podiums de Petacchi    Nombre de jours de course     Nombre km parcourus

03                                          
    06          07             83            13272   


Dernière mise à jours des stats : 28/10/2011                            source : cqranking.com
20 décembre 2011 - Peta-News 2012 - Le calendrier de course d'Alessandro Petacchi

Notre champion Ale-Jet Petacchi a donné une petite interview à la Gazzetta dello Sport de ce mardi. Dans celle-ci il parle notamment de son programme de début de saison. Analysons tout cela !

On le sait depuis maintenant quelques semaines, Alessandro Petacchi s’envolera juste après son anniversaire (qui est le 3 janvier) pour l’Australie afin de participer, pour la première fois de sa carrière, au Tour Down Under. Avec lui, un train qui aura pour but de se roder composé de Danilo Hondo (4 janvier !), Grega Bole, Davide Cimolai, Massimo Graziato, Davide Viganò et le puncheur Matthew Lloyd.

« Je n'ai jamais couru si tôt » a déclaré Alessandro à la Gazzetta. « Nous partons le 4 Janvier, donc 10 jours avant le début de la course. Je vais arriver sur le Down Under préparé. »

Peta retrouvera par la suite une course pour laquelle il a beaucoup d’affection (et nous aussi) : Il Gran Premio Costa degli Etruschi (4 février) ! Et pour cause, le ligurien y a remporté 7 succès consécutifs de 2005 à 2010. En 2011, privilégiant le Tour of Qatar, Petacchi n’y été pas présent. (Il était de toute manière forfait).

On retrouvera ensuite Alessandro sur le Tour de Sardaigne (21-25 février). Là aussi Ale est un habitué des lieux. On se souvient notamment de sa grosse chute le 26 février 2010 lors de l’avant dernière étape remportée par Dany Hondo.

On continue dans le grand classique avec le premier grand moment de la saison avec l’enchaînement Tirreno-Adriatico (7-13 mars) et Milano-Sanremo (17 mars), l’un de ses grands objectifs.

La suite est beaucoup plus floue. En fait tout dépend de Michele Scarponi. Si ce dernier est présent sur le Giro d’Italia, il en sera le grand favori, et la Lampre construite autour de lui. Petacchi semble être d’accord pour faire l’impasse sur la corsa rosa.

Pour cela il envisage de participer à certaines classiques dont le Tour des Flandres. La décision sera prise après Sanremo.

S’il ne participe pas au Giro, l’homme aux 180 victoires pourrait s’aligner sur le Tour de Belgique, puis passer par le Tour de Suisse afin de préparer son second grand objectif le Tour de France. « Le but est de récupérer le maillot vert »

Vous l’aurez compris, le « vieux » est motivé comme jamais et tient à prouver qu’il peut encore « battre les plus jeunes que [lui] Cavendish, Farrar et autre Boasson Hagen ».

Le rendez-vous est pris, dès le 15 janvier 2012 pour la Down Under classic.

Forz’Ale-Jet !!!!!!

Sources : La Gazzetta dello Sport reprise par Biciclismo.com et Cyclingnews.com

>> Le calendrier 2012 d'Alessandro Petacchi

05 novembre 2011 - Peta-News - Interview d'Alessandro Petacchi par Eurosport Roumanie - "Remporter Milan-Sanremo sera un objectif principal"

Cette semaine Alessandro Petacchi a donné une nouvelle interview. Mais cette fois ci, c’est du coté des médias roumains qui a fallu fouiner ! En effet, c’est pour Eurosport Roumanie qu’AleJet s’est livré à un entretien assez complémentaire à celui de la Gazzetta dello Sport.

Alessandro, êtes vous satisfait de votre saison ?

Pas totalement. Elle avait plutôt bien commencée avec une belle victoire acquise sur le Giro d'Italia, mais je n’ai pu pas continuer au même niveau lors de la seconde moitié de l'année.

La fatigue accumulée sur le Giro a-t-elle été l'une des causes ?

Je ne pense pas, parce que j'ai quitté la course avant les étapes de haute montagne et par conséquent j’ai évité de trop forcer sur mon corps. Vous avez vu comment les grimpeurs ont souffert durant le reste de la saison, après ces jours difficiles. Je pense que ma baisse de forme est détenue par plusieurs facteurs.

Que pensez-vous de la décision prise par la Fédération italienne de cyclisme, qui est d'exclure les coureurs sanctionnés pour dopage afin qu’ils ne puissent plus représenter leur pays lors des compétitions majeures ?

Cela me déplaît, bien évidemment. C’est une sanction sévère et qui n’a rien d’officielle, il ne me semble pas juste d'être banni de l'équipe nationale.

Est-il vrai que vous avez pensé à représenter un autre pays aux Championnats du monde de Copenhague ?

En effet, il ya eu des discussions, mais il n'y avait rien de concret. Dommage car le parcours de Copenhague était parfait pour les sprinteurs. Mais mon rêve était de gagner le maillot arc-en-ciel pour l'Italie.

Que pensez-vous du parcours du prochain Tour d’Italie ?

La première chose que j'ai remarqué c’est que les sprinters auront leur chance lors de la dernière semaine. Cette saison, après Ravenne, il n'y avait plus d'étapes pour les sprinters et tous ont abandonné. Cela me satisfait.

Dans ces conditions, vous vous battrez pour le maillot rouge ou tout simplement pour des victoires d'étape ?

La victoire d’étape sera l’objectif principal. Après le maillot rouge peut venir comme une conséquence.

Avez-vous déjà planifié votre programme de course pour la saison 2012 ?

La semaine dernière nous avons commencé à en parler avec mes directeurs sportifs, mais pour l’instant il y a rien de défini. Dans les prochaines semaines on y verra un peu plus clair. Toutefois, Milan-San Remo est un objectif prioritaire pour moi l'année prochaine. Il reste à voir si je ferai le Tour de France, tout dépendra de ce que l’on décide avec l'équipe.

Parmi les jeunes sprinters, lequel vous a le plus impressionné cette saison?

Évidemment, Andrea Guardini, qui a montré qu’il était très rapide. Toutefois il va devoir travailler dur pour avoir une plus grande résistance sur la durée et grimper plus. Si je devais nommer un autre sprinteur que j'aime, ça serait Sacha Modolo. Dans l'avenir, j’aimerai bien aider les jeunes sprinteurs pour améliorer et développer leurs compétences.

J'ai lu que vous alliez continuer pendant encore deux ans.

Oui, j’aime le cyclisme, c’est une passion et je veux continuer dans le peloton aussi longtemps que mon corps le permet. J'espère que l’aventure continuera avec mon employeur actuel, la Lampre, tout y est parfait. Et je veux donner aux fans une raison de plus de se réjouir au cours des deux prochaines saisons.

Source : Traduit de l'interview donnée à Eurosport Roumanie, réalisée par Alex Hovco

30 octobre 2011 - Peta-News - Interview d'Alessandro Petacchi par la Gazzetta - "Encore deux saisons"

Belle surprise dans la Gazzetta dello Sport de ce Dimanche, une interview de notre champion Alessandro Petacchi ! Souriant, entre deux séances de tests au centre Mapei, devant une Pizza, une bière et un café, Ale revient sur sa difficile saison 2011 tout en pensant à l’avenir, 2012 …

Quand on lui parle de 2011, Alejet dresse un constat décevant. « Je ne suis pas très content. Je suis arrivé trop souvent sur le podium (6 fois second et 7 fois troisième). Cela n’a pas été facile puisque j’ai toujours eu l’habitude de gagner.»

Concernant 2012, « La Lampre m'a demandé de commencer en janvier au Down Under, en Australie… je ne se pas encore. Nous verrons, mais je pourrais y être. Entre temps après le stage collectif de Boario (du 4 au 7 décembre) je partirai pour deux semaines d'entraînement à Majorque. On a tout organisé avec Hondo et j’espère que d’autres partenaires viendront. Je passerai d’abord chez le chirurgien afin me faire enlever une verrue à la main droite. »

Au sujet des objectifs pour 2012, Ale reste ordinaire même si des nouveautés apparaissent. Le spezian est également conscient de la nouvelle règle des points UCI. « Retrouver les bonnes habitudes, gagner le plus possible. Dans le cyclisme actuel, seuls les points comptent … et si je veux continuer encore quelques années, même au prix de longs et pénibles voyages, je le ferai. Je vais devoir bien étudier le calendrier et voir où je peux recueillir le plus de points possible. Seront à mon programme San Remo, Gand et le Tour des Flandres. Puis il y aura le Giro et le Tour, mais je devrai faire des choix. Si vous gagnez une course « plus petite » mais qui rapporte plus de points qu’une étape dans le Giro je pourrai la faire »

Depuis son arrivée à la Lampre (et surtout en 2011), Petacchi était privé d’un bon train. Un cas qui pourrait être résolu en 2012 ! « Davide Vigano, je le voulais, c’est un jeune coureur, mais il a déjà de l’expérience. De plus j’aurai Davide Cimolai et peut-être Alberto Ongarato qui pourrait prendre la direction du train (ndlr : Peta et Onga ont couru ensemble durant de longues années à la Fassa Bortolo, Milram et LPR). Sans oublier Danilo Hondo qui très fort, le meilleur dans son rôle, mais seul il ne peut pas tout faire. De plus nous aurons Stefano Zanini qui arrive et qui pourra nous conseiller  »

Le 3 Janvier Alessandro aura 38 ans, le journaliste lui demande ce qui lui donne l’envie de continuer « Parfois je me le demande. Je pense que c’est la passion. On ne peut pratiquer ce sport qu’avec un sérieux total à 110%. »

Alessandro Petacchi semble près pour 2012 et c’est tant mieux, cela ne sera pas sa dernière saison ! « Encore au moins 2 saisons ». Que du bonheur !

Source : La Gazzetta dello Sport du 30 octobre 2011 - Interview de Claudio Ghisalberti
 

 
23 octobre 2011 - Peta-News - Ale-Jet se fait plaisir en Espagne

Comme en 2010, Alessandro Petacchi a participé ce samedi au Critérium de Alcobendas en Espagne

Et comme en 2010, notre Ale-Jet national a "du se contenter" d'une seconde place ! La victoire est revenue au local Juan José Cobo, vainqueur de la dernière Vuelta.

D'après Biciclismo ce critérium était divisé en 3 courses : Une course par équipes remportée par celle d'Alessandro Petacchi devant celle de Cobo. L'élimination remportée par Peter Sagan devant Alessandro et Juan José. Et enfin une course en ligne glanée par l'espagnol.

Le peloton est arrivé juste derrière et celui-ci a été réglé par notre Peta et le génial Super-Sagan, qui, comme le montre la photo, a réussi à faire décrocher un sourire à Ale !!
 
1 Juan José Cobo (Esp) Geox
2 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
3 Peter Sagan (Svk) Liquigas - Cannondale
 
13 octobre 2011 - Gran Piemonte - Alessandro abandonne sur sa dernière course de la saison

Comme on pouvait s’y attendre, l’ultime difficulté, située juste avant le dernier kilomètre, aura été déterminante quant au gain de ce Tour du Piémont 2011.

Après la victoire de Pippo Pozzato sur le GP Beghelli dimanche, c’est au tour de Daniel Moreno d’offrir une nouvelle victoire pour son équipe Katusha en terre italienne.

L’espagnol a réglé un groupe de 11 coureurs. Greg Van Avermaet, en pleine forme ces derniers jours, et Luca Paolini s’emparent des deux autres places sur le podium.

Przemyslaw Niemiec était le seul représentant de la Lampre-ISD dans ce groupe, il prend la 6e place.

Notre Alessandro Petacchi n’a pas franchit la ligne d’arrivée pour sa dernière course de la saison.


La saison est donc terminée pour notre Ale-Jet. 3 succès seulement mais l’italien nous aura encore fait vivre de belles sensations. Malheureusement affecté psychologiquement par un problème personnel, Ale ne nous aura pas offert la seconde partie de saison tant espérée. Malgré tout il n’aura jamais lâché, ni abandonné. Respect.

Forz’Ale-Jet Petacchi et à la saison prochaine !!!


1 Daniel Moreno Fernandez (Spa) Katusha 4:45:16
2 Greg Van Avermaet (Bel) BMC Pro Cycling
3 Luca Paolini (Ita) Katusha
6 Przemyslaw Niemiec (Pol) Lampre - ISD
DNF Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

09 octobre 2011 - Paris-Tours - Les sprinteurs piègés, Alessandro Petacchi 27e

Pour ce qui était vraisemblablement sa dernière course de la saison, Alessandro Petacchi n’a pu lutter pour la victoire sur Paris-Tours.

Les puncheurs ont eu le dernier mot sur cette classique classée 1.HC et la victoire est revenue au belge Greg Van Avermaet (BMC) qui s’est imposé devant un italien Marco Marcato de la Vancansoleil.

Vitaliy Buts faisait parti des hommes présents dans la dernière échappée, il termine ce Paris-Tours à 16e position à 48’’ de Van Avermeat.

Le peloton a franchit la ligne 1’23’’ après le belge, Alessandro en faisait parti et il prend la 27e place.


1 Greg Van Avermaet (Bel) BMC Racing Team 5:21:43
2 Marco Marcato (Ita) Vacansoleil-DCM Pro Cycling Team 0:00:02
3 Kasper Larsen (Den) Saxo Bank Sungard 0:00:15

16 Vitaliy Buts (Ukr) Lampre - ISD  0:00:48
27 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 0:01:23

08 octobre 2011 - Paris-Tours - Alessandro Petacchi veut un 2nd succès

Après une performance honorable cette semaine sur la Coppa Sabatini, Alessandro Petacchi sera le leader de l’équipe Lampre-ISD sur Paris-Tours dimanche. Une course qu’il a remporté en 2007.

C’est un des derniers, voire le dernier, rendez-vous de la saison 2011 d’Alessandro qui espérera faire bouger le compteur victoires bloqué à 3 unités depuis le Giro d’Italia.

Ale-Jet connaît bien Paris-Tours pour y avoir glané l’édition 2007 grâce à l’aide primordiale d’Erik Zabel. Zabel/Petacchi un duel qui a marqué l’histoire de Paris-Tours. On se souvient de l’année 2003 ou l’allemand avait battu l’italien, à l’époque invincible, vert de rage d’avoir lancé son sprint trop tôt. A la nostalgie !

Dimanche à Tours Peta pourra compter sur la précieuse aide de Grega Bole mais aussi de Buts, Kostyuk, Loosli, Spilak, Szeghalmi et du stagiaire Graziato.

L’an passé Lampre avait faillit décrocher la victoire grâce à Angelo Furlan, 2nd derrière Oscar Freire.
Retrouvez les fiches des coureurs participants à cette course en cliquant sur les photos ci-dessus.


06 octobre 2011 - Coppa Sabatini - Performance très honnorable d'Alessandro Petacchi

L’édition 2011 de la Coppa Sabatini n’a pas dérogé à la règle. Un puncheur s’est imposé !

Et même un jeune puncheur, un espoir du cyclisme italien qui se nomme Enrico Battaglin, stagiaire au sein de l’équipe Colnago et qui signera dans cette même structure en 2012.

Enrico 21 ans, s’est payé le luxe de devancer de vieux briscards comme Davide Rebellin et Daniel Moreno.

Une fois de plus, et cela reste le gros point noir de la Lampre, notre équipe n’est pas parvenue à faire un bon résultat sur cette semi-classique italienne. Przemyslaw Niemiec s'est quand même bien battu en terminant dans le 2nd groupe, 20e à 6''. Quant à Alessandro Petacchi il est 29e à 29'', vraiment pas mal au vue du profil du final.


1 Enrico Battaglin (Ita) Colnago Csf Inox
2 Davide Rebellin (Ita) Miche
3 Daniel Moreno Fernandez (Esp) Katusha Team
20 Przemyslaw Niemiec (Pol) Lampre-ISD 0:00:06
29 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-ISD 0:00:29

06 octobre 2011 - Peta-News - Peta pourra-t-il participer aux Jeux Olympiques ? Normalement oui ... mais en fait non ! (Màj)

Alors, il y a quelques heures je vous relatais une information de La Rebubblica qui expliquait que le TAS avait prit la décision de contredire le CIO concernant la participation d’athlètes ayant eu une suspension de plus de 6 mois aux prochains Jeux Olympiques.

Cela permettais donc à Alessandro d’être présent à Londres l’an prochain. Mais je disais aussi de ne pas se réjouir trop tôt car nous ne savions pas si la fédération italienne de cyclisme allait avoir une incidence sur la sélection de Bettini comme lors des précédents championnats du monde.

La réponse de Di Rocco ne s’est pas fait attendre. tuttobiciweb.it publie les propos du président : « La décision du TAS ne change rien. Il n'y aura aucun changement de notre part. Nous allons continuer avec notre logique. Nous avons respecté les règles du CIO sur la base de ce qui a été accompli par le Comité anglais »

La logique est donc de se priver se son seul coureur capable de remporter une longue course. Normal. La future débâcle italienne à Londres scellera peut-être le sort de cet homme à la tête de la FCI.


06 octobre 2011 - Peta-News - Peta pourra-t-il participer aux Jeux Olympiques ? Normalement oui !

Après avoir était privé de Championnats du Monde par la fédération cycliste italienne, Alessandro Petacchi pouvait également manquer les Jeux Olympiques de Londres 2012, la faute au CIO qui interdit les athlètes ayant eu une suspension de plus de 6 mois à participer aux prochains JO.

Mais La Repubblica annonce une information importante. En effet, le TAS (qui pour une fois nous sourit !) a décidé de rejeter ces « suspensions Olympiques ».

Une sentence qui permettra à d’autres grands champions comme Lashawn Merritt de prendre part à ces JO, tout comme un bon nombre de cyclistes. Mais ne criions pas victoire trop tôt. Le CIO n’a sûrement pas dit son dernier mot bien qu’il déclare "respecter pleinement" la décision du TAS malgré sa déception. De plus on ne sait pas si la fédé italienne prendra la même décision que pour les Mondiaux de cyclisme 2011…

Toujours est-il que Peta est présent en compétition ce jeudi sur la Coppa Sabatini avec le dossard 1 !


01 octobre 2011 - Memorial Marco Pantani, pas de chances pour les sprinteurs cette année, Ale Petacchi 38e

C’était aujourd’hui le jour du Memorial Marco Pantani en Italie. Vincenzo Nibali, Davide Ricci Bitti, Alberto Contoli et Davide Torosantucci se sont mis en évidence dès les premiers kilomètres de course en prenant la bonne échappée.

Les 4 fuyards ont eu une avance maximale de 3 minutes sur le peloton. Tout s’est joué lors de la seconde ascension du Montevecchio où les principaux grimpeurs et puncheurs décident d’attaquer.

Ainsi les Rebellin, Scarponi, Visconti, Sella, Cobo, Basso and co rejoignent Nibali en tête de course.

Ce groupe de 18 doit encore parcourir près de 45 kilomètres de plat. Leur tâche sera facilitée avec l’arrivée d’un autre petit peloton de 8 unités.

La victoire s’est jouée au sprint et elle est revenue à l’italien Fabio Taborre qui s’impose devant Davide Rebellin et Dan Martin. Pas de Lampre dans le Top 10 puisque Marco Marzani, premier rose, est 19e à 6'', Niemiec 22e à 11'' et Scarponi 25e.

Alessandro Petacchi termine dans le peloton à 1'52'', il est classé 38e.


1 Fabio Taborre (Ita) Acqua & Sapone
2 Davide Rebellin (Ita) Miche
3 Daniel Martin (Irl) Garmin
19 Marco Marzano (Ita) Lampre - ISD 0:00:06
38 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 0:01:52

20 août - 11 septembre 2011 - Peta-Tour - Tour d'Espagne - Ale courageux mais pas victorieux

6e Grand Tour consécutif pour Alessandro Petacchi qui recherche la victoire. Sur cette Vuelta Peta aura tout tenté. Solide lorsque la route s'élève, 100e du général, l'italien ne s'est en revanche pas imposé. La victoire n'est pas passée loin à 2 reprises. Alessandro se contera d'une 2nde et une 3e place.

#21 - Alessandro Petacchi 3ème à Madrid

    On arrive à la fin de cette Vuelta, la 11ème d’Alessandro Petacchi, qui ne s’est toujours pas imposé sur cette édition 2011. Le spezian misait beaucoup sur cette ultime étape à Madrid.

Le souhait de Petacchi a vite été traduit lors du circuit final puisque c’est l’équipe Lampre-ISD qui a fait le plus gros du travail en tête du peloton.

Dans le dernier kilomètre Alessandro n’occupe pas un placement idéal puisqu’il est situé en 2e position du peloton avec dans sa roue Daniele Bennati et Peter Sagan.

Peta doit temporiser et prendre l’initiative de lancer son sprint de loin. L’italien semble fort mais est surtout un poisson pilote de luxe pour Benna et Peter qui le doublent à quelques mètres de la ligne.

Victoire de Super Sagan devant Bennati et Petacchi qui malheureusement ne remportera pas de victoire de cette Vuelta.

Néanmoins le vainqueur de Milan-Sanremo 2005 nous prouve qu’il peut faire encore de belles choses à 37 ans. Et après tous ses malheurs vécus il y a quelques semaines on peut se satisfaire de le voir à un tel niveau.

Juan José Cobo remporte ce Tour d’Espagne 2011, Przemyslaw Niemiec, le premier Lampre est 54e + 1h50’’ et Alessandro Petacchi s’adjuge la 100e position !

Forz’Ale-Jet !!!!!!
 
1 Peter Sagan (Svk) Liquigas-Cannondale
2 Daniele Bennati (Ita) Leopard Trek
3 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD


Classement général

1 Juan Jose Cobo Acebo (Spa) Geox-TMC
2 Christopher Froome (GBr) Sky Procycling 0:00:13
3 Bradley Wiggins (GBr) Sky Procycling 0:01:39
54 Przemyslaw Niemiec (Pol) Lampre - ISD 1:50:36
100 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 3:07:01

#16 - Alessandro passe à coté d’une victoire qui lui aurait fait tant de bien...

    C’est un véritable gag qui a conclut cette 16ème étape de la Vuelta promise aux sprinteurs.

Dans les derniers 500 mètres, un coureur de Leopard, qui emmenait Daniele Bennati s’est trompé de voie, emmenant avec lui le slovaque Peter Sagan. Un scénario rare qui mit la panique en tête du paquet.

Juan José Haedo fut plus attentif en prenant la bonne direction, tout comme Alessandro Petacchi, mais qui se retrouve distancé.

Heado profite de l’occasion pour s’imposer. Derrière Ale-Jet revient comme une flèche mais  il ne peut rattraper l’argentin. Alessandro termine 2nd.

Dommage que cette étape ne fasse pas 100 mètres de plus. Elle aurait pu permettre à notre Alessandro de remporter une victoire qui lui aurait fait tellement, mais alors tellement de bien…

Ultime chance pour le spezian dimanche à Madrid.

Notons au passage l’abandon d’Alessandro Spezialetti qui a chuté à 60km de l'arrivée alors qu'il travaillait pour l'équipe. Le diagnistic est sans appel : fracture de la clavicule droite, saison terminée pour le brave Spezia.

Sur le site de l'équipe teamlampre.it, Ale-Jet Petacchi ne pouvait cacher sa déception : « Aujourd’hui c’est une belle occasion de perdue. J'étais bien positionné, mes jambes répondaient bien, mais malheureusement les sprints sont imprévisibles. J’ai vu ma chance de victoire se réduire à néant à cause d'une erreur des autres ».

Forz’Ale-Jet !!!!

1 Juan José Haedo (Arg) Saxo Bank Sungard
2 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
3 Daniele Bennati (Ita) Leopard Trek

 
#12 - Peter Sagan toujours aussi énorme, Alessandro Petacchi 4e !

    Un sprint a conclu la 12e étape du Tour d’Espagne qui arrivait à Pontevedra. La victoire est revenue au slovaque Peter Sagan.

Une domination parfaite du coureur de la Liquigas qui devance John Degenkolb et deux italiens, Daniele Bennati et … Alessandro Petacchi !

Même si ce résultat est assez décevant par rapport à la réputation d’Ale-Jet, il est toutefois rassurant pour le bonhomme. Je le disais durant la présentation de la course, on n’en voudra pas à Alessandro s’il ne réalise pas les mêmes performances que l’an passé.

Après une période très difficile moralement, Peta tente de faire le boulot avec sérieux. Son directeur sportif, Orlando Maini le soutient : « Nous avons vu Petacchi désireux de combattre dans le sprint final. L'étape a été gagnée par Sagan, qui a prouvé qu'il est très puissant, mais Petacchi a également réalisé un bon sprint. Sa présence dans les premières positions est toujours un bon signe. »

Forz’Ale-Jet !!!!
 
1 Peter Sagan (Svk) Liquigas-Cannondale 4:03:01
2 John Degenkolb (Ger) HTC-Highroad 0:00:01
3 Daniele Bennati (Ita) Leopard Trek
4 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
 
#7 - Alessandro échappe à la chute, pas Michele ...

   Après une semaine de course difficile, Michele Scarponi pensait vivre une journée tranquille sur cette étape dédiée aux sprinteurs, et pourtant …

Dans le final de cette 7e manche, Michele Scarponi était placé au coté du sprinteur de la Lampre-ISD, Alessandro Petacchi. Tout se passait bien lorsqu’à 150 mètres de la ligne, Tyler Farrar et Michal Golas se sont heurtés violemment. Grosse chute sur la Vuelta, malheureusement, Scarpo, situé juste derrière la collision, ne peut éviter le choc.

Notre leader a fait un soleil avant de se retrouver au sol. Michele s’est vite relevé mais est, semble-t-il touché au poignet (ou épaule) droite.

Alessandro Petacchi n’était pas très bien placé, il s’est relevé au moment de la chute. Il termine 8e de l’étape remportée par Marcel Kittel, devant Peter Sagan.


1 Marcel Kittel (Ger) Skil – Shimano
2 Peter Sagan (Svk) Liquigas-Cannondale
3 Oscar Freire Gomez (Spa) Rabobank Cycling Team
8 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

#2 - Alessandro Petacchi 13e à Orihuela

    Direction les plages d’Orihuela pour cette première étape en ligne du Tour d’Espagne.

Le vainqueur du jour ne faisait pas parti des grands favoris du jour, il s’agit de l’australien Christopher Sutton qui est parvenu à prendre quelques mètres d’avance sur le peloton lors de la montée du petit coup de cul situé juste avant la ligne.

Sutton s’impose devant l’espagnol Vincente Reynes et l’allemand Marcel Kittel.

Alessandro Petacchi faisait son retour à la compétition, il est parvenu a suivre le rythme mais n’a pu se mêler à la lutte pour la victoire, Ale termine 13e derrière Van den Broeck et Peter Sagan.

Un italien prend la tête du classement général, on le connaît bien puisqu’il s’agit de Daniele Bennati qui s’empare du maillot rouge par le biais de l’addition des places. Petacchi est le premier représentant de la Lampre, 45e.

Demain nous pourrions bien assister à un nouveau sprint, mais il faudra franchir une cote de 3e catégorie dont le sommet est situé à 13 kilomètres de l’arrivée.


1 Christopher Sutton (Aus) Sky Procycling 4:11:41
2 Vicente Reynes Mimo (Spa) Omega Pharma-Lotto
3 Marcel Kittel (Ger) Skil – Shimano
13 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

# Peta-News - En 2010, Alessandro Petacchi s'imposait à Orihuela

    Vendredi 3 septembre 2010, Alessandro Petacchi remporte l’une des plus belles victoires de la Lampre de la saison 2010 sur le Tour d’Espagne.

Une victoire collective, toute une équipe autour de son leader charismatique qui a ultra dominé le train de la HTC. Et comme aujourd’hui, l’étape se terminait à Orihuela. L’arrivée du jour sera différente de celle de l’an passé. Dans le dernier kilomètre il faudra passer par une bosse longue de 200 mètres à 8%.

Un obstacle qui, habituellement, ne devrait pas gêner le grand Peta … mais malheureusement nous n’avons aucune indication quant à la forme actuelle du spezian.

Alors, l’homme aux 181 victoires, dont 20 acquises sur la Vuelta, va-t-il remporter la première étape en ligne d’un Grand Tour comme il en a l’habitude de le faire ?

Souhaitons lui …

Forz’Ale-Jet !!!!


10 Août 2011 - Valstar Holland wielerspektakel - 3e place pour Alessandro Petacchi

Ale-Jet était aux Pays-Bas hier afin de participer au dernier critérium d’Après Tour. Alessandro Petacchi a prit la 3e place de cette course amicale remportée par Laurens ten Dam, devant Michel Kreder.


1 Laurens ten Dam (Ned) Rabobank
2 Michel Kreder (Ned) Garmin Cervelo
3 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

07 Août 2011 - Peta-News - Alessandro Petacchi aux Pays-Bas cette semaine

Alessandro Petacchi, qui se remet tout doucement de ses importants problèmes personnels, participera mardi à un critérium aux Pays-Bas, le Valstar Holland wielerspektakel.

La présence de notre champion a été confirmée par l’organisateur. Alessandro remplace Ivan Basso qui a du renoncer à la course pour cause de planning.

Des coureurs comme Michel Kreder, Martijn Maaskant ou encore Laurens Ten Dam prendront également part à la course.

Rappelons que Ale-Jet a remporté un critérium le 30 juillet à Bochum et a finit 2nd à Hambourg.

Courage Ale, courage.


31 juillet 2011 - Critérium Bad Homburg - Alessandro Petacchi 2nd derrière Tony Martin

En 2010 Alessandro Petacchi avait remporté le critérium Bad Homburg devant Tony Martin. Cette année les rôles s’inversent !

Au terme des 80 kilomètres de course, disputés sous une belle ambiance, l’allemand Tony Martin, vainqueur du contre-la-montre de Grenoble, a donc remporté cette course devant notre italien Alessandro Petacchi, maillot vert du Tour de France 2010.

A la 3e place on retrouve un ancien coéquipier de Petacchi, et de Martin, Marcel Sieberg.


Bad Homburg

1 Tony Martin (All) HTC
2 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
3 Marcel Sieberg (All) Lotto

31 juillet 2011 - Critérium Bochum - Alessandro Petacchi s'impose

Avant de participer au critérium Bad Homburg ce dimanche, Alessandro Petacchi était au départ hier soir, d’une course Derny à Bochum. Cette compétition est traditionnellement organisée la veille du Sparkassen Giro, course UCI 1.1.

D’ailleurs, Danilo Hondo participera ce 31 juillet à la course où il sera le capitaine de la sélection allemande.

C’est Alessandro Petacchi qui a remporté le Derny devant le vainqueur du Tour de France, Cadel Evans et Robert Wagner !

Danilo Hondo a prit la 5e place.


Derny

1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
2 Cadel Evans (Aus) BMC
3 Robert Wagner (All) Leopard - Trek

30 juillet 2011 - Critérium Nacht Rhede - Victoire de Danilo Hondo - Alessandro Petacchi 3e du Derny

Si le cyclisme allemand traverse toujours une crise, le pays reste fidèle à la petite reine, et l’ambiance est toujours présente lors des différents critériums d’Après-Tour.

Honoré en 2010, Alessandro Petacchi était de retour sur le Bitburger-City-Nacht Rhede, en compagnie de Danilo Hondo.

Les deux compères ont prit part aux deux courses de la soirée : le Derny (28km) et le critérium (98 km).

Pour le Derny, les cyclistes hommes devaient faire équipe avec des cyclistes de la gente féminine. Alessandro Petacchi et sa coéquipière Ronja Koeckerling ont prit la 3e place de la course. Les vainqueurs se nomment Fabian Wegmann et Jana Schemmer. Danilo Hondo et Dorothee Janke terminent 5e.

Danilo a prit sa revanche lors du critérium ! Il règle au sprint Fabian Wegmann, Tony Martin et Marcel Sieberg. Notre Ale-Jet termine 6e.

Sous une ambiance bien sympathique, les héros du Tour sont célébrés sur le podium avec une bonne bière évidemment. Le trophée Bitburger-City-Nacht Rhede reste au sein de l’équipe Lampre, nul doute que Dany et Ale reviendront l’an prochain.

D’ailleurs, les deux amis restent en Allemagne puisqu’ils participeront demain soir au critérium Bad Homburg, course que Peta avait remporté en 2010.


Derny

1 Fabian Wegmann  & Jana Schemmer (Pace-maker Rene Kos)
2 Dirk Müller & Simona Janke  (Pace-maker Christian Dippel)
3 Alessandro Petacchi & Ronja Köckerling  (Pace-maker Michael Vaarten)

Critérium

1 Danilo Hondo (All) Lampre - ISD 1:59:30
2 Fabian Wegmann (All) Leopard-Trek
3 Tony Martin (All) HTC - Highroad
6 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

29 juillet 2011 - Après la Norvège et le Luxembourg, direction l'Allemagne pour Alessandro Petacchi

Alessandro Petacchi était donc hier en Norvège afin de participer au Sørlandsparken Grand Prix. Malheureusement je n’ai pas le résultat du Jet. Toujours est-il que le top 3 est composé, dans cet ordre de Philippe Gilbert, Fabian Cancellera et Thor Hushovd.

Ce jeudi soir, l’homme aux 180 victoires est présent au Luxembourg. Il participe au Gala du Tour de France en compagnie de Danilo Hondo. Parmi les autres têtes d’affiches on retrouve Andy et Frank Schleck ou encore Tony Martin.

Alessandro a terminé 6e de ce gala en compagnie de son vieux pote Robbie McEwen. Frank Schleck a remporté la course devant son public.

Demain  Alessandro prendra la direction de l’Allemagne. Devant un public qui l’apprécie beaucoup, l’italien tentera de défendre deux titres sur le Bitburger-City-Nacht Rhede (le 29) ainsi que sur le critérium Bad Homburg (31 juillet).


Sørlandsparken Grand Prix – Norvège

1 Philippe Gilbert (Bel) Omega Pharma-Lotto
2 Fabian Cancellara (Sui) Leopard Trek
3 Thor Hushovd (Nor) Garmin-Cervélo

Gala Tour de France – Luxembourg

1 Frank Schleck (Lux) Leopard
2 Thomas Voeckler (Fra) Europcar
3 Andy Schleck (Lux) Leopard
6 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

26 juillet 2011 - Peta-News - Alessandro Petacchi en Norvège

Après avoir participé au Tour de France, son 5e grand tour consécutif, Ale-Jet ne déroge pas à la règle des champions, être présent sur les critériums d’après-tour.

Alessandro Petacchi prendra ainsi part au Sørlandsparken Grand Prix, mercredi en Norvège. Un critérium placé sous le signe de l’émotion suite au tragique attentat d’Oslo.

Thor Hushovd, Andy Schleck, Philippe Gilbert ou encore Fabian Canellara seront également de la partie.

L’occasion pour Alessandro de courir sans pression et ainsi de récupérer d’un Tour de France 2011 compliqué. Au terme de cette grande boucle le spezian a confié à la presse italienne, qu’il devait faire face à d’importants problèmes personnels.

Dans cette situation difficile, nous souhaitons donc bon courage à Ale-Jet.


02-24 juillet 2011 - Peta-Tour - Tour de France, Alessandro, loin des espérances

Il nous a fait mal ce Tour de France. Mal au moral de voir Alessandro Petacchi tenter de lutter face à Cavendish et les autres. Le Giro parait déjà loin, malgré tout Ale-Jet s'est battu jusqu'au bout en décrochant tout de même une 2e et une 3e place. Il a également été à l'attaque, il termine 8e de l'étape du Col d'Aubisque ! Le plus important maintenant est qu'Alessandro retrouve la forme et le moral, il doit faire face à d'importants problèmes personels, dont un tragique. Courage Ale.

#21 - Occasion manquée sur les Champs Elysées

    L’étape des Champs-Elysées n’aura pas sauvée le Tour de France de l’équipe Lampre-ISD. Mark Cavendish a remporté pour la 3e année consécutive cette manche sur la plus belle avenue du monde.

On est donc très loin des deux victoires et du maillot vert acquis par Alessandro Petacchi en 2010. Le spezian n’a pu lever les bras sur cette grande boucle, il devra se contenter de places d’honneur, 2e à Châteauroux, 3e à Montpellier et 8e à Lourdes avec le Col d’Aubisque !

Ale-Jet met ainsi fin à sa série de 3 grands Tours consécutifs victorieux. Néanmoins, il possède toujours, seul, le record qui est de 5. Mark Cavendish, son digne successeur au maillot vert, pourrait l’égaler en cas de victoire sur la Vuelta a Espana.

Damiano Cunego termine 7e de ce Tour de France sans vraiment avoir pesé sur la course. Le Petit Prince peut toutefois être satisfait puisqu’il réalise son meilleur résultat sur Grand Tour depuis le Giro 2007.

Dami participera à la Clasica San Sebastian en fin de semaine mais ne sera pas aux cotés de Michele Scarponi sur le Tour d’Espagne.

Il sera présent sur le GP Ouest France ainsi que le Triptyque Lombard.


1 Mark Cavendish (GBr) HTC-Highroad 2:27:02
2 Edvald Boasson Hagen (Nor) Sky Procycling
3 André Greipel (Ger) Omega Pharma-Lotto
12 Grega Bole (Slo) Lampre - ISD
19 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD


Classement général

1 Cadel Evans (Aus) BMC Racing Team 86:12:22
2 Andy Schleck (Lux) Leopard Trek 0:01:34
3 Fränk Schleck (Lux) Leopard Trek 0:02:30
7 Damiano Cunego (Ita) Lampre - ISD 0:06:05
107 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 2:54:20


~~~~~~~~
Le Tour de Ale-Jet
~~~~~~~~

Victoire : 0
2ème place : 1
3ème place : 1
4ème place : 0
5ème place : 0


Class. général : 107e
 

#15 - Alessandro 3ème à Montpellier !

    Toujours pas de victoire pour Alessandro Petacchi, qui a du se contenter d’une 3e place aujourd’hui sur les routes menant de Limoux à Montpellier.

Suite au beau travail de l’équipe HTC, les sprinteurs avaient l’occasion de mettre en évidence avant la prochaine occasion qui aura, sans doute, lieue dimanche prochain sur les Champs Elysées.

Alessandro Petacchi, avec à ses cotés Grega Bole, Adriano Malori et Danilo Hondo, a participé au sprint, un peu en retrait. La victoire est évidemment revenue à Mark Cavendish qui s’est imposé devant Tyler Farrar et Ale-Jet qui est revenu de loin, assis sur la selle !

Il s’agit du second podium d’Alessandro sur ce Tour de France 2011.

Damiano Cunego, 38e, conserve sa 8e place au classement général.

Demain, c’est repos ! Forz’Ale-Jet !!!


1 Mark Cavendish (GBr) HTC-Highroad 4:20:24
2 Tyler Farrar (USA) Team Garmin-Cervelo
3 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

#13 - AleJet 8e à Lourdes au terme d'une échappée !

    Je le sentais, je ne sais pas pourquoi mais je le sentais qu’Alessandro Petacchi allait prendre part l’échappée du jour sur le routes du Tour aujourd’hui au cours de la 13e étape dont la principale difficulté est le Col d’Aubisque, sommet situé à … 42 kilomètres de l’arrivée.

Evidemment, bon nombre de coureurs souhaitaient prendre la bonne échappée du jour qui s’est dessinée après plus de 50 kilomètres de course. Alessandro Petacchi en faisait donc parti. Ce n’est pas une première cette année, puisque Ale avait déjà prit part à une escapade sur le Tour de Turquie et une sur le Tour d’Italie, vite avortée.

Une échappée où les sprinteurs étaient bien représentés puisque Thor Hushovd et Edvald Boasson Hagen étaient de la partie tout comme Moncoutié, Pineau, Bak, Tjallingii, Fofonov, Roy et Gusev.

Dès les premières pentes du Col d’Aubisque, Thor Hushovd accélère, Peta quant à lui monte à son rythme mais perd d’ores et déjà toute chance de victoire.

Jeremy Roy passe en tête au sommet de l’Aubisque avec une avance de 2 minutes sur Thor Hushovd. Mais au terme d’un véritable exploit, le champion du Monde parvient à revenir sur le français à 2.5 km de la ligne.

Le norvégien de la Garmin s’impose d’une très belle façon et continue sa belle série, 1 victoire sur chaque Tour depuis 6 ans.

Alessandro a réalisé une étape superbe. Malgré ce que pouvait dire l’écart Gps du site du Tour, AleJet ne s’est pas fait reprendre par le peloton, au terme d’une très grande descente il termine l’étape en 8e position à 5’16’’ de Thor !!

Le paquet arrivant plus de 2 minutes après notre champion. Pas de soucis pour Damiano Cunego, 26e, qui termine dans le peloton, tout comme Grega Bole, 14e, Matteo Bono 21e, David Loosli, 57e. Denis Kostyuk et Adriano Malori terminent dans un groupe juste derrière.

Au général, Dami est toujours 6e, Peta’ remonte à la 102e place, juste derrière Dany Hondo !


1 Thor Hushovd (Nor) Team Garmin-Cervelo 3:47:36
2 David Moncoutie (Fra) Cofidis 0:00:10
3 Jérémy Roy (Fra) FDJ 0:00:26
8 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 0:05:16

#7 - Deuxième derrière Cav', Ale-Jet nous rassure !

    Transparent depuis samedi, Alessandro Petacchi a déjà pratiquement perdu toutes chances de conserver son maillot vert. Mais aujourd’hui, à Châteauroux, le boss a montré une belle réaction d’orgueil en terminant 2e de l’étape !

Pas de Lampre-ISD dans l’échappée du jour composée de Delage (FDJ), Meersman (FDJ), Talabardon (Saur Sojasun) et Urtasun (Euskaltel).

C’est, une fois encore, les chutes qui ont marqué cette étape, dont une à 37 kilomètres de l’arrivée qui a scindé le peloton en deux morceaux. Fort heureusement, la Lampre ne s’est pas fait piéger. Ale-Jet Petacchi, Damiano Cunego, Grega Bole (toujours avec son maillot de champion des Pays-Bas), David Loosli et Dany Hondo étaient bel et bien présents dans le premier groupe. Une chance pour Alessandro bien que ses principaux adversaires soient également du rendez-vous.

Le spezian ne participera pas au sprint intermédiaire situé à 25 kilomètres de l’arrivée. L’homme aux 180 victoires doit garder toutes ses forces pour le final.

Le sprint arrive, la formation  HTC réalise un travail formidable pour Cav’ et Petacchi l’a bien comprit, il a prit la roue de ce dernier.

Sans aucune contestation Mark Cavendish s’impose au terme d’un sprint très propre devant notre bon vieux Alessandro, toujours présent au sommet à 37 ans, rappelons le. Andre Greipel prend la 3e place.

Mark qui offre un beau cadeau d’anniversaire à son coach, M.Erik Zabel qui a célébré son 41e anniversaire hier !

Pas de 181e victoire pour Ale mais une journée rassurante, très rassurante.

Forz’Ale-Jet !!!

Thor Hushovd reste en tête du classement général, Damiano Cunego entre dans le Top 20, 19e. Quant à Ale-Jet il remonte à la 14e place du classement par points, mais cela reste anecdotique à cet instant de la course.

1 Mark Cavendish (GBr) HTC-Highroad 5:38:53
2 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
3 André Greipel (Ger) Omega Pharma-Lotto

16-29 mai 2011 - Tour de Slovénie - Mode poisson pilote !

Lors de la première étape en ligne, Alessandro Petacchi a surpis tout son monde en lancant son sprint de très loin. Et pour cause, il était le poisson pilote de Grega Bole qui a prit la 2nd place. Peta a eu sa chance lors de la 3e étape. Il termine 3e derrière ce diable de Andrea Guardini. Place désormais au Tour de France !

#3 - Alessandro Petacchi 3e, Diego Ulissi remporte le général !

    C’est sous une pluie battante que l’ultime étape du Tour de Slovénie s’est déroulée aujourd’hui. Un parcours sans difficulté majeure qui devrait sacrer le jeune Italien Diego Ulissi.

Encore fallait-il rallier l’arrivée à Novo Mesto après 181 kilomètres de course sous la flotte. Le vainqueur sortant, Vincenzo Nibali et Giovanni Visconti, pour ne citer qu’eux, n’ont pas eu la force ni l’envie de voir la ligne d’arrivée.

Trois coureurs ont toutefois trouvé les ressources pour passer à l’attaque. On retrouve ainsi en tête de la course Marcel Wyss (Geox), Sander Armee (Topsport) et Andrej Omulec (Loborika).

La Lampre-ISD, avec à sa tête Alessandro Petacchi en personne, contrôle le peloton pour garder une distance maximale de 4’45’’ avec les fuyards.

Ces derniers sont repris à 4000 mètres de la ligne, le sprint est inévitable et c’est encore un italien qui s’impose, Andrea Guardini. Le coureur de la Farnese Vini remporte son 9e succès de la saison.

Alessandro Petacchi a beaucoup travaillé pour son équipe aujourd’hui mais a tout de même participé au sprint au cours duquel il prend la 3e position.

Diego Ulissi aura vécu une journée tranquille, malgré les intempéries, il remporte le classement général de ce Tour de Slovénie 2011 !!

Il s’agit de la 3e victoire de Diego, et la 17e de l’équipe Lampre-ISD ! En espérant que cela ne soit pas la dernière de la journée … !

 
Bravo les roses !
 
1 Andrea Guardini (Ita) Farnese Vini
2 Jacopo Guarnieri (Ita) Liquigas-Butan Plin
3 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

 
30 mai 2011 - Circuito di Arona - Victoire d'Alessandro Petacchi

Lundi 30, au lendemain de l’ultime étape du Tour d’Italie, avait lieu le traditionnel critérium d’après-Giro d’Arona. Celui-ci est composé de 3 disciplines que l’on a l’habitude de retrouver sur piste : Le scratch, la course à l’élimination ainsi que le Derny.

Le public est venu en nombre pour assister à ce rendez-vous des champions. Michele Scarponi, Vincenzo Nibali ou encore Stefano Garzelli étaient présents afin de prendre un bon bain de foule après trois semaines éprouvantes.

Notre Ale-Jet Petacchi était aussi du rendez-vous et s’est distingué en remportant la course à l’élimination devant le jeune Giacomo Nizzolo. Le podium de la course est symbolique puisque 15 années séparent les vieux Petacchi/Garzelli et Nizzolo, qui a glané la première victoire de sa carrière professionnelle ce week-end en Bavière !

Longtemps à la lutte pour la 2nde place sur le Giro, Vincenzo Nibali et Michele Scarponi se sont encore battus pour la gagne sur le scratch mais cette fois-ci c’est le coureurs de la Liquigas qui a eu le dernier mot ! Il s’impose devant Michele et Stefano Garzelli.


07-29 mai 2011 - Peta-Tour - Tour d'Italie - MONSIEUR Petacchi

Sur ce Giro, Alessandro Petacchi a été tout simplement énorme. Présent en Italie pour aider Michele Scarponi, Petacchi a été un coéquipier que tout coureur souhaiterait avoir. Ale-Jet a même retrouvé la voie du succès sur son grand tour national. Bref, on n’a pas envie que cela s’arrête ! Retour sur deux semaines de course.

#12 - Alessandro Petacchi 3ème à Ravenne et se retire

    Ravenne, l’étape ultime pour les purs sprinteurs qui attendent ce dénouement avec impatience.

Il faisait encore beau et chaud aujourd’hui sur les routes du Tour d’Italie et quatre hommes ont décidé de se détacher du peloton après 20 kilomètres de course. A l’avant, on retrouve ainsi Miguel Minguez (Euskaltel), Davide Ricci Bitti (Farnese Vini), Michal Golas (Vacansoleil) et Stef Clement (Rabobank).

Le peloton, contrôlé par la formation HTC, laisse une avance maximale de 3 minutes aux fuyards. On en déduit d’avance que cette échappée n’a aucune chance d’aller au bout. On se dirige tout droit vers un sprint massif, le dernier de ce Tour d’Italie 2011.

Mark Cavendish et Alessandro Petacchi sont attendus aujourd’hui. Quel coureur va remporter le duel des deux meilleurs sprinteurs du monde. Pour le moment, match nul, 1-1.

Peta part avec un avantage, il connaît l’arrivée à Ravenne puisqu’il s’y était imposé en 2005. Bon, l’italien part aussi avec un désavantage, son âge, 37 ans, contre 25 ! Mais on le sait, Alessandro n’a pas de complexe à ce sujet et l’a encore prouvé au cours de ce Giro.

Le peloton est toujours dominé par les HTC qui font un travail énorme pour Cavendish. Le sprint, Peta est idéalement placé dans la roue du Cav’. L’italien tente d’anticiper mais le britannique part au même moment. Bref, vous vous en doutez, il sera impossible de battre le coureur de HTC qui s’impose devant Appollonio et notre bon vieux Peta.

Le Peta qui prend 16 nouveaux points au classement par points. Son avance est maintenant de 19 unités sur Alberto Contador.

Le sprinteur de l’Ile de Man a d’ores et déjà affirmé qu’il quittera le Giro ce soir. Quand est-il d’Alessandro Petacchi ? Lui aussi avait dit qu’il partirait -tout comme Hondo- de façon anticipée. Mais il y a de grandes chances qu’Alessandro Petacchi fasse honneur à son maillot rouge, au moins jusqu’à dimanche.

De plus, on a vu que le spezian avait un rôle très important dans l’équipe Lampre-ISD pour Scarponi, donc va-t-il faire durer le plaisir comme en 2009 ? D’autant que la 18e étape peut lui convenir en cas de scénario (une échappée ?) favorable. Nous n’en sommes pas encore là, restez connectés pour en savoir plus sur l’avenir de Petacchi sur ce Giro.

Edit : Finalement Alessandro Petacchi et Danilo Hondo se retirent ce soir du Giro :


 Alessandro Petacchi sur teamlampreisd.com

« Mon Giro a prit fin ce soir à Ravenne. Je suis venu sur le Giro afin d’apporter mon soutient à Scarponi. Je l'ai avec plaisir d’autant que j’ai également remporté une victoire. J'ai honoré la course dans toutes les situations. La saison est encore longue (sur la Rai il a dit qu’il participerait au Tour de France, au Tour d’Espagne et aux Championnats du monde si Bettini lui fait confiance) tenant compte des nombreuses responsabilités qui m'attendent durant le reste de la saison, je pensais qu'il convient de s'arrêter. Ma prochaine course sera le Tour de Slovénie. Concernant le sprint, j'ai essayé de me battre au mieux avec Cavendish, mais ses jambes étaient exceptionnelles. " »

Forz’Ale-Jet

1 Mark Cavendish (GBr) HTC-Highroad 4:17:25
2 Davide Appollonio (Ita) Sky Procycling
3 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

Classement général

1 Alberto Contador Velasco (Spa) Saxo Bank Sungard 44:15:16
2 Kanstantsin Sivtsov (Blr) HTC-Highroad 0:00:59
3 Vincenzo Nibali (Ita) Liquigas - Cannondale 0:01:21
5 Michele Scarponi (Ita) Lampre - ISD 0:01:28

95 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 0:53:19

Classement  par points

1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 96

2 Alberto Contador (Esp) Saxo 77
3 Mark Cavendish (Gbr) HTC 70
 
Alesssandro Petacchi, Non partant 13e étape, 5 podiums (1 victoire, 1 fois 2ème, 3 fois 3ème), leader du classement par points pendant 10 jours

Pour ceux qui en doutaient, Papy Petacchi est toujours là ! Comme à son habitude il a réalisé « la spéciale » lors du premier sprint massif qu’il a remporté devant Mark Cavendish. Petacchi n’a plus gagné par la suite mais a été héroïque. On se souviendra longtemps de son sprint en haut de Fiuggi Terme où ses jambes se sont retrouvées bloqués à 20 mètres de la ligne. Malgré tout Alessandro terminera 2nd de cette étape.

A 37 ans, Ale-Jet a encore de beaux jours devant lui. Sachez, pour la petite histoire, qu’il a remporté au moins une victoires lors des 3 derniers grands tours. Seul Mark Cavendish peut en dire autant.

Le spezian aura également était un coéquipier de luxe pour Scarponi.



~~~~~~~~
Le Giro de Ale-Jet
~~~~~~~~

Victoire : 1
2ème place : 1
3ème place : 3
4ème place : 0
5ème place : 0

Class. général prov : DNS 13


#10 - Alessandro Petacchi poisson-pilote de luxe pour Mark Cavendish !

    Retour -provisoire- au calme sur les routes du Tour d’Italie avec cette 10ème étape Termoli – Teramo. Une opportunité pour les sprinteurs de se distinguer. Mais il faudra toutefois être costaud puisque le final propose une route qui monte progressivement et les 100 derniers mètres à 4% de moyenne.

A chaque étape son échappée, composée aujourd’hui de 3 coureurs : Yuri Krivtsov (Ag2r La Mondiale), Pierre Cazaux (Euskatel) et Fumiyuki Beppu (RadioShack). Le peloton ne laissera pas une grande avance à ces fuyards.

L’escapade prend fin à 11km de l’arrivée. La Lampre et la HTC sont les équipes les plus en vue en tête de peloton. On se dirige vers le sprint tant attendu.

La Lampre semble marquer le pas dans les derniers kilomètres, du coup Alessandro Petacchi se protège dans la roue de son principal rival Mark Cavendish !

Danilo Hondo est retour aux cotés de Petacchi à 1km500 et les rôles s’inversent ! Cavendish, sans équipier, vient désormais prendre la roue du maillot rouge !

Comme à son habitude Alessandro Petacchi lance le sprint de loin et devient par la même occasion un poisson pilote de luxe pour Mark. Le coureur de l’Ile de Man s’impose sans aucune contestation devant Ventoso et donc Petacchi.

Cette troisième place permet à Ale-Jet de reprendre -officiellement- le maillot rouge puisque c’est Contador qui était le leader du classement par points suite à l’étape de l’Etna.

Bifteck Contador reste malheureusement leader de la course, Michele Scarponi est toujours 5e.

Forz’Ale-Jet


1 Mark Cavendish (GBr) HTC-Highroad 4:00:49
2 Francisco José Ventoso Alberdi (Spa) Movistar Team
3 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

 
Classement général

1 Alberto Contador Velasco (Spa) Saxo Bank Sungard 37:04:40
2 Kanstantsin Sivtsov (Blr) HTC-Highroad 0:00:59
3 Christophe Le Mevel (Fra) Team Garmin-Cervelo 0:01:19
5 Michele Scarponi (Ita) Lampre - ISD 0:01:28

103 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 0:49:12

Classement  par points

1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 80
2 Alberto Contador (Esp) Saxo 65
3 Francesco Ventoso (Esp) Movistar 56

#R1 - Forz'Ale-Jet

    Et dire qu’il a failli tout arrêter en début d’année à cause de ses problèmes de santé. Et dire que cette année, j’ai douté pour la première fois depuis que je le supporte…

Et pourtant, Alessandro Petacchi fait une fois de plus une très grande impression sur le Tour d’Italie malgré son âge, 37 ans.

Ale-Jet a glané sur ce Giro la 180e victoire de sa carrière en remportant la seconde étape, au sprint, devant le Mark Cavendish, la référence mondiale.

Ce nombre de victoires aurait pu s’élever de deux unités. Alessandro est passé tout près de la victoire à Fiuggi Terme où il termine 2nd derrière Ventoso après avoir contre-attaqué son ex-coéquipier Danilo Di Luca. A Tropea, le spezian échoue à la 3e place (1er du sprint) après l’offensive victorieuse d’Oscar Gatto.

Sur ce Giro Il Peta reste la fierté italienne puisque c’était le dernier italien à avoir remporté un sprint massif sur la corsa rosa … en 2009.

Qu’on se le dise, Alessandro est également le dernier italien vainqueur au sprint massif sur le Tour de France et le Tour d’Espagne ! A 37 ans Petacchi est toujours aussi frais. Comme il le dit lui-même « ça fait 6 ans que [qu’il] n’a pas vécu une saison complète ».

Le toscan d’adoption aura encore l’opportunité d’augmenter son capital victoire. L’étape de demain lui ouvre les bras. Un final en faux plat et 100 derniers mètres à 4%. Voilà qui pourrait faire briller à nouveau la paire Hondo-Petacchi ainsi que toute l’équipe Lampre-ISD.

Forz’Ale-Jet !


#8 Oscar Gatto à la Bettini, Ale Petacchi 3e

    Cette huitième étape s’annonçait intéressante. Les sprinteurs, qui n’ont que très peu d’occasions pour se distinguer, avait l’opportunité de s’imposer aujourd’hui. Encore fallait-il passer le final de cette manche, un passage long de 500m à 7,8 % situé à 1,4 km de l’arrivée.

Une nouvelle fois notre Alessandro Petacchi était le favori des bookmakers. Ale-Jet connaît cette arrivée puisqu’il était déjà présent en 2005 lors de la victoire de Paolo Bettini. Ce dernier avait attaqué dans une cote - semblable à celle d’aujourd'hui - et était parvenu à conserver une avance sur un peloton réglé par Robbie McEwen devant Ale-Jet Petacchi.

La première tentative d’échappée matinale aura était la bonne. Leonardo Giordani de l’équipe Farnese-Vini et Mirko Selvaggi de la Vacansoleil ont passé la quasi-totalité de l’étape à l’avant de la course. Mais comme souvent, le peloton est revenu. La Lampre-ISD n’a pas roulé en tête de peloton durant la chasse, elle s’est donc préservée pour les derniers kilomètres.

La fameuse cote permet à Oscar Gatto de s’échapper. L’italien parvient à garder une distance confortable sur le peloton. Alessandro Petacchi, 3e règle le sprint du peloton et conforte son maillot rouge.

Une situation quand même bien gonflante. On a l’habitude de critiquer le Tour de France et ses étapes toutes plates sans intérêts, mais il faudrait quand même penser aux purs sprinteurs sur ce Giro. Seulement 1 sprint massif en une semaine de course, et au mieux deux opportunités à prendre lors de la 2nde semaine …


 Alessandro Petacchi sur teamlampreisd.com

« Je me sentais très bien aujourd’hui, j'ai passé l'ascension de Tropea sans aucun problème. Oscar a attaqué est fort, mais personne ne voulait de réagir, nous nous somme regardés, c’était trop tard  »



1 Oscar Gatto (Ita) Farnese Vini - Neri Sottoli 4:59:45
2 Alberto Contador Velasco (Spa) Saxo Bank Sungard
3 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 0:00:05


Classement général

1 Pieter Weening (Ned) Rabobank Cycling Team 23:09:59
2 Kanstantsin Sivtsov (Blr) HTC-Highroad 0:00:02
3 Marco Pinotti (Ita) HTC-Highroad

6 Michele Scarponi (Ita) Lampre - ISD 0:00:14
97 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 0:25:27


Classement  par points

1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 64

2 Christophe Le Mevel (Fra) Garmin 48
3 Roberto Ferrari (Ita) Adroni 42

#6 Alessandro Petacchi, 2nd, a tout donné

    Orvieto - Fiuggi, sixième -déjà- étape du Tour d’Italie, 216 kilomètres au programme et un profil qui pourrait sourire à Alessandro Petacchi.

Si Peta est le favori logique de votre serviteur, il l’est aussi pour différents sites de paris en ligne, moins chauvins que moi ! Encore faut il le spezian ait la force pour parcourir les 20 derniers kilomètres assez fatigants.

L’échappée du jour s’est construite 10km après le départ. Popovych, Modolo, Veuchelen, Veikkanen et Van de Walle ont composé le groupe de tête qui a été principalement contrôlé par les équipes Lampre et Farnese-Vini.

A 20km du but, ils ne sont plus trois en tête Popovych, Veuchelen et Van de Walle. Et alors que la route s’élève, Alessandro Petacchi est toujours dans le 1er quart du peloton, tandis que Mark Cavendish souffre en queue de celui-ci.

Venons en aux 10 kilomètres, un premier faut plat long de 5km à 4.5 % de moyenne qui est marqué par de nombreuses attaques. Mais Peta tient. Les cinq derniers kilomètres sont plus plats mais tout autant casse pattes.

Danilo Di Luca attaque à 500 mètres de la ligne, Alessandro Petacchi fait l’effort pour revenir sur son ancien coéquipier, Francisco Ventoso lance son sprint, Peta retrouve la roue de l’espagnol pour déboîter …

… Le maillot rouge semble voler vers une nouvelle victoire d’étape sur le Giro d’Italia mais il n'a pas la force d'aller au bout, il a tout donné. Contrairement à l’étape du Tour de Turquie, Francesco Ventoso vient passer Ale-Jet à 10 mètres de la ligne.

Mais Petacchi a été héroïque aujourd’hui. Du grand, très grand Petacchi, qui conforte son maillot rouge.

Roberto Ferrari, autre ancien coéquipier d'Aless la 3e place. A noter la belle performance de Michele Scarponi, 6e.

Forz’Ale-Jet !!!!


 Alessandro Petacchi sur teamlampreisd.com et la Rai

« Aujourd’hui je ne suis pas déçu, ce sprint a été l'un des meilleurs de ma carrière. Après 10 kilomètres d'ascension, et même si elle était gérable, la situation était difficile pour faire un sprint. Mes adversaires n’ont pas réussit à me larguer avant la ligne. Je pensai que Bozic était l’homme à battre puisqu’il était bien entouré. Je suis allé chercher Di Luca puis j’ai pris la roue de Ventoso après mon effort. J’ai compris à 40 mètres de la ligne que je ne gagnerai pas. Cela dit, je suis très content de mon résultat d’aujourd’hui, une situation  de course très différente qu’à l’habitude. .  »


1 Francisco José Ventoso Alberdi (Spa) Movistar Team 5:15:39
2 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
3 Roberto Ferrari (Ita) Androni Giocattoli


Classement général

1 Pieter Weening (Ned) Rabobank Cycling Team 14:59:33
2 Marco Pinotti (Ita) HTC-Highroad 0:00:02
3 Kanstantsin Sivtsov (Blr) HTC-Highroad
7 Michele Scarponi (Ita) Lampre - ISD 0:00:26
73  Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 0:10:26


Classement  par points

1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 48

2 Christophe Le Mevel (Fra) Garmin 35
3 Roberto Ferrari (Ita) Androni 30

#Passion pour le maillot rouge

    Vélo rouge pour Ale !

Alessandro Petacchi est désormais tout de rouge vêtu. Le fournisseur italien SMS Santini a conçu, pour le sprinteur spezian, un cuissard rouge qui me marie à merveille avec le maillot du leader du classement par points.

Ale-Jet avait même un Wilier rouge au départ de la 3ème étape, mais il n’a pas terminé l’étape avec.



Photo : Blog Wilier

•    Ale-Jet caricaturé

La japonaise Aimi Nagae connaît un petit moment de gloire sur la toile. Cette jeune femme publie sur facebook des caricatures manga des différents vainqueurs des étapes de ce Giro 2011 qui sont régulièrement reprises par le groupe « Giro d’Italia ».

Vainqueur de la seconde étape, Alessandro Petacchi a donc eu le droit à son portrait ! A quand une version vélo de « Olive et Tom » ?!


Photo : Aimi Nagae


#3 - De l'euphorie au drame

    (Article partiellement écrit avant la chute du coureur Wouter Weyland)

Objectif : Maillot rose ! Tel est le but avoué d’Alessandro Petacchi et de sa formation Lampre-ISD. Cette troisième étape, longue de 173 km, présente un profil qui pourrait sourire au sprinteur spezian. Deux difficultés sont à franchir lors des 13 derniers kilomètres. Et si notre Peta a la même forme qu’en Turquie, on a toutes les chances d’espérer que le souhait du champion devienne réalité.

Il a fallu attendre 40 kilomètres de course pour que l’échappée journalière prenne forme. Celle-ci est composée de Pavel Brutt, Gianluca Brambilla, Davide Ricci Bitti  et Bart De Clercq.

Les quatre hommes ne prendront jamais plus de 6 minutes d’avance sur un peloton contrôlé par les Saxo-Bank, HTC et Lampre-ISD.

La descente du Passo del Bocco nous fait vivre une énorme frayeur avec la chute du belge Wouter Weyland, dont on espère que la vie n’est pas en danger.

Toutefois la course continue, les échappés sont repris à 13 kilomètres par un peloton emmené par les roses de la Lampre.

La montée du Madonna di Grazie, principale difficulté de ce final s’offre désormais aux coureurs.

Tout se passe comme prévu pour la Lampre et pour les adversaires de Petacchi qui, eux, décrochent du peloton. Quant à Farrar il est victime d’une crevaison au plus mauvais moment.

Mais un groupe composé -entre autres- de Le Mevel, Millar, Vicioso, parvient à faire un écart.

Celui-ci ne sera pas rattrapé par le peloton et Angel Vicioso s’impose au sprint devant David Millar et Pablo Lastaras.

Mais la tête n’est plus au vélo, le protocole d’après course est annulé suite à la frayeur engendrée par la chute de Weyland.

Alessandro Petacchi termine 13e de cette étape et conserve son maillot rouge passion, mais cela en devient anecdotique.


A 17h30, Auro Bulbarelli annonce ce que nous ne souhaitions pas entendre, la mort du coureur belge Wouter Weyland. Bon sprinteur, Wouter Weyland avait notamment remporté une étape sur le Tour d'Italie 2010. Il s'éteint à l'âge de 26 ans.

Nos pensées les plus sincères à la famille de Wouter Weyland, à ses amis, à son équipe, son encadrement, à ses coéquipiers.

En deux jours, nous passons de l’euphorie de la victoire de notre Alessandro Petacchi à ce moment tragique. Aucune rivalité n’existe dans ces moments présents. Reposez en paix M.Wouter Weyland.


Xavier.

1 Angel Vicioso Arcos (Spa) Androni Giocattoli 3:57:38
2 David Millar (GBr) Team Garmin-Cervelo
3 Pablo Lastras Garcia (Spa) Movistar Team
13 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 0:21

Classement général

1 David Millar (GBr) Team Garmin-Cervelo 10:04:29
2 Angel Vicioso Arcos (Spa) Androni Giocattoli 0:00:07
3 Kanstantsin Sivtsov (Blr) HTC-Highroad 0:00:09

7 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 0:00:13


Classement  par points

1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 28

Angel Vicioso Arcos (Esp) Androni 25
3 David Millar (Gbr) Garmin 20

#Peta-News spéciale Giro d'Italia - Alessandro Petacchi comme en 2009 ?

    Petit retour en arrière

En 2009 Alessandro Petacchi avait également remporté la 1ère étape en ligne du Giro puis la 2nde en prenant au passage le maillot rose. Et si le scénario était identique cette année ? Retour sur le début de Giro de l’équipe LPR en 2009.

Un contre-la-montre par équipe, long de 20km, ouvrait ce Giro. La LPR de Petacchi et Di Luca réalisa un temps sensiblement égal à celui de la Lampre cette année (4e + 22’’ sur le Team Columbia).

Alessandro Petacchi ne manqua pas la première occasion de se distinguer en remportant le premier sprint, en anticipant l’effort de Mark Cavendish.

L’italien se rapproche du coureur de l’Ile de Man au général. S’il souhaite porter le maillot rose, il doit s’imposer le lendemain à Valdobbiadene.

A 10 kilomètres de l’arrivée, une chute intervient. Alors qu’elle domine le peloton, la LPR de Petacchi ne subit pas la chute mais Cavendish mal placé, est gêné par celle-ci. Cav’ se retrouve ainsi dans un peloton attardé. Devant, Ale-Jet est sans concurrence, il s’impose devant Tyler Farrar et Francesco Gavazzi.

Vivra-t-on le même épilogue -avec un scénario différent- aujourd’hui ?

On peut l’espérer. Le final de cette troisième étape ne semble pas favorable à Mark Cavendish. Deux côtes sont à franchir lors des 13 derniers kilomètres.

On va donc croiser les doigts et espérer le meilleur pour notre champion italien, Alessandro Petacchi !!!


#Peta-New spéciale Giro d'Italia - Retour sur la victoire de l'immense Ale-Jet Petacchi

•    2 jours et pis c’est tout !

L’an passé nous avions du patienter jusqu’à la 12ème étape pour voir un italien s’imposer sur les routes du Giro d’Italia, en l’occurrence Pippo Pozzato à Porto Recanati. Cette année deux jours auront suffit pour apprécier la victoire d’un rital, celle d’Alessandro Petacchi !!!

A noter que la dernière victoire italienne lors d’un sprint massif sur le Giro remonte au 11 mai 2009, date de la dernière victoire … d’Alessandro Petacchi.


•    3 ans d’attente pour la Lampre

L’équipe de Beppe Saronni attendait une victoire sur le Giro d’Italia depuis … le 20 mai 2008, date du succès de Marzio Bruseghin sur le chrono d’Urbino. Il faut remonter au Giro 2007 pour une victoire au sprint d’un coureur de la Lampre, Daniele Bennati s’était imposé à deux reprises avec le maillot fuchsia et bleu.

•    Un pas de plus vers les totaux de Mario Cipollini

Si Mario Cipollini était heureux pour son pote Petacchi, le rêve secret de ce dernier serait de battre le nombre de victoires du playboy. Ale-Jet a remporté ce soir le 180ème succès de son immense carrière, il n’est donc plus qu’à 10 unités du score de Mario.

De plus, Peta a glané sa 53e étape de Grand Tour (27e sur le Giro), Mario Cipollini en a remporté 57


•    Petacchi rejoint le désormais « quatuor » de la Lampre

Avec 3 succès acquis cette saison, Alessandro Petacchi monte à première place des coureurs de la Lampre ayant le plus gagner. Mais il doit partager ce rang en compagnie de 3 autres garçons : Damiano Cunego, Michele Scarponi et Daniele Pietropolli.

Et si Peta prenait seul la 1ère place demain ?!

Alessandro offre par ailleurs le 14e succès de la saison à son équipe Lampre-ISD.


•    Premier maillot rouge pour Ale-Jet

Vainqueur du maillot cyclamen à deux reprises, Ale-Jet Petacchi portera demain le maillot rouge passion pour la première fois de sa carrière. Le maillot rouge est réapparu l’an passé et Petacchi n’avait pas eu l’occasion de l’avoir sur ses épaules. Cela sera désormais chose faite.

•    La victoire de Peta en v.o

Rien de meilleur que de revoir le succès d’Alessandro Petacchi avec les commentaires de Francesco Pancani de la Rai.


#2 - LA VICTOIRE D'ALESSANDRO PETACCHI !!

    Toujours, mais alors toujours oublié par les pseudos médias, Alessandro Petacchi a une fois de plus prouvé qu’il était toujours un des plus grands du sprint mondial, notre Peta national a remporté -comme il en a l’habitude de le faire- la 2nde étape du Tour d’Italie.

En s’extirpant du peloton dès les premiers hectomètres, l’allemand Sebastian Lang ne pensait sans doute pas vivre une telle journée. En effet, il a parcouru, seul, la quasi-totalité de cette étape qui était longue de 244 km.

Etant donné qu’un seul homme était en tête aujourd’hui, il restait des secondes de bonifications à prendre au sprint TV situé à 41km de Parme. Lang a prit les 6’’. On attendait les sprinteurs Cavendish, Petacchi, Farrar pour engrangés les quelques secondes encore en jeu, mais finalement c’est Wouter Weylandt et Jan Bakelants qui se sont servis.

Sebastian Lang n’aura pas fait tout ce travail pour rien puisqu’il partira demain avec le maillot vert du classement GPM sur les épaules.

Après plus de 210 km d’échappée, l’allemand de la Lotto s’est fait reprendre par le peloton à 25km de l’arrivée. L’occasion pour d’autre coureurs (dont Daniele Righi) d’attaquer. Mais le peloton reprendra tout ce beau monde à 10km du but.

Un sprint massif va conclure cette étape, la Lampre-ISD travaille bien en tête de peloton et Danilo Hondo est présent aux cotés d’Alessandro Petacchi.

Les médias vous parleront de la surprise Petacchi, mais moi je vais vous parler de la logique Petacchi. Tous les ans (Tour 2010, Giro 2009 etc etc), lorsque tous les sprinteurs ne sont pas en jambes, Petacchi anticipe de loin le sprint, et c’est encore le cas cette année, IL GRANDE ALE-JET s’impose d’une façon admirable devant un Cavendish mauvais joueur.

Alessandro Petacchi remporte sa 27ème victoire sur les routes du Giro d’Italia et portera demain le maillot rouge passion du classement par points.

Notre Peta aura demain l’occasion de se procurer le maillot rose si tout se passe bien pour lui. Hier, je vous parler de la situation du Giro 2009, pour l’instant on y prend le chemin … ! Souhaitons le pour Aless’ dont le fils, Ale Jr, célébrera son 3e anniversaire mardi 10 mai.

FORZ’ALE-JET !!!


 Alessandro Petacchi sur la Rai

« Il s’agit de ma 27ème victoire sur le Giro d’Italia, on m’en a enlevé 5 mais je les ai quand même gagnées, donc c’est ma 27e victoire, je l’a dédie à mon fils Ale qui célèbre son 3ème anniversaire mardi prochain. Concernant le sprint, je ne pense pas avoir fait quelque chose de mal. Quand vous voyez un adversaire vous allez le chercher et je me suis peut-être déplacé un peu mais je n’ai rien fait de mal. Je m’excuse quand même si ça a pu gêner Cavendish. J’aurai plus lui fermer la porte, mais je ne l’ai pas fait. Je tiens à remercier mes coéquipier et en particulier Danilo Hondo qui a montré une fois de plus qu’il était un grand pro et un extraordinaire coéquipier.  »

1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 5:45:40
2 Mark Cavendish (Gbr) HTC-Highroad
3 Manuel Belletti (Ita) Colnago - CSF Inox
       
Classement général

1 Mark Cavendish (Gbr) HTC-Highroad 6:06:27
2 Kanstantsin Sivtsov (Blr) HTC-Highroad 0:12
3 Craig Lewis (USA) HTC-Highroad 0:12
6 Alessanro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 0:16

Classement  par points

1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 25

2 Mark Cavendish (Gbr) HTC-Highroad 20
3 Manuel Belletti (Ita) Colnago - CSF Inox 16


Alessandro Petacchi, 37 ans, 26ème grand tour, 12ème Giro d’Italia

Longtemps dans le doute à cause de ses problèmes de santé, Alessandro Petacchi semble être de retour au plus haut niveau. Malgré ses 37 ans et son 26ème grand tour, Petacchi ne ressent pas de lassitude et sera encore présent pour détourner les pronostiques. Avec Cavendish, Farrar and co, les sprints s’annoncent passionnants !

 
24 avril - 01 mai 2011 - Tour de Turquie - Alessandro Petacchi est prêt pour le Giro d'Italia !!

Tout avait bien mal commencé pour Alessandro Petacchi en Turquie avec une disqualification lors de la 1ère étape ! Mais le Jet s'est vite racheté une condiute avec une victoire d'étape (en cote !) et le gain du maillot vert ! Qu'on se le dise, Ale-Jet is back !

#8 - Alessandro Petacchi remporte le maillot vert !

    Alessandro Petacchi avait déclaré il y a quelques jours qu’il n’irait pas au terme de ce Tour de Turquie afin de rentrer un peu plus tôt en Italie. Mais finalement, pour l’honneur, Ale-Jet était bien présent ce matin au départ de l’ultime étape pour défendre son maillot vert.

Peta a connu, au cours de sa carrière, des tâches bien plus difficiles puisque ce classement était quasiment acquis avant même le départ de cette manche. Pour lui chipper, il fallait que le néerlandais Stefan Van Dijk termine 1er ou 2nd et que le spezian ne termine pas dans les 15 premiers.

Le coureur de la Lampre se plait tellement en Turquie qui a participé à une échappée en compagnie de 6 autres coureurs ! Cette escapade aura prit fin à 40 kilomètres de l’arrivée.

C’est donc à un sprint massif que nous avons assisté, et la victoire est revenue à Kenny Van Hummel de Skill. Il devance Greipel et Alessandro Petacchi.

Notre Peta était un peu juste, rappelons quand même que la garçon a 37 ballais, mais cette performance est très encourageante pour le Giro d’Italia qui commence samedi prochain, d’autant que le Jet pourra compter sur la présence de son poisson pilote Danilo Hondo.

Alexander Efimkin remporte la course devant Andrey Zeits et Thibaut Pinot. Aitor Perez Arrieta est le meilleur Lampre-ISD du classement général, 32e + 17’30. Alessandro Petacchi est 38e et remporte évidemment le classement par points symbolisé par un maillot vert …. On espère que ce maillot vert ne sera pas le dernier de la saison … :P


1 Kenny Van Hummel (Ned) Skil-Shimano 03:22:59
2 André Greipel (All) Omega Pharma - Lotto
3 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

Classement général

1 Alexander Efimkin (Rus) Team Type 1 - Sanofi Aventis 33:45:48 
2 Andrey Zeits (Kaz) Pro Team Astana 0:01:13
3 Thibaut Pinot (Fra) Française des Jeux 0:01:33
31 Aitor Perez Arrieta (Esp) Lampre - ISD 0:17:30
37 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 0:31:13


Classement par points

1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 69
2 Stefan Van Dijk (Ned) Veranda's Willems - Accent 52
3 Tyler Farrar (USA) Team Garmin-Cervelo 49

#7 - Alessandro Petacchi 5e du sprint

    Enfin un sprint où tous les Top sprinteurs étaient présents sur le Tour de Turquie.

Malheureusement celui-ci n’a pas sourit à Alessandro Petacchi qui n’a prit que la 5e position. Ale-Jet, en manque de coéquipier dans le final, a essayé d’anticiper comme il a l’habitude de faire, sans succès.

Ale n’a rien à regretter puisque ni Greipel ni Farrar, n’ont pu barrer la route à l’incroyable italien Andrea Guardini qui remporte son 2nd succès sur le Tour de Turquie.

Alessandro Petacchi est toujours le détenteur du maillot vert avec 56 points. Un maillot qu’il devrait conserver à moins qu’il ne prenne pas le départ de l’ultime étape demain comme il l’avait prévu.

1 Andrea Guardini (Ita) Farnese Vini - Neri Sottoli 3:05:37
2 Kenny Robert Van Hummel (Ned) Skil – Shimano
3 Tyler Farrar (USA) Team Garmin-Cervelo
5 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

#4 - Super-Petacchi !!!

    Alessandro Petacchi n’a pas besoin de s’imposer sur une grande course pour mettre votre serviteur dans un état second. Aujourd’hui, sur la 4e étape du Tour de Turquie, notre Ale-Jet favori a réalisé un sacré numéro.

Il faisait froid aujourd’hui en Turquie, à peine 10°, des conditions mauvaises donc qui ne sont pas adéquates pour la santé actuelle d’Alessandro Petacchi. D’autant que les coureurs participent aujourd’hui à l’étape la plus difficile de la semaine.

Avec une première difficulté située après 35 kilomètres, l’écrémage s’est rapidement effectué. Environs 35 coureurs restaient au devant de scène. Le peloton terminera à plus d’une demie heure ! Le principaux sprinteurs étaient out, sauf … Alessandro Petacchi, entouré de deux coéquipiers dont Perez Arrieta.

Les deux derniers échappés se sont fait reprendre à moins d’un kilomètre de l’arrivée. Une arrivée située en haut d’une longue cote de 1500 mètres. Autrement dit, la tâche était très difficile pour le spezian qui pouvait déjà se satisfaire de sa performance.

A 100 mètres de la ligne le polonais Bartosz Huzarski de Netapp semble aller chercher la victoire, Petacchi n’est pas loin mais tout près non plus !

Finalement Ale-Jet passe à l’attaque, et au terme d’un puissant effort vient passer Huzarski sur la ligne. Victoire ! Notre bon Alessandro a encore la force pour lever les bras afin de célébrer sa 2nde victoire de la saison, sa 3e sur le Tour de Turquie (2 en 2008).

L’italien de 37 ans prouve qu’il est toujours le meilleur ‘sprinteur/grimpeur’ du peloton, et a d’ores et déjà donné rendez-vous à ses adversaires pour le Tour d’Italie.

Petacchi s’empare du maillot du classement par point. Mais alors, que l’on regrettera son coup de poing (non il n’y a pas de jeu de mot !) qui l’a pénalisé d’une minute. En effet, sans cela, Alessandro serait aujourd’hui le leader de ce Tour de Turquie 2011 …


Réaction d'Alessandro Petacchi sur le site teamlampreisd.com

    « Au début de ce Tour de Turquie il me manquais toujours un petit quelque chose alors que j’étais capable de faire mieux. Aujourd’hui je savais que l'arrivée pouvait m’être favorable alors j’ai couru de la meilleure façon possible, en choisissant le bon moment tout donner. C'est vraiment une grande victoire sur une étape très difficile, un signe positif en vue du Tour d'Italie  »

FORZ’ALE-JET !!!!!

1 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD 5:36:26
2 Bartosz Huzarski (Pol) Team Netapp
3 Alexander Efimkin (Rus) Team Type 1 - Sanofi Aventis 0:01

 
#3 - Alessandro Petacchi 4e

    Encore une place d’honneur pour Ale-Jet qui termine cette fois ci 4e de la 3e étape du Tour de Turquie.

Une cote était située à 7 kilomètres de l’arrivée lors de laquelle Peta a laissé beaucoup d’énergie. Malgré tout le spezian s’empare de la 4e place tandis que Greipel termine 9e et Farrar 127e à 3 minutes …

Le vainqueur du jour est italien, Manuel Belletti, qui s’impose devant un autre ritale Roberto Ferrari et Wesley Sulzberger.

1 Manuel Belletti (Ita) Colnago - CSF Inox 4:22:24
2 Roberto Ferrari (Ita) Androni Giocattoli
3 Wesley Sulzberger (Aus) FDJ
4 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD

 
#2 - Ale-Jet Petacchi 2nd, un résultat encourageant

    En ce lundi de Pâques, Alessandro Petacchi n’est pas passé loin de sa seconde victoire de la saison sur le Tour de Turquie.

Sur une étape plus vallonnée que la veille, les coureurs présents en Turquie ont eu le plaisir de disputer un nouveau sprint … sans Andrea Guardini, distancé dans la dernière difficulté de la journée.

Le sprint est lancé de loin par Tyler Farrar, Petacchi suit et se décale sur le coté gauche de la route. Ale-Jet semble plus puissant que la concurrence mais dans sa roue, Valentin Iglinskiy déboîte et devance finalement notre champion qui termine à la 2nde place.

Rageant mais toutefois encourageant puisque Peta’ a battu des coureurs comme Farrar, 6e, et Greipel que l’on n’a pas vu.

Alessandro Petacchi fait une excellente opération au classement général puisqu’il passe de la dernière … à la 3ème place du classement général. Ah non, en fait Petacchi a été pénalisé d'une minute hier !!!

Forz’Ale-Jet !!!!

1 Valentin Iglinskiy (Kaz) Pro Team Astana 4:23:28
2 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
3 Elia Favilli (Ita) Farnese Vini - Neri Sottoli

 
#1 - Alessandro Petacchi déclassé

    En ce dimanche, Alessandro Petacchi faisait son retour à la compétition, après un mois d’arrêt, sur le Tour de Turquie.

Disputée en ville, cette première étape a donné lieu à un sprint massif. On attendait beaucoup de Petacchi dont l’équipe a été très présente en tête de peloton dans les 10 derniers kilomètres.

Mais en l’absence de son poisson-pilote Danilo Hondo, l’italien a du se débrouiller seul dans le finish. Mais je crois que même avec Hondo, Petacchi n’aurai pas pu rivaliser avec la puissance exceptionnelle de son compatriote Andrea Guardini qui a totalement figé les autres sprinteurs

Guardini devance Tyler Farrar et Kenny Van Hummel.

Alessandro Petacchi termine seulement 8e. A noter qu’un incident a eu lieu entre Petacchi et Bouhranni lors du sprint. Le coureur de la FDJ a sans doute gêné quelque peu le Spezian dans le sprint. Celui-ci a de suite répliqué en donnant un coup de poing dans le dos du français. Un geste qui n’honore pas Petacchi, qualifié comme « gentleman du sprint », d’autant qu’il se risque à une disqualification.

Comme nous l'imaginions, Alessandro Petacchi a été déclassé de cette étape


1 Andrea Guardini (Ita) Farnese Vini 2:35:54
2 Tyler Farrar (Usa) Garmin Cervelo
3 Kenny Van Hummel (Ned) Skill Shimano
30 Denis Kostyuk (Ukr) Lampre - ISD

168 Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
 

13 avril 2011 - Peta-News - Alessandro Petacchi sur le Tour de Turquie

Alessandro Petacchi devrait être présent sur le Tour de Turquie qui se disputera du 24 avril au 1er mai 2011.

J’emploi le conditionnel parce qu’avec Alessandro, on ne peut jamais être certain de son programme de course à l’avance ! En effet, il avait d’abord annonçait qu’il participerait au Tour du Trentin. Mais l’organisation de la course annonce que l’homme aux 178 victoires sera bel et bien présent en Turquie.

Un choix qui est d’ailleurs plus approprié car la Turquie offre plus de possibilités pour les sprinteurs que le Tour du Trentin (dont aucune étape ne se terminera au sprint cette année).

Alessandro aura l’occasion de lutter face à de bons calibres puisque Tyler Farrar, André Greipel et Andrea Guardini seront présents.

Ce n’est pas la 1ère fois que Peta participe au Tour de Turquie. En 2008, sous le maillot de la Milram, Ale avait glané 2 victoires d’étapes. D’ailleurs, sa forme était assez semblable à celle de cette année. Après un mois d’arrêt, à cause d’une grippe, le Spezian était de retour en Turquie afin de préparer le Giro d’Italia. Mais sa santé s’était dégradée au fil des jours. Sa grippe s’était alors transformée en une important trachéobronchite. Il devait déclarer forfait pour le Tour d’Italie 3 semaines plus tard…

Espérons que ces prochains jours soient plus heureux pour Alessandro Petacchi, qui n’a remporté qu’une seule victoire à l’heure actuelle. Il ne faut désormais plus perdre de temps, le Giro d’Italia commence le 7 mai …


21-27 mars 2011 - Tour de Catalogne - Peta retrouve la victoire ... mais rechute ...

On est rassué, notre Alessandro a retrouvé goût à la victoire après un beau succès au sprint sur la 2nde étape, après une 2nde place la veille. Sur un parcours assez plat, Ale avait l'occasion de garnir le compteur victoire ... malheureusement la joie fût de courte durée, sa saloperie de maladie l'a mit KO lors de la 4e étape .... Quelle frustation....

#2 - Alessandro Petacchi, le compteur est débloqué !

    Ca y est ! Le compteur victoire d’Alessandro Petacchi est ouvert ! Ce bougre était resté bloqué depuis le 3 septembre 2010 suite à une victoire acquise sur le Tour d’Espagne, et en ce 22 mars, c’est … en Espagne et plus précisément en Catalogne, que notre Ale-Jet national retrouve le goût du succès !!

Que d’émotions et d’incertitude en ce mardi après-midi. Alors que nous attendions avec impatience le résultat final de cette 2nde étape du Tour de Catalogne, le site Twitter, sorte de Live-ticker international nous annonce qu’Alessandro Petacchi est le vainqueur de cette manche.

Mais quelques secondes plus une nouvelle information annonce que c’est finalement Rojas qui devance le grand spezian ! La photo-finish aura été déterminante pour départager le coureur de la Lampre et celui de la Movistar, mais c’est bel et bien l’homme aux -désormais- 178 victoires qui s’est imposé devant l’espagnol.

Alessandro Petacchi reste à la 2nde place du classement général, à 28’’ de Gatis Smukulis puisqu’il n’y a pas de bonifications sur le Tour de Catalogne.

Notre Peta’ offre la 7e victoire de la saison à son équipe Lampre-ISD et sa 2e de niveau World Tour.

Mais que ça fait du bien ! Grande e Forz’Ale-Jet !!


Réaction d'Alessandro Petacchi sur le site teamlampreisd.com

    « L'absence de victoire n'était pas une chose si pesante pour moi, j'étais plus embêté par mes problèmes de santé. Hier, j'ai manqué une bonne occasion, mais je n’ai laissé passer la seconde chance, mes coéquipiers ont fait un beau travail pour reprendre les échappées puis Pietropolli et Loosli ont été parfaits pour me soutenir juste avant le sprint. Rojas a été un adversaire coriace, mais ma volonté de gagner était forte, elle m’a aidé à garder quelques centimètres d’avance sur l’espagnol »

1.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre 4:11:08
2.Jose Joaquin Rojas (Esp) Movistar
3.Manuel Cardoso (Por) RadioShack
 
#1 - Alessandro Petacchi 2e !

    Hé bien les amis, on a faillit voir la première victoire d’Alessandro Petacchi cette saison !

Sur la 1ère étape du Tour de catalogne, pourtant pas tracée pour les sprinteurs, Alessandro Petacchi a prit la seconde place. Non Peta ne s’est pas fait battre au sprint, mais Gatis Smukulis, échappé en compagnie Ben Gastauer, est parvenu à garder une petite trentaine de secondes d’avance sur le peloton.

Du coup Alessandro doit se contenter d’une seconde place, un classement qui nous ravis et qui prouve que le Spezian revient au top. Le coureur de la Lampre a devancé au sprint Rojas Gil, seul autre sprinteur présent en Catalogne.

Petacchi devrait prendre part à la deuxième étape avec le maillot de leader du classement par points. Cette manche semble à la portée de notre champion, alors espérons qu’il puisse enfin débloquer le compteur.

Forz’Ale-Jet !!!


Réaction de Bruno Vicino sur le site teamlampreisd.com

    «  Il y a le regret de ne pas avoir été en mesure d’offrir à Petacchi l’occasion de disputer un sprint pour la victoire, mais je ne peux pas blâmer mes coureurs, car ils ont très bien travaillé aujourd’hui. Le problème c’est que nous n'avons pas reçu beaucoup d'aide de la part des autres équipes, sauf une ou deux. Lorsque les échappés ont atteint une avance de 14 minutes, le peloton était dirigé par la Movistar et Katusha. J'ai aussi demandé à mes coureurs de collaborer, mais ce n'était pas assez reprendre Smukulis.»

 
1.Gatis Smukulis (Let) HTC-Highroad 4:08:48
2.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-ISD + 0:28
3. Joaquin Joaquín Rojas (Esp) Movistar



19 mars 2011 - Milan-San Remo - Alessandro Petacchi 12e, on ne pouvait pas espérer mieux

Les habituels détracteurs de Milano-Sanremo ont l’air fins aujourd’hui. Habitués à dire que la Classicissima ne se joue que dans les 15 derniers kilomètres, le scénario de la 102e édition de la course a été tout autre.

Comme tous les ans, quelques coureurs ont tenté de s’échapper dès les premiers kilomètres, tout en sachant qu’ils n’iront pas au bout. Alessandro De Marchi (Androni), Nico Sijmens (Cofidis), Mikhail Ignatiev (Katusha) ainsi que le champion du Japon Takashi Miyazawa (Farnese) ont été les attaquants du jour.

Mais c’est dans le peloton que les principaux dégâts vont se dérouler.

Alors qu’il tombe quelques gouttes, Thor Hushovd est victime d’une chute lors de l’ascension de La Mànie. Cette cote sera un enfer pour l’autre favori de cette édition de Milan-San Remo puisque l’espagnol Oscar Freire s’est également retrouvé à terre, mais dans la descente.

Sur les routes étroites de la descente de La Mànie, le peloton s’étire, jusqu’à cassé en deux parties.

Bon nombre de coureurs de la Lampre-ISD font partis du 2nd peloton, tous même, sauf … Alessandro Petacchi ! Le sprinteur des roses est bel et bien présent en tête de course aux cotés de sprinteurs comme Bennati, Boonen, Haussler ou Sagan tandis que Cavendish, Freire, Hushovd et Farrar se situent plus de deux minutes derrière.

Parmi les autres favoris présents à l’avant on retrouve Cancellara, Pozzato et Gilbert.

Dans le second peloton la Lampre-ISD a les fesses entre deux chaises. Que faut-il décider ? Rouler pour revenir auprès de Petacchi, ou rester comme on est en laissant les autres sprinteurs hors service.

C’est l’équipe Rabobank qui fera le maximum d’effort pour essayer de rejoindre le groupe de tête. A 30 kilomètres de l’arrivée, entre Capo Berta, le dernier des Capi, et la Cipressa, l’écart entre les deux pelotons était de 1’10’’. Autrement dire, Alessandro Petacchi devra se débrouiller seul durant le reste de la course.

Mais le vieux sprinteur a l’expérience avec lui et semble avoir la forme. Il parcourt la Cipressa sans difficulté, en se situant dans le premier tiers du groupe. La course devient de plus en plus intéressante pour la Lampre et Petacchi puisque que Michele Scarponi tente de faire l’effort pour revenir dans le peloton des favoris. Au sommet de la Cipressa le retard de Scarpo n’est plus que de 30 secondes !

Incroyable Scarponi, l’italien parvient à retrouver le peloton à 15 km de l’arrivée !! Petacchi tout heureux d’avoir un coéquipier avec lui donne un bidon ! Ale-Jet prend de suite la roue du 3e de Tirreno-Adriatico. Les coureurs au vélo jaune ont un bon coup à jouer.

Le Poggio est aussi marqué par plusieurs attaques (Offredo, Nibali, O’Grady…). Seul Van Avermeat arrive à faire la différence avant le sommet.

Alessandro Petacchi perd quant à lui quelques mètres en haut du Poggio.

Greg Van Avermaet se fait reprendre dans la descendre, un sprint va donc déterminer quel sera le vainqueur de Milano-Sanremo parmi un groupe de 8 coureurs.

Michele Scarponi lance son sprint à 100 mètres de la ligne mais n’a pas les ressources nécessaires pour conclure. Matthew Goss, meilleur sprinteur de ce groupe s’impose devant Cancellara, Gilbert, Ballan, Pozzato, Scarponi et Offredo.

Le petit groupe de Peta’ franchit la ligne 27 secondes plus tard. Alessandro termine au sprint 2e derrière Ventoso. Ale-Jet s’adjuge ainsi la 12e place de ce Milan-San Remo devant Bennati. On ne peut qu’être fier de notre Peta’ qui a été, à 37 ans rappelons le, une fois de plus incroyable. Malgré la souffrance, Alesssandro prouve que l’on peut toujours compter sur lui.


Alessandro Petacchi - Voir la fiche de Petacchi

    « Le scénario de la course n’a pas été favorable à mes caractéristiques. En raison des chutes, avant et après la Manue, je me suis retrouvé dans le premier groupe sans coéquipiers. Scarponi a fait un miracle pour revenir dans notre groupe, mais la course est devenu très difficile, il fallait être à 110% des ses capacités pour gagner aujourd’hui. Alors j'ai dit à Michele qu’il était libre de se battre pour la victoire. Si j’avais eu la même forme que l’an passé à la même époque, peut-être aurais-je eu une chance de victoire »

1.Matthew Harley Goss (Aus) HTC-Highroad 6:51:10
2.Fabian Cancellara (Swi) Leopard Trek
3.Philippe Gilbert (Bel) Omega Pharma-Lotto
6.Michele Scarponi (Ita) Lampre - ISD
12.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD + 0:27

 
19 mars 2011 - Peta-News spécial Milan-San Remo

Peta-Stats

    « Vous savez tous ce que représente Sanremo à mes yeux ; je l’aime » Cette belle déclaration d’amour émane d’Alessandro Petacchi, vainqueur de Milan-San Remo 2005, qui ne se voyait pas regarder l’édition 2011 devant sa télévision malgré quelques soucis de santé.

Alessandro Petacchi a bien prit le départ de Milan-San Remo, une course à laquelle il fait figure de favori aux cotés d’Oscar Freire, Thor Hushovd et Philippe Gilbert.

Petacchi a terminé sur le podium de la Classicissima à trois reprises : 1er en 2005, 2nd en 2006 et enfin 3e en 2010.
Ale-Jet participe pour la 13e à cette course, espérons que cela ne lui porte pas malheur ! Voici ses différents résultats :

1-  1998 : 168e
2-  1999 : 109e
3-  2000 : 25e
4-  2002 : 17e
5-  2003 : Abandon
6-  2004 : 4e
7-  2005 : 1er
8-  2006 : 2nd
9-  2007 : 8e
10- 2008 : 18e
11- 2009 : 5e
12- 2010 : 3e
13- 2011 : ?

Le Spezian n’a manqué que l’édition 2001, et n’a abandonné qu’à une seule reprise, c’était en 2003.


Une pensée pour le Japon

    L’émotion était très forte ce matin à la Piazza Castello avec un hommage aux victimes du tsunami, avec la présence du champion du Japon, Takashi Miyazawa (Farnese Vini-Neri) difficilement consolable.

Monsieur Météo

    Le départ a été donné à 9h45 sous un temps agréable. C’est parti pour 298 km, la plus longue course d’un jour de la saison.

Les conditions climatiques seront très importantes. Les prévisions prévues sur Sanremo ont été très longtemps incertaines. Si les températures devraient être dans la normes (~16°), la pluie n’est pas à exclure.


17 mars 2011 - Peta-News spécial Milan-San Remo

Infos concernant la santé d'Alessandro Petacchi

    A 2 jours de Milano-Sanremo, Ale-Jet Petacchi a vécu ce jeudi, une journée très mouvementée.

Frayeur ce midi lorsque l’équipe Lampre-ISD nous apprend que son sprinteur vedette, Alessandro Petacchi, est incertain pour La Classicissima qui se déroulera samedi 19 mars.

Le sprinter spezian doit faire face à certains problèmes de santé qu’il a déjà connu il y a quelques semaines, à savoir des soucis respiratoires. Le doc Beltemacchi explique que « le temps froid et humide présent sur Tirreno-Adriatico n’était pas idéal pour Alessandro Petacchi qui souffre à nouveau d’asthme bronchique. Ce dernier reste un coureur sérieux et professionnel  qui s’entraîne pour pouvoir être présent samedi ».

En fin d’après-midi, le toubib du Team Lampre-ISD nous rassurait quant à la présence de Peta’ sur MSR : « L’entraînement quotidien d’Alessandro vient de se terminer, il a roulé pendant 4 heures sur des routes mouillées mais avec une température agréable. »

Petacchi a communiqué qu’il n’avait déclaré ni attaque de toux intense, ni de crises liées à l’asthme bronchique. Des symptômes sont encore présents mais ils ne devraient pas empêcher le Jet d’être présent à Milan aux cotés de Bole, Bono, Gavazzi, Hondo, Mori, Scarponi et Ulissi.

Forz’Ale-Jet

Source : teamlampreisd.com


11 mars 2011 - Peta-News spécial Tirreno-Adriatico

Alessandro Petacchi porteur du maillot rouge

    Comme nous le pensions hier, Alessandro Petacchi s’est bel et bien élancé ce matin de Terranuova Bracciolini, avec le maillot rouge du classement par points.

C’est bien évidemment Tyler Farrar qui domine ce classement avec 12 points. L’espagnol Aramendia, échappé la veille, et l’italien Petacchi étaient tous deux seconds avec 10 points. Mais au classement général Ale devance le coureur de la Euskaltel.

Il faudra donc penser Rouge et non Rose aux alentours de 16h00 pour le sprint massif !

A noter que Tyler Farrar a déjà grappillé quelques points ce vendredi en prenant la 3e place du premier sprint intermédiaire.


10 mars 2011 - Peta-News spécial Tirreno-Adriatico

Réaction d'Ale-Jet sur le site teamlampreisd.com

    « Etre en mesure de se battre pour la victoire au sprint est déjà une bonne chose signe et me donne le moral pour l'avenir. Le sprint a été très rapide, j’ai perdu quelques mètres sur Farrar que je ne et je ne pouvais pas récupérer. Les sensations étaient bonnes, même en montée où j’ai pédalé mieux que d'autres sprinters. La forme augmente de jour en jour et c'est vraiment important »

Pour cyclingnews.com, Alessandro Petacchi revient sur ses déboires du début de saison

    « J'ai manqué 15 ou 16 jours de course, j’ai faillis tout abandonner en pensant que j’avais perdu tout mon printemps. Plutôt que d’aller au Qatar, j'étais à l'hôpital souffrant d'asthme bronchique et de graves problèmes respiratoires. Plus grave que vous pouvez le penser.

Le moral n’est pas forcément au beau fixe, je souffre physiquement puisque je n’ai que 8 jours de course. Mais la Tirreno-Adriatico est une course parfaite sur le papier, avec deux étapes longues et difficiles samedi et dimanche
. »

Des étapes qui aideront Alessandro à retrouver le rythme dans l’optique de Milano-Sanremo. «  Vous savez ce que San Remo signifie pour moi, je l'aime, je veux faire de mon mieux avec mes possibilités, quelles qu’elles soient. Je veux atteindre samedi 19 en paix avec ma conscience. »


Revoir les meilleurs moments de cette seconde étape de Tirreno-Adriatico (Gazzetta TV)
 

09-15 mars 2011- Tirreno-Adriatico - Alessandro Petacchi renaît

Première course de grande importance pour Alessandro Petacchi en cette saison 2011. L'italien doit se rassurer après tous ses problèmes de santé. C'est chose faite. Il termine 2nd et 4e des deux sprints de cette Tirreno-Adriatico 2011. Petacchi abandonnera au cours de l'ultime étape en ligne.

#3 - Heado vainqueur surprise, Ale-Jet 4e

    C’est avec le maillot rouge du classement par points qu’Alessandro Petacchi a prit part à cette étape. Après avoir retrouvé de la confiance hier, l’italien souhaite maintenant retrouver le goût de la victoire.

Cette troisième étape était parfaite pour vivre un sprint massif même s’il fallait passer quelques difficultés comme la montée de Pérouse à 20 kilomètres de l’arrivée.

Bien entouré par ses coéquipiers, Petacchi passait cette bosse sans encombre, contrairement à d’autres coureurs comme Mark Cavendish.

L’équipe Saxo-Bank emmenait le peloton vers la ligne tandis que des duos se tirer la bourre derrière le team de Riis. Petacchi et Hondo, Farrar et Hushovd, Cavendish et Renshaw tentaient de prendre les meilleures places pour le sprint final.

Thor Hushovd désorganisera le groupe en plaçant une violente accélération à 700 m de l’arrivée. Farrar pouvait à peine suivre son poisson pilote-champion du monde et seuls 5 coureurs pouvaient encore espérer la victoire.

Tyler Farrar allait s’envoler vers un nouveau mais c’était sans compter sur l’argentin Heado qui débarque de très loin et vient chercher cette victoire surprise.

Daniel Oss termine 3e devant Alessandro Petacchi qui a encore prouvé qu’il avait une bonne forme malgré cette 4e place.

Tyler Farrar conserve la tête du classement général.

1.Juan José Haedo (Arg) Saxo Bank Sungard 4:39:45
2.Tyler Farrar (USA) Team Garmin-Cervelo
3.Daniel Oss (Ita) Liquigas-Cannondale
4.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
 
#2 Victoire de Farrar devant Alessandro Petacchi

    Ce soir on peut dire : Ouf ! Notre Alessandro Petacchi a pleinement retrouvé sa forme après un début de saison gâché par des problèmes respiratoires. Ale-Jet a en effet terminé 2e de la 2nde étape de Tirreno-Adriatico derrière Tyler Farrar, une performance plus qu’honorable.

Contrairement à Paris-Nice, il est difficile de voir une échappée aller à son terme sur Tirreno-Adriatico étant donné que le gratin du sprint mondial est présent en Italie. Aramendia, Giordani et Kaisen ont vécu cette expérience en étant repris à plus de 40km de l’arrivée à Arezzo.

Il faut dire que le peloton a essayé de jouer avec les conditions climatiques, à savoir le vent, pour déstabiliser certains coureurs comme Mark Cavendish, un temps piégé par une bordure.

Sur la Gazzetta dello Sport Alessandro Petacchi avait bien dit que le finish de cette étape ne serait pas si aisé que cela. De fait, cette arrivée a fait mal aux jambes mais n’a pas empêché le sprint massif.

Thor Hushovd en poisson-pilote dix étoiles a parfaitement emmené Tyler Farrar vers la victoire, sa troisième de la saison. En seconde place on retrouve donc notre Peta, qui a effectué une grande partie du sprint sur la selle! Un résultat qui nous satisfait évidemment après toutes ses galères.

Quel plaisir de retrouver Alessandro au niveau, mais aussi l’entente avec Danilo Hondo, encore extra aujourd’hui. Les deux bonhommes prouvent qu’ils peuvent encore faire de belles choses malgré leurs 37 ballais.

La troisième position revient à Heado de Saxo-Bank. Mirco Lorenzetto, ex Lampre, termine 7e.

Tyler Farrar succède à Lars Boom à la tête du classement général. Petacchi devrait porter le maillot rouge du classement par points demain. Info toutefois en attente de confirmation puisque Aramendia possède le même nombre de points que le sprinteur de la Lampre, 10.

Espérons que la première victoire de Peta' intervienne dès demain ! Forz'Ale-Jet !

 
1.Tyler Farrar (USA) Team Garmin-Cervelo 4:56:06
2.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
3.Juan José Haedo (Arg) Saxo Bank Sungard


08 mars 2011 - Peta-News spécial Tirreno-Adriatico

Petacchi-Hondo, une première cette saison

    Pour la première fois de la saison, Alessandro Petacchi et son petit frère d’un jour, Danilo Hondo, seront réunis sur la même course. L’allemand est plus en forme que l’italien puisqu’il a participé au Tour of Qatar et au Tour of Oman au mois de février. Hondo s’est battu avec ses moyens et avait attrapé quelques places d’honneur.

Marina di Carrara, Peta connaît bien !


    La Toscane est la région d’adoption d’Ale-Jet qui habite à Lido di Camaiore. Celui-ci s’était distingué à la Marina di Carrara sur la Tirreno 2009 en remportant au sprint une victoire d’étape devant Daniele Bennati. Peta’ portait à l’époque le maillot de la LPR-Freni Farnese. Revoir l’étape.

L’an passé sur le Giro d’Italia, Petacchi avait attaqué, sans succès, sur une route qui descendait vers la Marina di Carara, ville d’arrivée de l’étape. Malheureusement Hondo avait terminé 3e en croyant avoir gagné et le spezian avait abandonné quelques jours plus tard.


27 février 2011 - Classica Sarda, abandon

Comme la quasi totalité du peloton, Alessandro Petacchi a mit pied à terre au passage de la zone de ravitaillement. Une course marquée par le froid.



1.Pavel Brutt (Rus) Katusha Team
2.Emanuele Sella (Ita) Androni Giocattoli + 0:02
3.Peter Sagan (Svk) Liquigas Cannondale + 0:05
4.Francesco Gavazzi (Ita) Lampre - ISD
DNF.Alesandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD



22-26 février 2011 - Tour de Sardaigne, un sprint et une cinquième place

Un seul sprint massif sur le Tour de Sardaigne, contre 3 l'an passé (dont deux remportés par la Lampre). Alessandro Petacchi s'est défendu comme il le pouvait. Il a prit la 5e place de cette étape. Au classement général Peta termine 86e.

    Tour de Sardaigne #4 - Peter Sagan encore et encore, Alessandro Petacchi 5e

Alors que le Tour de Sardaigne 2010 offrait 3 possibilités de victoire aux sprinteurs (Lampre en avait par ailleurs remporté 2 avec Petacchi et Hondo) l’édition 2011 de cette course ne propose qu’une chance aux pures sprinteurs.

Et cette chance arrivait aujourd’hui à Oristano. Une ville et une arrivée qu’Alessandro Petacchi connaît bien puisque c’est ici qu’il s’était imposé l’an passé.

L’étape du jour s’est déroulée d’une façon somme toute logique avec une échappée de 2 coureurs, reprise à moins de 20 bornes du but.

Les candidats à la victoire étaient nombreux avec les présences de McEwen, Petacchi, Guarnieri mais surtout du leader de la course Peter Sagan, qui, au-delà d’ajouter une nouvelle ligne à son palmarès, pourrait glaner des secondes de bonifications sur ses dauphins au classement général.

Mais un seul coureur a levé les bras en franchissant la ligne d’arrivée … Peter Sagan évidemment ! Le coureur de la Liquigas remporte son 3e succès d’étape sur ce Tour de Sardaigne. Tout simplement impressionnant.

Peter s’impose devant Manuel Belletti et Roberto Ferrari. Quant à Alessandro Petacchi, pour son premier sprint de la saison, il ne prend que la 5e place. Un résultat décevant pour un coureur du calibre d'Ale-Jet mais à relativiser après les soucis de santé de l'italien.

Sur le site officiel de l’équipe Alessandro se satisfaisait toutefois de « retrouver les sensations du sprint ». « Logiquement, j'aurais préféré terminer avec un meilleur résultat. Pietropolli et Gavazzi m'ont donné un bon soutien avant le sprint, mais Peter Sagan était trop fort aujourd’hui. Ma condition continue de s’améliorer, en attendant avec impatiente de revenir en pleine forme »

Avec la victoire de Super-Sagan, Damiano Cunego fait une mauvaise affaire au classement général puisqu'il se retrouve maintenant à 14'' du coureur de la Liquigas-Cannondale. Damiano devra faire une forte impression demain,
sur une étape finale qui peut lui convenir, pour espérer remporter ce beau Tour de Sardaigne 2011.

1.Peter Sagan (Svk) Liquigas - Cannondal 4:47:07
2.Manuel Belletti (Ita) Colnago Csf
3.Roberto Ferrari (Ita) Androni
5.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD



19 février 2011 - Trofeo Laigueglia, abandon d'Alessandro Petacchi

Pour sa reprise, Alessandro Petacchi doit se contenter … d’un abandon ! Pas de panique néanmoins puisqu’il s’agissait là de sa première course après son pépin de santé. On le retrouvera dès mardi sur le Tour de Sardaigne.

1.Daniele Pietropolli (Ita) Lampre - ISD 4:42:20
2.Simone Ponzi (Ita) Liquigas-Cannondale
3.Angel Vicioso (Esp) Androni Giocattoli
DNF.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre - ISD
 

19 février 2011 - Peta-News - Trofeo Laigueglia, la rentrée d'Alessandro Petacchi

Nous l'avions quitté en septembre, blessé, sur le Tour d’Espagne, et c’est sur le Trofeo Laigueglia qu’on le retrouvera ce samedi.

Alessandro Petacchi avouait il y a quelques semaines à la presse italienne qu’il ne s’était jamais aussi bien entraîné. Même par temps de pluie le sprinteur spezian allait sortir sa monture, chose qu’il faisait avec plus de difficultés les années précédentes … mais un problème de santé, de l’asthme bronchique, a retardé Peta’ dans sa préparation.

Alors comment se sent l’homme aux 177 victoires ? Pas trop mal d’après ce qu’il a déclaré au site primocanalesport.it : « L'asthme bronchique m’a beaucoup embêté en ce début de saison, j'espère y venir à bout grâce au climat doux, annoncé pour ce samedi. Je suis sûr que courir avec des températures agréables sera le meilleur remède pour cette maladie gênante. Si je remarque que je ne suis pas compétitif pour la victoire, je ne hésiterai pas à me mettre à la disposition des copains. La Lampre-ISD alignera une équipe de haut calibre à Laigueglia, capable de s’imposer avec plusieurs éléments. »

Faisons un petit récapitulatif des débuts de saison -souvent canons- d’Alessandro :

2010 : Challenge Calabria, 2 victoires d’étapes, 10e du classement général
2009 : GP Costa degli Etruschi, victoire

2008 : GP Costa degli Etruschi, victoire
2007 : Tour of Qatar, 4 fois deuxième d’étapes (dont 1 contre-la-montre par équipes)
2006 : GP Costa degli Etruschi, victoire
2005 : GP Costa degli Etruschi, victoire
2004 : Giro della Provincia di Lucca, 2 victoires d’étapes
2003 : Trofeo Luis Puig, victoire
2002 : Tour Méditerranéen, 2 victoires d’étapes (dont 1 contre-la-montre par équipes)
2001 : GP Costa degli Etruschi, 30e (Non Uci) - Settimana Coppi e Bartali, 1 victoire d’étape
2000 : Tour Méditerranéen, 16e du classement général

17 février 2011 - Peta-News - Alessandro Petacchi de retour un peu plus tôt finalement !

Nous vous annoncions ce mardi qu’Alessandro Petacchi allait reprendre la compétition le 22 février prochain sur le Tour de Sardaigne mais finalement nous aurons le plaisir de retrouver Ale-Jet dès ce samedi sur le Trofeo Laigueglia !!

La Lampre-ISD aligne quasiment une équipe type sur ce Trofeo Laigueglia puisque Cunego, Bertagnolli, Petacchi et Ulissi, présents à Laigueglia, devraient également participer au Tour d’Italie 2011.

Alessandro tentera de retrouver le rythme après son arrêt de travail suite à son Asthme Bronchique. Forz’Ale-Jet !!!

Page Trofeo Laigueglia


15 février 2011 - Peta-News - Ale-Jet Petacchi de retour sur le Tour de Sardaigne

Cette fois devrait être la bonne, Alessandro Petacchi devrait faire sa rentrée sur le Tour de Sardaigne qui débute le 22 février prochain, selon le site unionesarda.it.

Souffrant d’asthme bronchique suite à sa bronchite, Alessandro Petacchi avait dû arrêter toute activité sportive pendant 10 jours à compter du 7 février dernier.

C’est donc en Italie, sur les routes du Tour de Sardaigne que Peta sera de retour sur le devant de la scène.

Ale-Jet s’était grandement distingué sur cette course en 2010 en remportant une étape au sprint. On se souvient également de sa spectaculaire chute au sprint lors d’une manche remportée par … Danilo Hondo !

Lampre-ISD aura de grosses ambitions sur ce Giro di Sardegna puisque Damiano Cunego, Leornardo Bertagnolli et Michele Scarponi seront également présents !


07 février 2011 - Peta-News - Pas de bonnes nouvelles pour Petacchi, forfait pour le Tour of Oman

Nous n’avons malheureusement pas de bonnes nouvelles concernant la santé de notre sprinteur Alessandro Petacchi. Sa bronchite qui l’a déjà privée de Challenge Calabria et Tour of Qatar, ne lui permettra pas non plus d’être présent sur le Tour of Oman…

Sous les conseils du doc de la Lampre-Farnese, Carlo Guardascione, Ale-Jet est allé ce matin à l’hôpital de Lucques pour consulter un médecin spécialiste des problèmes pulmonaires. Et le Jet souffre d’un important asthme bronchique, qui nécessite un traitement approprié ainsi qu’un repos total de 10 jours. Il est trop tôt pour fixer une date de reprise à la compétition.

Source : lampre-farnese.com

Ce n’est pas la première fois que Petacchi souffre d’asthme bronchique. L’an passé déjà, le sprinteur avait dû abonner le Giro d’Italia à cause d’une bronchite qui s’était dégradée en asthme bronchique.

En 2008 aussi, une bronchite avait cassé le spezian sur Milan-Sanremo. Sa reprise -alors qu’il était encore malade- avait eu lieu sur le Tour de Turquie, malgré deux victoires d’étapes il en était ressorti avec une importante trachéobronchite qui lui avait fait rater le Tour d’Italie …


02 février 2011 - Peta-News - Petacchi forfait pour le Tour of Qatar

Alessandro Petacchi devait reprendre au Qatar, mais il ne sera finalement pas là. Toujours gêné par sa bronchite, le spezian doit à nouveau décaler sa rentrée.

En terre de sprint, l’équipe Lampre-ISD ne sera toutefois pas si démunie que cela puisque l’allemand Danilo Hondo remplacera au pied levé Ale-Jet en temps que sprinteur numéro 1 de l’équipe.

« Nous devons nous priver de notre sprinteur Alessandro Petacchi pour ce Tour of Qatar qui aurait été un des principaux protagonistes de la course » a déclaré Fabrizo Bontempi sur le site lampre-farnese.com.


26 janvier 2011 - Peta-News - Pas de Challenge Calabria pour un Alessandro Petacchi souffrant

Damn, pas de Peta’ … On l’attendait avec impatience, mais il ne sera pas là. Alessandro Petacchi doit déclarer forfait pour ce qui devait être la première course de sa saison, le Challenge Calabria.

Le spezian souffre -une fois de plus- d’une bronchite qui l’oblige à décaler sa reprise.


09 janvier 2011 - Peta-News - Le programme et les objectifs d'Alessandro Petacchi

C’est y est, enfin des news d’Alessandro Petacchi que l’on avait quitté du coté de la Californie le mois dernier.

Comme l’an passé notre Peta’ national reprendra la compétition en Italie sur le Challenge Calabria (28/30 janvier) ! Il y avait d’ailleurs brillé lors de l’exercice précédent en remportant deux étapes au sprint et en prenant, suite à une attaque, la 2e place de l’étape reine de la course. Ale avait terminé 10e du classement général.

2011 marque le grand retour d’Alessandro Petacchi au Qatar (6/11 février). On se souvient des grands duels entre le Spezian et Tom Boonen en 2007 qui avaient tous été dominés par le belge. Petacchi participera également au Tour of Oman du 15 au 20 février.

Par conséquent le sprinteur de la Lampre-ISD ne pourra être présent sur SA course à Donoratico le 5/02.

Comme tous les ans Ale-Jet devrait préparer son premier objectif de la saison, Milano-Sanremo, en passant par la Tirreno-Adriatico.

Justement, Alessandro Petacchi revient pour la Gazzetta dello Sport sur son Milano-Sanremo 2010. On se souvient qu’il avait été vraiment très costaud tout au long de course mais ol avait payé ses efforts durant le sprint : « L'année dernière j'ai fait une erreur, non pas durant le sprint, mais sur le Poggio, j'en ai trop fait. Je ressens actuellement les mêmes jambes et je ne vais pas faire la même erreur »

Le maillot vert du dernier Tour de France participera une fois de plus aux 3 grands Tours. Il ne devrait en finir qu’un seul, le Tour de France. En effet le Giro d’Italia ne propose que très peu d’étapes pour les sprinteurs. De plus Ale devrait « être avec Hondo une aide pour Scarponi pour le contre-la-montre par équipes ». Le Tour d’Espagne sera quant à lui une préparation aux mondiaux de Copenhague, grand objectif d’Alessandro Petacchi.

Forz’Ale-Jet !!!

Source : Gazzetta dello Sport, repris par cyclingnews.com
 
Biographie d'Ale-Jet      Fiche d'Ale-Jet


03 janvier 2011 - Bon Anniversaire Alessandro Petacchi !

37 ans pour Ale-Jet ! En ce 3 janvier notre champion célèbre son 37e anniversaire. C’est donc tout naturellement que nous lui souhaitons pleins de bonnes choses pour cet événement ! Je vous propose de revivre les grands moments de la carrière d’Alessandro Petacchi en allant sur la page Biographie.

08 novembre 2010 - Amstel Curaçao Race - Deuxième place pour Petacchi

Le soleil est la chaleur étaient de retour ce dimanche à Curaçao pour cette mini-Amstel Curaçao Race. Cette course reprenait en partie le parcours du Jan Thiel Criterium disputé vendredi.

Alessandro Petacchi, 5e de ce critérium, connaissait donc bien les routes et pouvait espérer la victoire. Mais c’est un habitué de Curaçao, Frank Schleck, qui s’est imposé devant notre champion !

Nouveau podium, certes anecdotique, pour le maillot vert, mais qui fait plaisir à voir puisque cela prouve qu’Ale-Jet a toujours envie de gagner ; et on n’en doutait pas.

Niki Terpstra, 3e, complète ce podium de champions.

A noter que Danilo Hondo, 9e de la course, a remporté le classement des sprints intermédiaires et Peta le classement par points.


Classement

1.Frank Schleck (Lux) Saxo Bank
2.Alessandro Petacchi (Ita) Lampre-Farnese Vini
3.Niki Terpstra  (Ned) Milram

9.Danilo Hondo (All) Lampre-Farnese Vini


 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement